AccueilFrontières d’hier, frontières d’aujourd’hui en Europe

Frontières d’hier, frontières d’aujourd’hui en Europe

Appel à communication pour une École d’été internationale et interdisciplinaire

*  *  *

Publié le mardi 14 avril 2009 par Marie Pellen

Résumé

Le Centre Marc Bloch organise début juillet une école d'été sur le thème « Frontières d'hier, frontières d'aujourd'hui en Europe ». Elle s'adresse à des doctorants et des jeunes post-doctorants de toutes les disciplines des sciences humaines et sociales mais aussi des sciences de l'environnement. Les quatre journées s’articulent autour des thématiques suivantes : « Border Making » et historicité des tracés frontaliers en Europe ; Transformation et durabilité des frontières intérieures de l’Europe ; Enjeux climatiques et frontières politiques ; Renforcement des frontières extérieures de l’Europe et transformation de la sécurité intérieure

Annonce

Appel à communication pour une École d’été internationale et interdisciplinaire

Le 7 au 10 juillet 2009

Berlin - Potsdam - Francfort/Oder

Organisée par le Centre Marc Bloch en coopération avec la Europa-Universität Viadrina Frankfurt/Oder

Réalisée grâce au soutien du Ministère des Affaires étrangères, du Service Scientifique et Technique de l’Ambassade de France en Allemagne et de la Mission Historique Française en Allemagne

Thématique

Au sein de l’Europe élargie, les frontières étatiques s’estompent peu à peu et perdent de leur importance. Mais ce processus n’empêche pas les limites nationales de constituer toujours un cadre essentiel de référence pour les sociétés. A l’Est, la fin de la guerre froide a en outre mis à jour d’anciennes frontières culturelles que les décennies de domination soviétique avaient un temps gelées ; d’anciennes frontières politiques que l’on avait crues obsolètes perdurent sous forme de « frontières fantômes » (Béatrice von Hirschhausen) dans les têtes comme dans les structures sociales et spatiales. En témoigne depuis vingt ans l’exemple emblématique de la chute du mur et de l’unification des deux Allemagnes. A l’exemple de la frontière franco-espagnole étudiée par Peter Sahlins dans 'Boundaries: The Making of France and Spain in the Pyrenees', les frontières ne sont pas seulement des phénomènes politiques, juridiques, administratifs et militaires ; elles créent aussi des structures socio-économiques et mentales durables.

Ces processus, qui voient partiellement perdurer, réapparaître ou s’effacer des tracés frontaliers historiques, coexistent avec la formation de nouvelles discontinuités territoriales qui transgressent les frontières politiques. Au niveau supra-étatique, d’autres types de frontières voient aussi le jour : organisation de défense comme l’OTAN, groupe de partenariat économique comme le G8, Union monétaire de la « zone Euro », qui constituent autant d’ensembles géopolitiques qui découpent à l’intérieur de l’Europe de nouveaux espaces de solidarité à géométrie variable. La disparition des contrôles douaniers à l’intérieur de l’espace Schengen, par exemple, s’accompagne de l’introduction de nouveaux types de contrôles policiers qui déplacent la surveillance des flux frontaliers à l’intérieur des territoires, en modifient la nature et transforment en conséquence les représentations collectives de la sécurité intérieure.

Depuis la publication du rapport sur les Limites de la Croissance par le Club de Rome en 1972, la question de la gestion des ressources de la planète et de la protection de son environnement n’a cessé de s’inviter dans les agendas politiques internationaux aussi bien pour répondre à des défis d’échelle planétaire que pour traiter de problèmes écologiques régionaux dont la solution ne peut se chercher dans le seul cadre national : les questions des ressources en eau, par exemple, ou des ressources halieutiques, des pollutions maritimes ou terrestres et tout récemment le défi du changement climatique ont donné lieu à de nouvelles formes de coopérations internationales et interrégionales. Les espaces frontaliers sont dans ce contexte particulièrement sollicités pour repenser en termes transnationaux les politiques de gestion des systèmes écologiques.

Candidature

Jusqu’à 20 doctorants de différentes disciplines travaillant sur la thématique des frontières seront invités à cette réflexion interdisciplinaire sur l’historicité et le futur des frontières européennes. La rencontre durera quatre jours, au cours desquels alterneront présentations des travaux de recherche des participants, interventions de chercheurs invités et excursions. Elle se tiendra à Berlin, Potsdam et Frankfurt/Oder à proximité immédiate d’anciennes et de nouvelles frontières.

Il est demandé aux candidats de travailler dans un des quatre domaines de recherche suivants :

  • 'Border Making' et historicité des tracés frontaliers en Europe
  • Transformation et durabilité des frontières intérieures de l’Europe
  • Enjeux climatiques et frontières politiques
  • Renforcement des frontières extérieures de l’Europe et transformation de la sécurité intérieure.
Les candidatures seront retenues en fonction de l’orientation thématique du projet de recherche et de son excellence académique. L’ensemble de la rencontre se tiendra en français et en anglais. Il est demandé aux participants de maîtriser les deux langues, dont l’une au moins de manière active.

Les participants doivent déposer leur candidature, constituée d’un formulaire d’inscription, d’un projet d’intervention (une page) et d’un curriculum vitae d’ici le 10 mai 2009.

Les candidats retenus devront ensuite remettre avant le 30 juin 2009 un texte de 10 pages, qui servira de base à la présentation orale et à la discussion de leur recherche. Ils devront également, au cours de l’école d’été, discuter succinctement les textes d’autres doctorants. Les institutions qui organisent et financent cette rencontre prendront en charge les frais de voyages et de séjour des participants.

Version anglaise : http://tinyurl.com/english-cfa
Formulaire d'inscription : http://tinyurl.com/old-and-new-borders

Merci d’adresser vos candidatures par voie postale ou par courriel à :

Dominik Rigoll
rigoll@cmb.hu-berlin.de

-- 
Wissenschaftlicher Koordinator
Centre Marc Bloch
Schiffbauerdamm 19
D-10117 Berlin
Tel: +49-(0)30-2093-3756
Fax: +49-(0)30-2093-3798
http://www.cmb.hu-berlin.de

Lieux

  • Centre Marc Bloch, Schiffbauerdamm 19, 10117 D-Berlin
    Berlin, Allemagne

Dates

  • dimanche 10 mai 2009

Contacts

  • Dominik Rigoll
    courriel : rigoll [at] cmb [dot] hu-berlin [dot] de

Source de l'information

  • Dominik Rigoll
    courriel : rigoll [at] cmb [dot] hu-berlin [dot] de

Pour citer cette annonce

« Frontières d’hier, frontières d’aujourd’hui en Europe », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 14 avril 2009, http://calenda.org/196970