AccueilTranscrire et analyser l'interaction : du tour à la séquence

*  *  *

Publié le vendredi 03 avril 2009 par Marie Pellen

Résumé

L'école thématique TRANAL_I propose une semaine de formation avancée sur l'analyse des données interactionnelles. Elle apportera des savoir-faire concernant : – l'ensemble de la démarche conduisant à la constitution de corpus propres à l'analyse (enregistrement, transcription, traitement des données interactionnelles) ; – l'analyse des interactions : méthodologies d'analyse (présentations didactiques, réflexions épistémologiques) ; analyses et résultats (présentation d'analyses exemplaires abouties). Elle interviendra aux niveaux pratiques et théoriques : elle présentera à la fois les technologies contemporaines indispensables à l'étude des données orales et interactionnelles et éclairera les débats épistémologiques qui en ont fondé le développement et qui en informent les usages.

Annonce

TRANAL_I
Ecole thématique du CNRS
Organisée par le laboratoire ICAR - Interactions, Corpus, Apprentissages, Représentations -
22-26 juin 2009, Fourvière, Lyon
http://icar.univ-lyon2.fr/ecole_thematique/Tranal_i/


L’école thématique TRANAL_I propose une semaine de formation avancée sur l’analyse des données interactionnelles. Elle apportera des savoir-faire concernant :
– l’ensemble de la démarche conduisant à la constitution de corpus propres à l'analyse (enregistrement, transcription, traitement des données interactionnelles) ;
– l'analyse des interactions : méthodologies d’analyse (présentations didactiques, réflexions épistémologiques) ; analyses et résultats (présentation d'analyses exemplaires abouties).
Elle interviendra aux niveaux pratiques et théoriques : elle vise à la fois à présenter les technologies contemporaines indispensables à l’étude des données orales et interactionnelles et à éclairer les débats épistémologiques qui en ont fondé le développement et qui en informent les usages. Elle entend développer chez les participants une compétence réflexive qui intègre ces aspects à la fois opérationnels et analytiques.
L'accent sera fortement mis sur l'acquisition et/ou la mise au jour de savoirs faire concernant les méthodes et les instruments d’analyse à tous les niveaux auxquels elle peut intervenir, du TCU (Turn Constructional Unit, Sacks, Schegloff, Jefferson, 1974 ; Schegloff, 1996) au tour, à la séquence et à la séquence étendue.

GRANDS AXES DU PROGRAMME

Le programme se développe de façon progressive selon plusieurs dimensions :

0. Aperçu général sur la linguistique interactionnelle, ses relations avec l’analyse conversationnelle et les autres courants de l’analyse de l’interaction, et ses contributions à la linguistique.

1. Constitution des corpus :

travail sur le recueil des données et sur la confection des corpus - notamment la transcription. Une place importante sera accordée à la connaissance des outils, en centrant l’attention d’une part sur les phénomènes pouvant se révéler importants pour l’analyse et d’autre part sur les logiciels qui permettent d’en outiller à la fois la transcription et l’exploitation. De manière générale, c’est la relation mutuellement constitutive entre transcription et analyse qui sera soulignée.

2. Différents paliers d’analyse :

du tour à la séquence. Le but principal est de fournir des outils d’analyse de l’interaction, à différents niveaux de complexité.
– On partira de l’organisation de la construction des tours – soit de leur formatage en TCUs. Cet aspect permet de revisiter la question des unités constitutives de l’interaction et d’interroger de façon critique la notion de phrase et d’énoncé, pour montrer la manière dont les participants eux-mêmes segmentent et articulent leur parole en train de se faire.
– A un niveau supérieur, les tours constituent des séquences – ou paires adjacentes (Schegloff / Sacks, 1973 ; Schegloff, 2007) : le cours explorera cette structuration minimale ainsi que son expansion, faisant intervenir des pré-séquences et des post-séquences
– Enfin, différentes formes de séquences étendues (comme le storytelling) seront discutés ainsi que questions méthodologiques qu'elles posent aux modèles établis.

MODALITES PEDAGOGIQUES  et ASPECTS INNOVANTS

Une variété de formats de participation est prévue :
• des exposés-conférences introductifs sous forme de conférences ;
• des séances de tutorat en petits groupes portant sur les problématiques des participants et explorant la manière dont les outils présentés à l’école TRANAL-I peuvent y répondre;
• des data sessions au cours desquelles les participants se livreront à des analyses collectives de corpus qu’ils auront proposés (en petits groupes, en écoutant/visionnant de manière répétée des extraits d’enregistrements proposés par les enseignants et par les participants) ;
• des séances de travaux dirigés sur les notions présentées ;
• des séances de travail personnel – où les participants travailleront sur des données apportées par les enseignants et sur leurs propres données afin de transcrire de manière adéquate à l’analyse des fragments illustrant les notions présentées pendant les cours ; ces séances feront l’objet de rapports en plénière et y seront discutées.
• un forum: tous les participants présenteront, dès la première journée, un poster où ils synthétiseront leurs recherches, les corpus sur lesquels ils travaillent, etc. ;
• des séances auto-organisées, proposées par les participants eux-mêmes, sur des problématiques qu’ils auront vu / voulu faire émerger lors de l’école thématique.

Public concerné

Tous les chercheurs et les doctorants intéressés par le traitement des données orales et interactionnelles. L’école concerne en particulier, en sciences du langage, les personnes engagées dans la recherche sur l’interaction, sur la grammaire de l’oral, sur l’analyse du discours, sur les banques de données orales, sur l’enseignement du français et l’observation des interactions en classe. Elle concerne aussi, de manière interdisciplinaire, les chercheurs qui en sociologie, en psychologie sociale, en ethnographie, en histoire orale, s’intéressent au traitement de la parole en interaction.

Pré-requis

Une sensibilisation préalable à la pratique du travail de terrain et de collecte de données langagières est souhaitable, ainsi qu'une première expérience en analyse de la langue orale et/ou des interactions. Une transcription de 10 min sera requise pour tous les paricipants, et servira de base à leur travail personnel durant l’école. Un poster présentant leur problématique et leurs questions sera aussi demandé.

Pour en savoir plus, notamment sur les modalités d’inscription, consulter le site :

http://icar.univ-lyon2.fr/ecole_thematique/Tranal_i/

Catégories

Lieux

  • Lyon, France

Dates

  • lundi 22 juin 2009
  • mardi 23 juin 2009
  • vendredi 26 juin 2009
  • mercredi 24 juin 2009
  • jeudi 25 juin 2009

Mots-clés

  • ecole thématique, interactions, français parlé, constitution de corpus, méthodologies d'analyse, séquentialité, multimodalité

Contacts

  • Christiane Battoue
    courriel : Christiane [dot] Battoue [at] univ-lyon2 [dot] fr

Source de l'information

  • Sylvie Bruxelles
    courriel : sylvie [dot] bruxelles [at] univ-lyon2 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Transcrire et analyser l'interaction : du tour à la séquence », Informations diverses, Calenda, Publié le vendredi 03 avril 2009, http://calenda.org/196931