AccueilLa gouvernance des associations

La gouvernance des associations

Journées de recherche du lundi 7 et mardi 8 septembre 2009

*  *  *

Publié le mercredi 15 avril 2009 par Delphine Cavallo

Résumé

Les chaires « Comptabilité financière et audit » et « Relations de service » du CNAM, le GREG-CRC (CNAM) et le LISE (CNRS-CNAM), l'EMES, l’AISLF (CR27), le GREGOR (IAE de Paris) et Sciences Po (Formation continue) organisent des journées de recherche sur « La gouvernance des associations » les 7 et 8 septembre 2009 à Paris. L’appel à communications s’inscrit dans une perspective transdisciplinaire et se propose de faire dialoguer les travaux de sociologues, économistes, gestionnaires, juristes, historiens et politistes. Les communications proposées pourront notamment s’inscrire autour des trois axes suivants : la gouvernance et les stratégies institutionnelles des associations ; la gouvernance externe et les réseaux d’associations ; les instruments de gestion au service de la gouvernance associative.

Annonce

Au cours des dix dernières années, les outils du management se sont diffusés au sein d'un grand nombre d'associations. Ce phénomène observable dans ne nombreux pays a été entretenu par l'action des consultants et par de nouvelles formations de gestion dédiées à ce secteur. La révélation de scandales et agissements frauduleux de quelques dirigeants associatifs a renforcé ce mouvement. Dans ce contexte, la question de la gouvernance des associations - entendue comme le mode de structuration des rapports entre les parties prenantes autour d'un projet collectif - revêt une importance particulière. Tout l'enjeu est maintenant de savoir si cette question peut se résoudre par la simple transposition du modèle de l'entreprise.

Contrairement à l'entreprise capitaliste qui hiérarchise fortement ses participants en accordant aux actionnaires un statut privilégié, d'autres formes de gouvernance s'appuient ainsi sur un modèle juridique de l'association censé donner à ses différentes parties prenantes un poids identique en termes d'expression. Ainsi le système de gouvernance associatif peut dans certains cas favoriser la prise de parole (au sens d'Hirschman) d'acteurs aussi différents que les membres, salariés, bénéficiaires, bénévoles, activistes ou donateurs. Il peut aussi fournir des instruments pour organiser la prise de décision, construire le lien entre acteurs internes et acteurs externes ou supporter la collaboration en réseau. De telles finalités appellent cependant des moyens d'évaluation et une appréhension spécifique. Comme le montrent Laville et Sainsaulieu, celle-ci doit porter tant sur la qualité des échanges réalisés et les modalités de délibération du projet associatif que sur l'appréciation de son histoire, de son contexte et de son évolution.

La connaissance de l'association peut donc bénéficier d'une attention portée à ses modes de gestion et de gouvernance. De nombreux travaux en management et en théorie des organisations se sont centrés sur la mise au jour de la rationalité des acteurs associatifs. Mais si l'association est une affaire de rationalité, elle est aussi et surtout une affaire de légitimité. Il s'avère donc indispensable de compléter et d'enrichir l'approche organisationnelle construite autour d'outils de gestion par une analyse institutionnelle. Cet angle d'attaque a notamment été retenu par l'approche néo-institutionnelle qui a fait des associations un des ses terrains privilégiés d'observation. L'enjeu théorique sous-jacent auquel renvoie finalement la gestion des associations est, comme l'a montré Polanyi, celui d'une conceptualisation de l'économie dans les sociétés contemporaines non réduite aux seuls phénomènes de marché.

L'appel à communications s'inscrit dans une perspective transdisciplinaire et se propose de regrouper sociologues, économistes, gestionnaires, juristes, historiens et politistes autour d'une thématique commune, la gouvernance des associations.

Les communications proposées pourront notamment s'inscrire autour des trois axes suivants:

  • La gouvernance et les stratégies institutionnelles des associations

Comment répartir les responsabilités entre le conseil d'administration et les dirigeants? Quels pertinence et usage des leviers disciplinaires et cognitifs des modèles classiques de la gouvernance? Comment déployer une stratégie associative dans un espace institutionnel? Comment organiser la prise de parole des acteurs associatifs? Quelle place pour les bénévoles ? Comment concilier gestion et militantisme? Quel est le rôle des entrepreneurs institutionnels associatifs?

