AccueilLa technique : l'impensé du politique

*  *  *

Publié le mercredi 15 avril 2009 par Delphine Cavallo

Résumé

Une archéologie des liens entre technique et politique montre que le triptyque technique-politique-espace public, à valeur originaire, fonde l’espace grec de la pensée et de l’action. [...] Plus près de nous, il semble qu’on observe une effervescence politique lorsque cette dernière se pense comme un artifice. Paradoxalement, il semble que ce triptyque est peu questionné, comme si la technique était l’impensé même du politique. Cet impensé n’est-il pas imputable à une cause elle même politique, à savoir la négation de l’espace public ? En ce sens, réhabiliter la technique n’est-ce pas réhabiliter la politique elle même ? Le but de ce colloque est par conséquent de décliner ce triptyque dans d’autres temps et d’autres lieux, de s’interroger sur les raisons de ce refoulement et d’apprécier l’enjeu qui consiste à penser la technique.

Annonce

Colloque organisé dans le cadre du cluster ERSTU de la Région Rhône Alpes

A l’initiative des équipes LEPS-STOICA et EVS-EDU de l’INSA de Lyon et de l’équipe LEPS-GREPH de l’IEP de Lyon

Présentation du colloque

Une archéologie des liens entre technique et politique montre que le triptyque technique-politique-espace public, à valeur originaire, fonde l’espace grec de la pensée et de l’action.

La parole démocratique grecque, qui est de l’ordre de la technique (l’art du discours), est en effet fondatrice du politique car elle fait tenir les hommes ensemble et organise ainsi une communauté. De même dans la cité grecque, l'agora, qui est un artifice urbain, est le cœur de la vie sociale. C’est là, à Athènes qu'eurent lieu les premiers débats entre citoyens si bien que la technique apparaît comme la « fabrique » du lien social et qu’il apparaît impossible de dissocier le développement technique du développement politique.

Plus près de nous il semble qu’on observe une effervescence politique lorsque cette dernière se pense comme un artifice.

Paradoxalement, il semble que ce triptyque est peu questionné, comme si la technique était l’impensé même du politique. Cet impensé n’est-il pas imputable à une cause elle même politique, à savoir la négation de l’espace public ? En ce sens, réhabiliter la technique n’est-ce pas réhabiliter la politique elle même ?

Le but de ce colloque est par conséquent de décliner ce triptyque dans d’autres temps et d’autres lieux, de s’interroger sur les raisons de ce refoulement et d’apprécier l’enjeu qui consiste à penser la technique.

Pour ce faire ce colloque sera structuré autours de quatre sessions (voir lien sur la présentation des sessions) :

Membres du Comité scientifique

  • Olivier Brette, STOICA, composante du LEPS EA 4148, INSA de Lyon
  • Daniel Dufourt, GREPH, composante du LEPS EA 4148, IEP de Lyon
  • Michel Faucheux, STOICA, composante du LEPS EA 4148, INSA de Lyon
  • Joëlle Forest, STOICA, composante du LEPS EA 4148, INSA de Lyon, joelle.forest@insa-lyon.fr
  • Jacques Michel, GREPH, composante du LEPS EA 4148, IEP de Lyon
  • Jean-Yves Toussaint, EDU, composante EVS UMR 5600, INSA de Lyon
  • Sophie Vareilles, EDU, composante EVS UMR 5600, INSA de Lyon
  • Perrine Vincent, STOICA, composante du LEPS EA 4148, INSA de Lyon

Programme

Mercredi 29 avril 2009

9h00 : accueil

9h15 : Introduction

9h30 – 12h30 : Session 1 : Eloge de la technique (Animation de la session : Michel Faucheux, Jacques Michel)

La technique comme discours critique
Grégoire CHAMAYOU, Université Paris VII – Diderot,  Laboratoire REHSEIS - UMR7596

Enjeux politiques et controverses techniques
Françis Sanseigne, Université Lyon 2 - IEP Lyon, LEPS-Greph – EA 4148

Un éloge ambigu de la technique: Michel Foucault
Elisabeth RIGAL

12h30 – 14h30 : déjeuner

14h30 – 17h30 : Session 2 : L’activité politique comme activité technique à partir des dispositifs techniques et spatiaux de l’urbain (DTSU) (Animation de la session : Joëlle Forest, Perrine Vincent)

