AccueilDu geste au signe. Le pointage dans les langues orales et signées

*  *  *

Publié le jeudi 23 avril 2009 par Delphine Cavallo

Résumé

Cette troisième édition des journées de recherche sur les langues signées organisées à l’Université Lille 3 a pour objectif de diffuser les avancées de la recherche sur les langues signées, tout en proposant une thématique - le pointage - qui permettra d’établir des comparaisons entre langues orales et langues signées.

Annonce

 Symposium organisé par l’UMR « Savoirs, textes, langage » et l’Université de Lille 3.

ARGUMENT

Le Pointage, geste de désignation, universel, est présent aussi bien dans les langues orales que dans les langues signées, chez les jeunes enfants avant l’apparition du langage que chez les adultes. Geste ou signe ? La question du statut du pointage se pose, puisqu’il accompagne la transition du pré-linguistique au linguistique chez l’enfant entendant ainsi que l’apparition des premiers signes chez l’enfant sourd-signeur. Il participe également de la communication linguistique signée chez l’adulte en LS mais reste aussi très présent dans les situations dialogiques entre locuteurs de langues orales. Est-il pour autant un marqueur linguistique, et, si oui, dans quelles circonstances ?

La thématique du pointage offre donc un point d’entrée très intéressant pour des chercheurs d’horizons scientifiques différents :

  • en acquisition du langage : les premiers pointages précèdent l’utilisation des premiers mots chez le jeune enfant et accompagnent son entrée dans la symbolisation. Leur rôle est d’isoler un objet d’intérêt qui prend un statut particulier pour les partenaires de l’interaction, mais également de diriger l’attention d’autrui, et de localiser un objet convoité ou intéressant pour soi ou pour autrui. Mécanisme de transition entre le pré-linguistique et le linguistique, ils accompagnent aussi l’entrée dans la combinatoire.
  • dans les travaux sur la gestualité, centrés sur le rôle joué par les gestes dans la communication et le discours, et ce qu’ils nous apprennent sur le développement et le fonctionnement cognitifs.
  • en syntaxe des langues signées : la mise en relation des unités des langues des signes repose essentiellement sur des constructions et arrangements spatiaux. Les gestes de pointage sont des éléments capitaux dans cette organisation. Selon les auteurs, ils sont considérés comme des unités linguistiques, ou comme la combinaison d’une unité linguistique et d’un geste déictique.

Par ailleurs, que ce soit dans les langues orales ou les langues signées, en phase d’acquisition ou chez l’adulte, le pointage s’articule avec la prosodie, la mimique et le regard. Ces dimensions indissociables sont à l’intersection de plusieurs disciplines qui apporteront des éclairages complémentaires au cours de ces journées scientifiques.

Lors de ces journées, une place centrale sera donnée aux communications portant sur la thématique du pointage. Cependant, pourront aussi être présentés dans le cadre de ces journées des travaux hors thématique, dès lors qu’ils traitent de la mise en relation entre geste et signe.

ORGANISATION

Le symposium est organisé par l’UMR « Savoirs, textes, langage » et l’Université de Lille 3.

Les responsables en sont Georgette Dal, Emmanuelle Mathiot et Annie Risler (UMR 8163 « Savoirs, Textes, Langage », CNRS, Lille 3 & Lille 1)

COMITÉ DE PROGRAMME

Le comité d’organisation s’adjoindra un comité d’experts dans les domaines des langues orales et signées pour le choix des soumissions (expertise en double anonymat, des experts et des auteurs).

LANGUES DE TRAVAIL

Les langues officielles seront le français, la Langue des Signes Française et l’anglais.
La manifestation fera l’objet d’une interprétation simultanée entre la LSF et le français (ou l’anglais selon les cas).

 INSCRIPTIONS

Les formulaires d'inscription (en français et en anglais) sont disponibles sur le site web du symposium.

Programme du symposium

June 4th, 2009 / 4 juin 2009

8 :45    Registration, coffee /Inscriptions, café

Introduction

9:30     First conference / Première conference :

E. Pizzuto (Institute of Cognitive Sciences and Technologies - CNR, Rome) : Pointing in signed and vocal languages : a semiotic, discourse-grounded perspective for moving away from the ‘gesture/language’ dichotomy 

Session 1

10:20   M. Zwets (Radboud UniversiteitNijmegen) : The point at issue : when pointing and personal pronounscoincide

11:00   A.-M. Parisot, J. Rinfret(Université du Québec à Montréal): Analyse statistique de la variation dansl'utilisation de quatre marques d'association spatiale en langue des signesquébécoise

