AccueilLes activités physiques de combat sont-elles éducatives ?

*  *  *

Publié le lundi 30 mars 2009 par Delphine Cavallo

Résumé

Après deux journées d'étude (EHESS, 2007 ; Toulouse, 2008) concernant, respectivement, les arts de combat orientaux et les usages sociaux des pratiques de combat duel, cette journée, organisée à Besançon s'intéresse à la dimension « traditionnellement » éducative allouée à ces pratiques. Il s'agira d'envisager, à travers des réflexions d'ordre social, historique, pédagogique, didactique, linguistique... leurs réalités éducatives. Cette journée a pour but de faire rencontrer praticiens, chercheurs, éducateurs, pédagogues afin de faire un bilan et de dégager des pistes de recherches futures.

Annonce

Il est traditionnellement admis que les pratiques de combat sont éducatives. Depuis les discours humanistes du XIXème siècle (Charlemont, de Coubertin, Hébert, Kano…), les  travaux des années 60 en boxe ou en judo, jusqu’aux approches des politiques d’intégration sociales, en passant par les exposés didactico-éducatifs ou sociologiques, il est bien un lieu commun de penser que les activités de combat permettent d’exprimer l’agressivité inhérente à chaque individu et de participer à une certaine forme d’éducation. Mais qu’en est-il réellement ? Dispose-t-on suffisamment de recul et d’études scientifiques permettant d’affirmer ou de réfuter ce postulat ? Quels types d’interactions peut-on relever notamment entre les pratiques et les représentations pour en dégager des axes de réflexion ? Comment les représentations peuvent investir les pratiques ?

Il n’est certes pas aisé de répondre à ces questions. Elles supposent que l’on s’interroge, non seulement sur les conditions qui feraient d’une pratique de combat une activité éducative, mais aussi sur son utilisation dans des milieux très divers (écoles, universités, clubs, collectivités…). Car  le terme « éduquer » est polysémique. Pour les uns, il s’agit d’une simple transmission de normes, pour d’autres, ces pratiques contribuent à la formation ou à l’épanouissement de l’individu ; il importe donc, à l’heure de la mondialisation, de s’interroger sur les déterminants et les enjeux, pédagogiques, philosophiques, linguistiques, sociaux ou historiques que peuvent prendre les activités de combat afin d’envisager les dimensions (idéologiques, politiques…) qu’elles prennent actuellement.

Les intervenants auront 20mn de parole et 10 mn de questionnement.

Résumés et publications

Date limite d’envoi des résumés : 18 mai

Résultat : une semaine plus tard

Publication envisagée (revue scientifique ou PUFC)

Les normes seront envoyées lors de l’acceptation du résumé

Hébergement

L’hébergement est à prévoir par les intervenants eux-mêmes. Toutefois, des renseignements complémentaires pourront être envoyés sur demande.

Lieux

  • UFR STAPS
    Besançon, France

Dates

  • vendredi 26 juin 2009

Fichiers attachés

Mots-clés

  • combat, éducation, sport, arts, corps, histoire, sociologie, anthropologie

Contacts

  • Jean-François Loudcher
    courriel : jean-francois [dot] loudcher [at] univ-fcomte [dot] fr

Source de l'information

  • Jean-François Loudcher
    courriel : jean-francois [dot] loudcher [at] univ-fcomte [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les activités physiques de combat sont-elles éducatives ? », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 30 mars 2009, http://calenda.org/196902