AccueilLa fabrique des savoirs en Afrique subsaharienne. Acteurs, lieux et usages dans la longue durée

*  *  *

Publié le mardi 28 avril 2009 par Marie Pellen

Résumé

Ce colloque se propose de réfléchir à la construction, aux formes d’appropriation, aux maniements et aux usages des savoirs en Afrique subsaharienne sur la longue durée. Il s’agit moins d’identifier des processus cognitifs et conceptuels que d’étudier l’incorporation et la mise en situation, par des acteurs, d’un corpus de connaissances et de pratiques spécifiques dans des contextes historiques, politiques et socioculturels variés. La notion de savoir ne se limite pas au monde des lettrés, des érudits ou des scientifiques. Elle est conçue dans une acception plus large, intégrant les compétences, les « manières de dire et de faire » (Jacob, 2007) qui déterminent des modes d’appartenance à une communauté dès lors qu’elles permettent de constituer un capital social, politique ou culturel perçu et transmis comme tel. L’objectif est aussi de mieux comprendre les médiations, anciennes ou nouvelles, qui participent de la fabrique des savoirs en Afrique.

Annonce

13, 14, 15 mai 2009

Université Paris Diderot – Paris 7 Site Paris Rive Gauche

Bâtiment de la Halle aux Farines
10-16 rue Françoise Dolto ou 9-15 Esplanade Vidal-Naquet
75013 Paris

Colloque organisé par le laboratoire SEDET (Université Paris Diderot – Paris 7), le CEMAf (CNRS/U. Paris I/EPHE/U. de Provence) et l’Université de Lyon (ENS-LSH, LARHRA)

Comité scientifique et d’organisation :
Séverine Awenengo-Dalberto (CNRS, CEMAf), Pascale Barthélémy (ENS-LSH, LARHRA), Daouda Gary-Tounkara (SEDET, AUF-UCAD), Jean-Luc Martineau (SEDET, IFRA Ibadan (Nigeria) et Didier Nativel (SEDET)

Programme previsionnel 

Mercredi 13 mai 2009

8h45 : Accueil des intervenants devant la salle des thèses

9h-9h30 (Salle des thèses) : Introduction

9h30-12h45 : atelier 1 (Salle des thèses)

Conserver, archiver, patrimonialiser les savoirs

Discutant : Bertrand Hirsch (U. Paris 1, CEMAf)

Anaïs Wion (Cnrs, CEMAf Paris) : Traducteurs et copistes éthiopiens, les petites mains méconnues de la fin du Moyen-Âge

François le Cadre (U. Paris 1, CEMAf) : L´Évangile de Däbrä Kärbé, exemple de conservation de la mémoire et de l´histoire médiévale éthiopienne (XVe - XVIe siècles)

Jean-Louis Triaud (U. de Provence, CEMAf) : Tombouctou, une bibliothèque des savoirs

10h30-11h : discussion

pause : 11h-11h15

Jeremy Dell (University of Pennsylvania, USA) : South Africa in the Sahel: Manuscript Preservation and Mali’s Commerçants des Manuscrits

Hélène Charton (CNRS, CEAN, Bordeaux) : Les enjeux de l’ouverture d’une galerie d’histoire au musée de Nairobi

Myriam Houssay-holschuch (ENS-LSH, PRODIG) : Ghosts in the City : Savoirs mémoriels dans le Cape Town post-apartheid

12h15-12h45 : Discussion

9h30-12h45 : atelier 2 (Salle 247E)

Intermediaires et Médiateurs du savoir (1)

Discutante : Catherine Coquery-Vidrovitch (U. Paris 7, SEDET)

Benoît Beucher (U. Paris IV) : L’« apprivoisement » réciproque ou la conquête par le savoir : collecte, circulation et traitement du renseignement entre les officiers français et les souverains moose de l’actuel Burkina Faso, 1888-1897

Iris seri-hersh (U. de Provence, IREMAM) : Towards Social Progress and Post-Imperial Modernity ? Colonial Politics of Literacy in the Anglo-Egyptian Sudan, 1946-1956

Mathilde Leduc-Grimaldi (Musée Royal d’Afrique centrale, Belgique) : “Said he” : Guides, interprètes, traducteurs et autres truchements au secours des voyageurs en Afrique équatoriale