11:40   S. Erlenkamp, E. Raanes, R. P.Halvorsen (University College of Sør-Trøndelag) : What’s the point ? Thecognitive dimension of pointing in signed language, tactile signed language andspoken language

12:20   Lunch / Déjeuner

Session 2

14:00   Second conference / Deuxième conférence :

M. Guidetti, (Université de Toulouse, laboratoire "Cognition, Communication et Développement") : Fonctions et formes du pointage chez l’enfant

14: 50  U. Liszkowski (Max Planck Institute for Psycholinguistics, Nijmegen) : Social, cognitive, and morphological differences in the emergence of pointing at 12 months

15:30   I. Esteve (Université Stendhal,Grenoble) : Construction langagière et multimodalité: quelle (s) réalité(s)chez l’enfant sourd?

16:10   Coffee break&posters / Pausecafé&posters

16:30   COLAJE workshop / Atelier COLAJE(Communication langagière chez le jeuneenfant)

19:00   End of workshop / Fin del'atelier

20:00   Dinner / Dîner

June 5th, 2009 / 5 juin 2009

Session 3

9 :00    A. Schembri, K. Cormier (UniversityCollege London) : No agreement on agreement : are we missing the point?

9 :50    B. Garcia, I Fusellier-Souza, M.-A.Sallandre (Université Paris 8, CNRS-UMR 7023) : Rôle du pointage dansl’expression de la définitude en langue des signes

10:30   L. Meurant(FUNDP / FRS-FNRS,Namur): Pointage et regard : un couple à valeur linguistique (de déterminant ?)Propriétés morphologiques et exploitation syntaxique

11:10   Coffee break&posters / Pausecafé&posters

11:30   A. Vilain C. Vilain, E. Reboud, C.Gonseth (Université Stendhal, Grenoble): Etude des relations parole/geste dansla déixis langagière

12:10   J. Fernandez Landaluce (Universityof the Basque Country), G. Barbera Altimira (Universitat Pompeu Fabra): Wheredo pointing signs point to? Deixis versus indexicality

12:50   Lunch / Déjeuner

Session 4

14:00   V. Rey , S. de Martino, F. Poinso(Autism Resource Centre, Marseille / EHESS et CNRS, UMR 8562): Pointage etdysfonctionnement langagier: le cas de 30 enfants autistes

14:40   K. Cormier (University CollegeLondon), S. Smith (University of Bristol): Introduction and maintenance ofreference in narratives : evidence from native and non-native signers of BritishSign Language

15:20   C. Moro (Université de Lausanne) :Le pointage utilisé par l’adulte en situation de transmission de l’usage del’objet à l’enfant à l’étape préverbale du développement

16:00   A. Pilarski (Université du Québec àMontréal) : Etude descriptive de la variation prosodique dans l’utilisation dequatre formes de pointage dans la structure du récit en langue des signesquébécoise

16:40   Conclusion

17:00   End of conference / Fin ducolloque

Posters:

C. De Vos (Max Planck Institute for Psycholinguistics, Nijmegen) : Compositionality in Kata Kolok pointing

V. Kimmelman (Universiteit van Amsterdam) : Reflexive pronouns in Russian Sign Language : first observations

C. Bianchini (Université Paris 8, UMR 7023 / Univ. Studi di Perugia, ISTC-CNR), T. Lucioli, A. Di Renzo, P. Rossini (ISTC-CNR) : Facteurs limitants pour l'analyse comparative de gestes et de signes sélectionnés dans des recueils destines au grand public

C. Masson, M. Leroy (Université Paris 10, CNRS-UMR 7114) : Acquérir le langage dans sa dimension multimodale : verbal, intonation et posturo-mimo-gestualité dans le développement normal et développement autistique

P. Dalle, F. Lefebvre-Albaret (IRIT / Université Paul Sabatier, Toulouse) : Analyse des pointages en LSF par traitement automatique de videos

P. Rutkowski, M. Czajkowska-Kisil (University of Warsaw) : Demonstrative pronouns in Polish Sign Language (PJM)

Catégories

Lieux

  • Université de Lille 3, Bât. B, Amphi G
    Villeneuve-d'Ascq, France

Dates

  • jeudi 04 juin 2009
  • vendredi 05 juin 2009

Mots-clés

  • langue des signes, pointage, gestualité, acquisition du langage

Contacts

  • Emmanuelle Jablonski
    courriel : emmanuelle [dot] jablonski [at] univ-lille3 [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Florence Thill
    courriel : florence [dot] thill [at] univ-lille3 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Du geste au signe. Le pointage dans les langues orales et signées », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 23 avril 2009, http://calenda.org/197025