AccueilZones humides et villes d’hier et d’aujourd’hui : des premières cités aux fronts d’eau contemporains

Zones humides et villes d’hier et d’aujourd’hui : des premières cités aux fronts d’eau contemporains

Troisième colloque international du Groupe d’histoire des zones humides

*  *  *

Publié le lundi 20 avril 2009 par

Résumé

Le choix du thème s’est imposé de lui-même à la suite des deux premiers colloques. Si l’étang a plutôt sa place dans le milieu rural, la ville n’est jamais loin, comme cliente de ses productions ou comme siège du pouvoir. Pour la tourbe, le rapport est encore plus net, tant de villes étant installées quasiment aux portes des tourbières, l’exemple le plus démonstratif étant celui de la Hollande. Il est facile d’associer l’eau à la ville en tant que ressource ou moyen de transport, mais la zone humide est aussi un élément fondamental de l’installation d’une cité et un gage de prospérité. Rien qu’à l’échelle de la France, il est bien difficile de trouver une grande ou une petite ville qui ne se soit pas développée dans ou à proximité d’une zone humide. De même, avec les métiers de l’eau,