10h30-11h : discussion

pause : 11h-11h15

Faranirina V. Rajaonah (U. Paris 7, SEDET) : La revue l’Union chrétienne des jeunes gens (1927-1931)

Didier Nativel (SEDET, Paris) : « Défolkloriser l’Afrique », transcender la ségrégation. Artistes et intellectuels mozambicains de Lourenço Marques dans les années 1960

Aderonke A. Adesanya (U. d’Ibadan, Nigeria) : Knowledge on the Streets and on the Move: Urban and Other Artists as Agencies of Popular Culture and Politics in African Spaces

12h15-12h45 : Discussion

dejeuner : 12h45-14h15

14h15-16h15 : atelier 1 (Salle des thèses)

Cultures et usages de l’oralité et de l’écriture

Discutante : Aïssatou Mbodj-Pouye (EHESS)

Cécile Van den Avenne (ENS-LSH, ICAR) : Production d'un savoir linguistique en Afrique à époque coloniale. Le cas des premiers manuels de bambara.

Alena Rettova (U. of London, Grande-Bretagne) : La médialité et intermédialité du savoir en Afrique : le savoir philosophique entre tradition et modernité

Marie-Eve Humery (EHESS, Paris) : Lire et écrire en pulaar au Sénégal : le mouvement pulaar, lieu de toutes les résistances

Emmanuel Isnard (EHESS, Paris) : La « boutique aux lettres » d’Adama. Étude anthropologique de l’écriture de lettres par un jeune villageois burkinabè.

15h45-16h15 : Discussion

16h15-16h30 : Pause

14h15-16h15 : atelier 2 (Salle 247E)

La dimension sexuée de la transmission des savoirs

Discutante : Anne Hugon (U. Paris 1, CEMAf)

Uta Reuster-Jahn (U. de Mayence, Allemagne)  : Sex and relationship advice in newspapers, tabloids and popular booklets in Tanzania

Thomas Fouquet (EHESS, Paris) : Les savoirs en jeu dans la prostitution clandestine et du sexe transactionnel féminins à Dakar

Joëlle Palmieri (CEAN, Bordeaux) : Afrique du Sud : Revaloriser la mémoire des femmes, des savoirs en résistance

Aurélie Troy (EPHE, CEMAf) : Hommes clairvoyants, femmes savantes : Compétence, rivalité et lieux de transmission des savoirs liés à l’initiation en pays seereer (Sénégal)

15h15-16h15 : Discussion

16h15-16h30 : Pause

16h30-18h30 : atelier 1 (Salle des thèses)

Savoirs et mémoires : la fabrique des identités

Discutante : Odile Goerg (U. Paris 7, SEDET)

Julien Bondaz (U. Lyon 2, CREA) : Débroussailler les savoirs. Imaginaire naturaliste et visites scolaires au Musée National du Burkina Faso et au Parc Urbain Bãngr Weoogo (Ouagadougou)

Céline Pauthier (SEDET) : La musique guinéenne, porteuse du patrimoine national (1945 à nos jours)

Abdoulaye Diallo (SEDET) : Production d’une identité nationale à travers les manuels scolaires en Guinée

Jean-Luc Martineau (SEDET/IFRA, Ibadan) : 1959, une télévision régionale  yoruba, projet identitaire et didactique

18h-18h30 : Discussion

16h30-18h30 : atelier 2 (Salle 247E)

Savoirs religieux, usages sociaux et politiques contemporains

Discutant : Richard Banégas (U. Paris 1, CEMAf)

Abdoulaye Sounaye (Northwestern University, USA) : Knowledge Economy and Public Islam: Women and Youth Learning Communities in Contemporary Niger

Cédric Mayrargue (CEAN, Bordeaux) : Quand des acteurs religieux entrent en politique : Constitution, réactivation et circulation de savoirs. (Bénin, 1945 - 2007)

Marie Brossier (U. Paris 1, CRPS) : La ‘production performative du savoir’ : étude des logiques d’incorporation, de transmission et de légitimation dans la confrérie mouride. Le cas de Cheikh Bethio Thioune et de ses taalibe

Emmanuelle Olivier (CRAL-EHESS, Paris) : Savoir musical, pouvoir religieux et globalisation musulmane à Djenné (Mali)

