AccueilModalités d’enquête et construction de l’objet dans la recherche en sciences sociales de la santé

*  *  *

Publié le mardi 28 avril 2009 par Delphine Cavallo

Résumé

La formation doctorale « Santé, population, et politiques sociales » de l’EHESS vous invite à une demi-journée d´étude intitulée « Trajectoires de recherche dans le domaine de la santé : modalités d'enquête et construction de l'objet ». Comment l’objet de recherche est-il progressivement élaboré à partir d’aller-retour entre hypothèses théoriques et données empiriques, et comment les formes du travail d’enquête participent à la constitution de l'objet ? Ces questionnements, généralisables aux sciences sociales, semblent particulièrement pertinent dans le domaine de la santé lorsqu’il s’agit de promouvoir des approches centrées sur les acteurs sociaux traditionnellement négligés et peu « visibles » ou quand le recueil des données empiriques est d’accès éthiquement délicat.

Annonce

Cette première journée d’étude de la formation doctorale « Santé, Population, Politiques Sociales » a pour objectif de permettre aux doctorants et au public de partager leurs réflexions sur une thématique transversale de leurs travaux.

Il s’agira de travailler sur les rapports entre les modalités d’enquête et la construction d’un objet de recherche. Comment les formes du travail d’enquête participent à la constitution de l'objet ? En effet, il nous est apparu nécessaire de confronter les expériences de jeunes chercheurs, engagés pour la plupart dans la phase initiale de leurs travaux, sur la question du rôle joué par les conditions d’accès aux données empiriques (archives, documents, terrains…) dans l’évolution de leur problématique de recherche. Les techniques de l’enquête, les manières singulières et pratiques de résoudre les questions relatives au recueil des matériaux, les choix de méthode opérés en fonction des opportunités engagent fondamentalement la nature d’une recherche et méritent d’être analysés de manière réflexive. Une telle entreprise s’inscrit dans le mouvement actuel de recherches autour des « politiques de l’enquête » (Fassin et Bensa, 2008), nécessaire du point de vue épistémologique dans la mesure où il met l’accent sur le rôle joué par les conditions concrètes d’objectivation des connaissances dans les travaux de sciences sociales. Il s’agira plus précisément de montrer en quoi les contraintes spécifiques de l’enquête ont contribué à dessiner l’éventail des possibles de la recherche des doctorants.

Les travaux présentés se déclineront selon deux axes thématiques : « Enquêter sur la santé des populations » d'une part, et « Enquêter en terrain médico-hospitalier » d'autre part. Nous souhaitons ainsi mettre en évidence la pertinence de ce questionnement dans le domaine de la santé, par exemple quand il s’agit de promouvoir des approches centrées sur les acteurs sociaux (individuels ou collectifs) traditionnellement négligés et peu « visibles » (patients, acteurs économiques, populations migrantes…), ou quand le recueil des données empiriques est d’accès éthiquement délicat (caractère intime des informations, secret médical, etc…).

Programme

15h00 : Accueil des participants et Ouverture de la journée, Patrice Bourdelais (Directeur d’études, EHESS)

15h15 : Introduction générale, Julie Castro (doctorante)

Premier axe de réflexion : Enquêter sur la santé des populations

Modérateur : Serenella Nonnis-Vigilante (Maître de conférences, Université Paris 13)

15h30 : Qu'est-ce qui a de l’importance pour les réfugiés politiques ? Construction de l’objet de recherche à partir d’un terrain auprès des réfugiés politiques Tamouls sri lankais en Ile-de-France, Giacomo Mantovan (doctorant)

16h15 : De la grippe aviaire à la grippe en guerre : retrouver l’expérience de la population et les malades durant la grippe « espagnole » de 1918-1919 en France, Frédéric Vagneron (doctorant)

17h00 : Pause

Deuxième axe de réflexion : Enquêter en terrain médico-hospitalier

Modérateur : Dominique Memmi (Directeur de recherche, CNRS)

17h15 : La construction d’un objet de recherche en anthropologie de la santé mentale. Retour réflexif sur une enquête dans un Groupe d’Entraide Mutuelle, Alessandro Manna (doctorant)

18h00 : La négociation du terrain comme « moment critique » de l’enquête. L’exemple de la recherche clinique en cancérologie, Benjamin Derbez (doctorant)

18h45 : Bilan et clôture des discussions.

Lieux

  • Ecole des Hautes En Sciences Sociales (EHESS), Salle Lombard, 96 bd Raspail
    Paris, France

Dates

  • mardi 05 mai 2009

Mots-clés

  • santé, méthodologie en sciences sociales, sociologie, anthropologie, histoire

Contacts

  • Xhensila Lachambre
    courriel : Xhensila [dot] Lachambre [at] ehess [dot] fr

Source de l'information

  • Frédéric Vagneron
    courriel : frederic [dot] vagneron [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Modalités d’enquête et construction de l’objet dans la recherche en sciences sociales de la santé », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 28 avril 2009, http://calenda.org/197074