  • La gouvernance externe et les réseaux d'associations

Comment construire les partenariats ou les alliances inter-associatifs? Comment s'organiser face aux nouvelles formes de régulation publique ? Quel type de gouvernance dans l'espace européen? Comment envisager les partenariats entre entreprises et associations? Quelle gouvernance partagée pour de nouvelles définitions de l'intérêt général et pour de nouvelles dynamiques socio-économiques dans les territoires? Quels changements apparaissent à l'intérieur de la société civile elle-même sous la forme de nouvelles relations en réseau et de nouveaux modes de communication? Quel rôle peut être attribué à la numérisation et aux technologies de l'information dans ce contexte?

  • Les instruments de gestion au service de la gouvernance associative

Y-a-t-il parmi les pratiques de gestion traditionnelles (ressources humaines, finance, comptabilité, contrôle de gestion, marketing, système d'information) des dimensions spécifiques aux associations? Y a-t-il d'autres espaces où l'on peut observer ces spécificités? Est-ce que les outils et méthodes pratiquées en association fournissent des enseignements généraux en matière de gestion? Quel est l'impact des instruments de gestion sur les comportements d'acteurs? Quelle est en particulier l'influence des politiques publiques, de l'évaluation institutionnelle, et des repères des corps professionnels? Cette professionnalisation est-elle synonyme de corporatisme ? Faut-il professionnaliser la gestion des associations et comment?

Calendrier

  • Inscription: par message envoyé à gouvernance-associations@cnam.fr précisant vos coordonnées (nom, fonction, organisme, pays). Cette inscription est indispensable que vous soyez simple participant ou que vous proposiez une communication.

  • Date limite envoi des intentions de communication: 15 juin 2009 (Questions de recherche, méthodologie et principaux résultats en 1500 mots)

  • Réponse aux auteurs: 1er juillet 2009

  • Rendu des papiers complets: 1er septembre 2009

  • Dates du colloque: lundi 7 septembre 2009 (toute la journée) et mardi 8 septembre 2009 (matin)

Comité scientifique

  • Philippe Bernoux (Sociologue, CNRS)
  • Ingo Bode (Professeur de sociologie, Université de Duisbourg-Essen)
  • Carlo Borzaga (Professeur de politique économique, Trente) EMES
  • Jacques Defourny (Professeur d'économie sociale, Liège)
  • Gemma Donnely-Cox (Directrice du Centre de Management associatif, Université de Dublin)
  • Denis Harrisson ( Directeur du Centre de Recherches sur les innovations sociales, UQAM, Montréal)
  • Christian Hoarau (Professeur titulaire Chaire Comptabilité financière et audit, Cnam)
  • Isabelle Huault (Professeur de sciences de gestion, Université Dauphine Paris)
  • Salvador Juan (Professeur de sociologie, Caen)
  • Jean-Louis Laville (Professeur titulaire de la Chaire Relations de service - Lise, Cnam-CNRS)
  • Michael Meyer (Professeur de sciences de gestion, Université de Vienne, Autriche)
  • Marthe Nyssens (Professeur d'économie sociale, Louvain) EMES
  • Géraldine Schmidt (Professeur de sciences de gestion, IAE de Paris)
  • Roger Spear (Chair of the Co-operatives Research, Open Business School) EMES
  • Kari Steen-Johnsen (Chercheuse au Centre de Recherche sur la société civile et le secteur bénévole, Norvège)
  • Isabel Vidal (Professeur d'économie, Barcelone) EMES
  • Filip Wilkström (Directeur de l'Economic Research Institute à Stockholm School of Economics, Suède)
  • Dennis Young (Professor of private enterprise, Georgia State University)

Comité d’organisation

  • Philippe Avare (Maître de conférences, Cnam)
  • Yuri Biondi (Chercheur, Cnrs)
  • Philippe Eynaud (Maître de conférences, Cnam)
  • Arthur Gautier (Doctorant - Lise, Cnam-CNRS)
  • Laurent Gardin (Maître de conférences, Université de Valenciennes) EMES
  • Joseph Haeringer (Sociologue, Enseignant à Sciences Po Paris et enseignant-chercheur au Lise, Cnam-CNRS)
  • Nathalie Raulet-Croset (Maître de conférences, IAE de Paris)
  • Samuel Sponem (Maître de conférences, Cnam)

Lieux

  • Conservatoire National des Arts et Métiers
    Paris, France

Dates

  • lundi 15 juin 2009

Mots-clés

  • associations, gouvernance

Contacts

  • Philipe Eynaud
    courriel : gouvernance-associations [at] cnam [dot] fr

Source de l'information

  • Philipe Eynaud
    courriel : gouvernance-associations [at] cnam [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La gouvernance des associations », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 15 avril 2009, http://calenda.org/196998