18h-18h30 : Discussion

JEUDI 14 MAI 2009

9h30-12h30 : atelier 1 (Salle des thèses)

cas d’école(s) : du côte des acteurs

Discutante : Pascale Barthélémy (ENS-LSH, LARHRA)

Simon Duteil (U. du Havre, CIRTAI) : Des enseignants coloniaux producteurs de savoirs : l’exemple de Madagascar 1896-1960

Céline Labrune-Badiane (SEDET, Paris) et Etienne Smith (IEP, CERI, Paris) : L'étude du "folklore" par les instituteurs dans le Bulletin de l'enseignement en AOF (1930/1960)

Sophie Lewandowski (IRD) : Nouveaux savoirs, nouveaux réseaux sociaux au Burkina Faso. Quand les apprenants concilient savoirs scolaires et savoirs coutumiers

10h30-11h : Discussion

pause : 11h-11h15

Andrea Ceriana Mayneri (U. de Provence/ U. de Turin, Italie) : La construction du savoir biomédical en République Centrafricaine : la formation des étudiants centrafricains en médecine à travers les stages dans l’intérieur du pays

Jean-Emile Charlier (U. catholique de Mons, Belgique) et Djim Dramé (Institut d’études islamiques, Dakar) : La ziyara annuelle de Coki : L’entretien d’une conscience fière et conquérante

12h05-12h30 : Discussion

9h30-12h30 : atelier 2 (Salle 247E)

savoirs, pouvoirs et identités

Discutant : Jean-Pierre Chrétien (CNRS, Cemaf)

Jacques Gahama (Kigali Institute of Education, Rwanda) : Savoirs et pouvoirs dans les anciennes monarchies de l’Afrique des Grands Lacs

Claude-Hélène Perrot (U. Paris 1, Cemaf) : Savoirs du visible et de l'invisible dans les royaumes akan (Ghana-Côte d'Ivoire)

Addo Mahamane (U. de Niamey, Niger) : Les louanges dans la société hausa : enseignements, renseignements et idéologie politique en Afrique pré-coloniale

10h30-11h : Discussion

pause : 11h-11h15

Toyin Falola (University of Texas, USA) : Yoruba and the Production of Knowledge

Catherine Kroll (Sonoma State University, USA) : Staying Power: Story, Self-Care, and Collective Knowledge in Plaatje’s Native Life in South Africa

12h05-12h30 : Discussion

dejeuner : 12h30-14h15

14h15-16h15 : atelier 1 (Salle des thèses)

savoirs géographiques, géographies des savoirs

Discutant : Pierre Boilley (U. Paris 1, CEMAf)

Camille Lefebvre (CEMAf, Paris 1) : Les savoirs géographiques au Soudan central (Niger-Nigeria) au XIXe siècle

Samuel Sanchez (SEDET, Paris) : Savoirs géographiques malgaches et européens à Nosy Be au XIXe siècle

Daouda Gary-Tounkara (SEDET/AUF-UCAD) : Les savoirs des migrants de l’Afrique occidentale française

Michel  Goeh-Akué (U. de Lomé, Togo) : Culture et savoirs guin dans l'espace culturel ajatado et au Togo : histoire et impacts

15h45-16h15 : Discussion

16h15-16h30 : Pause

14h15-16h15 : atelier 2 (Salle 247E)

Adaptations et transmissions des savoirs (1)

Discutant : Didier Nativel (SEDET, Paris)

Thomas Mouzard (EHESS, Paris) : Les fabriques de rituels, migrations et identités à Madagascar

Marie-France Mifune (EHESS, Paris) : Rites et performances musicales : le savoir dans le culte du bwiti chez les Fang (Gabon)

Cécile Delétré (EHESS, Paris) : Le savoir des chasseurs yoruba : organisation, transmission, actualisation

15h45-16h15 : Discussion

16h15-16h30 : Pause

16h30-18h30 : atelier 1 (Salle des thèses)

Savoirs et normes

Discutante : Séverine Awenengo (CNRS, CEMAf, Paris)

Laurent Manière (SEDET, Inalco, Paris) : Justice indigène et transformation des règles pénales en AOF (1903-1946)

Chloé Maurel (IHTP, Paris) : L’Unesco et la promotion des savoirs en Afrique subsaharienne de 1960 à nos jours