Les professions techniques traversées par le politique. Pour une socio-histoire professionnelle des ingénieurs, architectes et urbanistes au Liban
Eric Verdeil, CNRS, Environnement, ville, société - UMR5600, Lyon

L'aménagement urbain en Syrie et les logiciels d'aide à la décision
Fabrice Balanche, Université Lyon2, GREMMO (Groupe de Recherches et d’Etudes sur la Méditerranée et le Moyen Orient) – UMR 5195

Dialectiques de l'expertise et du politique dans la fabrication contemporaine de la ville
Guy TAPIE, Ecole Nationale Supérieure Architecture Paysage de Bordeaux, Equipe PAVE (Profession Architecture Ville et Environnement)

Jeudi 30 avril 2009

9h00 – 9h30 : accueil

9h30 – 12h30 : Session 3 : L’économie politique de la technique (Animation de la session : Olivier Brette, Daniel Dufourt)

Les origines techniques de l’Etat et de l’Economie modernes-XVIIème siècles
Alain GUERY, CNRS, Centre de Recherches Historiques – EHESS/CNRS

Technologie et division du travail
Bruno TINEL, Université Paris 1 –Panthéon – Sorbonne, CES-CNRS

L’économie de la transition à l’Est (1989-2009) : transformer le politique en technique ?
Julien VERCUEIL, Université Jean Moulin Lyon 3, CEMI-EHESS

12h30 – 14h00 : déjeuner

14h00 – 17h00 : Session 4 : Espace public urbain - espace public politique (Animation de la session : Jean Yves  Toussaint, Sophie Vareilles)

Titre définitif non communiqué
Marcus ZEPF, Institut d'Urbanisme de Grenoble, UMR 5194 Pacte (Politiques publiques, action politiques, territoires)

L'européanité des villes post-socialistes à l'épreuve des espaces publics
Lydia COUDROY DE LILLE, Université Lyon II, UMR 5600 EVS (Environnement Ville Société)

Métropoles orientales : l’espace public est-il soluble dans la ville de création populaire  ?
Agnès DEBOULET, Ecole d'architecture Paris La Villettte, UMR 7136 AUS (Architecture, urbanisme, société)

 17h00 – 18h00 : Table ronde finale

Lieu du colloque

Centre des Humanités de l'INSA de Lyon
Amphi ouest (1er étage)
1 rue des Humanités
69621 Villeurbanne cedex

Accès  

ACCES PAR LE TRAIN OU L'AVION :

  • Si vous arrivez à l'aéroport Lyon-St Exupéry :

Prendre la navette aéroport Aéroport-Centre de Lyon (toutes les 20 minutes). Pour plus d'info (itinéraires, horaires, prix) :http://www.satobus.com

  • Si vous arrivez à la Gare de la Part-Dieu :

Prendre le Tramway (T1) direction "IUT Feyssine" et descendre à l'arrêt "INSA-Einstein".

  • Si vous arrivez à la Gare de Perrache :

Prendre le métro (Ligne A) en direction de "Laurent BONNEVAY" et descendre à "Charpennes", puis prendre le Tramway (T1) direction "IUT Feyssine" et descendre à l'arrêt "INSA-Einstein".

ACCES PAR L'AUTOROUTE

- Par la Rocade Est : sortie 1B puis Croix Luizet, puis suivre "la Doua", puis "Domaine Scientifique de la Doua".

- Par le Boulevard Laurent BONNEVAY : sortie 6 Porte de Croix Luizet, puis direction "Domaine Scientifique de la Doua".

Plan du site

Pour visualiser et imprimer de plan du site INSA :
http://www.insa-lyon.fr/images/upload/portfolio_img/plan-campus-insa.pdf

Inscriptions :

Participation au workshop : entrée libre

Inscriptions et renseignements :

Françoise Picard, Secrétariat de STOICA

Mail : francoise.picard@insa-lyon.fr

Téléphone : 00 33 (0)4 72 43 72 60

Catégories

Lieux

  • Centre des Humanités de l'INSA de Lyon
    Lyon, France

Dates

  • mercredi 29 avril 2009
  • jeudi 30 avril 2009

Mots-clés

  • technique, politique, espace public

Contacts

  • Françoise Picard
    courriel : francoise [dot] picard [at] insa-lyon [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Marianne Chouteau
    courriel : marianne [dot] chouteau [at] insa-lyon [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La technique : l'impensé du politique », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 15 avril 2009, http://calenda.org/196990