AccueilOrnement, entre art et design

Ornement, entre art et design

Interprétations, parcours et mutations au XIXe siècle

*  *  *

Publié le mardi 14 avril 2009 par Marie Pellen

Résumé

Cette journée d’étude se propose de réevaluer et de réinterpréter l’ornement à travers une relecture du discours de l’ornement, qui se développe vers le milieu du XVIIIe siècle, pour s’établir dans la seconde moitié du XIXe siècle, période durant laquelle l’ornement se trouve progressivement libéré de la rhétorique traditionnelle du decorum. On tentera, en particulier, de comprendre comment évolue le discours sur l’ornement au XIXe siècle, quels sont les mécanismes qui le règlent, quelles sont les modalités de cette évolution, en considérant non seulement la perspective historique et critique, mais en réfléchissant également au statut esthétique et philosophique de l’ornement.

Annonce

Journée d’étude internationale, organisée par Ariane Varela Braga (Institut Suisse de Rome/Université de Neuchâtel)

Institut Suisse de Rome

23 avril 2009

Une initiative de l’Institut Suisse de Rome, en collaboration avec l’Univeristé de Neuchâtel, l’Académie de France à Rome – Villa Medicis et l’Université de Rome - La Sapienza.

Comité scientifique:

  • Marc Bayard (Académie de France à Rome - Villa Medicis)
  • Silvia Bordini (Université de Rome - La Sapienza)
  • Pascal Griener (Université de Neuchâtel)
  • Christian Michel (Université de Lausanne)
  • Ariane Varela Braga (ISR/Université de Neuchâtel)
Ces dernières années, l’étude de l’ornement fait l’object d’une réevaluation en histoire de l’art, en architecture et dans les arts contemporains.

Que l’ornement soit considéré suivant le concept grec de kosmos comme représentation de l’ordre cosmique ou qu’il fasse référence à la notion rhétorique de decorum, réglant la fonctionnalité du discours, la théorie de l’ornement s’est traditionnellement focalisée sur la dialectique entre l’utile et le superflu. L’ornement serait-il une décoration superflue ou pourrait-il etre compris comme une structure graphique génératrice de sens?

Cette journée d’étude se propose de réevaluer et de réinterpréter l’ornement à travers une relecture du discours de l’ornement, qui se développe vers le milieu du XVIIIe siècle, pour s’établir dans la seconde moitié du XIXe siècle, période durant laquelle l’ornement se trouve progressivement libéré de la rhétorique traditionnelle du decorum.

On tentera, en particulier, de comprendre comment évolue le discours sur l’ornement au XIXe siècle, quels sont les mécanismes qui le règlent, quelles sont les modalités de cette évolution, en considérant non seulement la perspective historique et critique, mais en réfléchissant également au statut esthétique et philosophique de l’ornement.

Programme

9.00
Accueil:
Christoph Riedweg, directeur de l’Institut Suisse de Rome
Marc Bayard, Chargé de mission pour l’histoire de l’art à l’Académie de France

Introduction de Ariane Varela Braga (ISR/Université de Neuchâtel)

Session I

Modération: Maria Grazia Messina (Université de Florence)

9.30
Christoph Frank (Université de Lugano) :
Johann Friedrich Reiffenstein’s “Anmerkungen über die neuerfundenen Zierrathen” (1746) and the Ornamental Debate in Mid-Eighteenth-Century Europe

10.00
Valérie Kobi (Université de Neuchâtel) :
De la gravure d’ornement à la théorie de l’ornement. La gravure au trait et sa fonction théorique à la fin du XVIIIe siècle

10.30
Odile Nouvel (Musée des arts décoratifs, Paris) :
La théorie de l'ornement autour de Percier et Fontaine 1800 - 1835

11.00
coffee break

11.30
Silvia Bordini (Université de Rome “La Sapienza”) :
Amédée Couder, dessinateur pour l’industrie: l’ornamento tra esotismo e utopia

12.00
Ariane Varela Braga (ISR/Université de Neuchâtel) :
L’ornamento universale: Owen Jones e la Grammar of Ornament (1856)

12.30-13.00
discussion

13.00
lunch break

Session II

Modération: Tonino Griffero (Université de Rome Tor Vergata)

14.30
Harry Francis Mallgrave (Illinois Institute of Technology, Chicago) :
Animism, Empathy, and Ornament in 19th-Century Germanic Theory

15.00
Carla Subrizi (Université de Rome “La Sapienza”) :
L’ironia, il desiderio e la cosa: poetiche dell’eccesso alla fine del XIX secolo (gli umoristi, Mary Cassat e Rilke)

15.30
Andrea Pinotti (Université de Milan) :
Ornamento, angoscia e origine dell'immagine

16.00
coffee break

16.30
Katrin Albrecht (ISR/ETH Zurich) :
“Architettura ed arti decorative” in Italia all’inizio del XX secolo. Prime costruzioni di Angiolo Mazzoli

17.00
Christian Spies (Université de Bale) :
Superficial? Ornament in between structure and decor

17.30
Massimo Carboni (Université de la Tuscia) :
Misura e dismisura dell’ornamento

18.00
Pascal Griener (Université de Neuchâtel): conclusion

Discussion finale et clôture des travaux

Lieux

  • Institut Suisse de Rome, via Ludovisi 48, 00187 Rome
    Rome, Italie

Dates

  • jeudi 23 avril 2009

Fichiers attachés

Mots-clés

  • ornement, design, XIXe siècle, art

Contacts

  • Ariane Varela Braga
    courriel : avarelabraga [at] hotmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Ariane Varela Braga
    courriel : avarelabraga [at] hotmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Ornement, entre art et design », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 14 avril 2009, http://calenda.org/196975