Pascale Moity-Maizi (SupAgro, Montpellier) : Apprentissages et épreuves pour qualifier les savoir-faire et l’artisanat de l’alimentation

Jean-Emile Charlier (U. catholique de Mons, Belgique) : Les universités francophones africaines face au processus de Bologne (titre provisoire)

18h00-18h30 : Discussion

16h30-18h30 : atelier 2 (Salle 247E)

Adaptations et transmissions des savoirs (2)

Discutant : Daouda Gary-Tounkara (SEDET/AUF-UCAD) 

Sarah Andrieu (U. de Provence, CEMAf) : Réappropriation et renouvellement des savoirs dansés locaux par les danseurs « tradi-contemporain » au Burkina Faso

aïssatou Mbodj-Pouye (EHESS, Paris) : Ecrit, médias et circulations culturelles : la transmission de recettes médicinales à la radio au Mali

Agnès Lainé (CEMAf) : Savoirs sur les corps, savoirs incorporés. Transformations d’un mal des os (koloci) à une maladie du sang (drépanocytose) au Mali

Erika Nimis (U. Laval, Canada) : Les Yoruba et la diffusion de la photographie commerciale en Afrique de l’Ouest

18h-18h30 : Discussion

Vendredi 15 mai

9H30-11H30 : Séance plénière (Salle des thèses)

intermediaires et médiateurs du savoir (2) : du cote des savoirs académiques

Discutante : Sophie Dulucq (U. de Toulouse Le Mirail)

Gregory Mann (Columbia University, USA) : Knowing the Post-colony: Socialist government, Sources, and the Sociologist’s Assistant

Françoise Raison-Jourde (Paris 7, SEDET) : L’enquête de terrain comme lieu de savoir sur l’autre. Madagascar, 1960-1970

Jean Copans (Paris 5, CEAF) : Les ‘Subalterns Students’ ? Enquêteurs, Transcripteurs, Interprètes, Traducteurs de l’ORSTOM-IRD, du CNRS, de l’IFAN, de l’UCAD, du CODESRIA et autres institutions internationales (BM, AFD, UE, FAO) ou non-gouvernementales (ONG) 

Blaise-Jacques Nkene (Yaoundé II, Cameroun) : « Répétitions », « Doxa » ou comment on produit des savoirs académiques clandestins dans les marges universitaires en Afrique subsaharienne. L’expérience des universités camerounaises

11h-11h30 : Discussion

11h30-11h45 : Pause

11h45-12h45 : table ronde de clôture animée par Jean-Luc Martineau (Sedet/IFRA, Ibadan) 

12h45 : buffet (salle 265 E)

Avec le soutien de la Région Île de France et de  la Fondation Khôra de l’Institut de France

 Entrée libre dans la limite des places disponibles

Pour toute information :

Isabelle Nicaise et Sylviane Cheminot

Laboratoire SEDET, Université Paris Diderot – Paris 7, Case courrier 7017, 75205 PARIS Cedex 13

Téléphone : 01 57 27 72 79 et 01 57  27 72 78
Télécopie : 01 57 27 72 80

courriel: laboratoire.sedet@univ-paris-diderot.fr
 colloque-savoirs-afrique.sedet@paris7.jussieu.fr

Lieux

  • Université Paris Diderot - Paris 7, Site Paris Rive Gauche. Batiment de la Halle aux Farines
    Paris, France

Dates

  • mercredi 13 mai 2009
  • jeudi 14 mai 2009
  • vendredi 15 mai 2009

Fichiers attachés

Mots-clés

  • savoirs, Afrique, histoire, acteurs, identités, pouvoirs

Contacts

  • Isabelle Nicaise et Sylviane Cheminot ~
    courriel : laboratoire [dot] sedet [at] univ-paris-diderot [dot] fr
  • Comité d'Organisation
    courriel : colloque [dot] dijon [at] gmail [dot] com
  • Séverine Awenengo
    courriel : sawenengo [at] yahoo [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Séverine Awenengo Dalberto
    courriel : sawenengo [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La fabrique des savoirs en Afrique subsaharienne. Acteurs, lieux et usages dans la longue durée », Colloque, Calenda, Publié le mardi 28 avril 2009, http://calenda.org/197079