AccueilMigrations, dynamiques environnementales et développement en Afrique centrale

*  *  *

Publié le lundi 04 mai 2009 par Marie Pellen

Résumé

Le REMIDAC organisera du 18 au 20 novembre 2009 à Kinshasa, République Démocratique du Congo, son quatrième colloque international.

Annonce

Les processus de dégradation de l'environnement en cours dans certaines régions du monde ont longtemps déterminé l'intensification des flux migratoires. Les interactions entre population– environnement- développement ont été moins étudiées dans les pays de l'Afrique centrale C'est dans cette perspective que le Réseau Migration et développement en Afrique Centrale organisera un colloque international sur le thème Migrations, dynamiques environnementales et développement en Afrique centrale.
Les objectifs de ce colloque sont les suivants : contribuer à développer des recherches sur les interactions migrations- environnement et développement ; encourager les initiatives de recherche et études de cas afin de cerner la problématique population-environnement et développement en Afrique centrale; élaborer des programmes de développement et projets de recherche afin de susciter la prise de décision et proposer une série d'action de terrain pour la prise en compte des questions liées aux changements climatiques à partir des interactions migrations-environnement et développement en Afrique centrale.
Les axes thématiques suivants seront débattus  au cours de ce colloque:

Axe 1- Conceptualiser le lien  migration, développement et environnement en Afrique centrale

Plusieurs analyses reconnaissent que les migrations constituent un puissant moteur de transformation des milieux naturels et sociaux, toile de fonds de l'histoire de l'humanité qui n'a cessé d'étendre son emprise spatiale sur le monde. La complexité  des liens entre migrations, développement et environnement a fait l'objet de plusieurs travaux (Green, Rinehart et Goldstein 1992; UNFPA 1991 ; Hugo 1996). Très peu de recherches et études de cas existent sur l'Afrique centrale.  Il sera question de mettre un accent particulier sur les aspects suivants : l'analyse des théories qui sous-tendent la relation Population- Environnement et développement ; la critique des modèles NEMT et de Boserup sur la Migration et enfin les nouvelles pistes d'analyse sur la situation de l'Afrique centrale.

Axe 2- Changements climatiques et migrations  Afrique centrale

 Le réchauffement de la planète, aujourd'hui indéniable, résulte en grande partie des activités humaines. Les répercussions sont majeures, particulièrement vulnérables et dépendantes de l'environnement. Les changements climatiques, qui vont modifier les  régimes de précipitation et augmenter la fréquence de l'intensité des événements climatiques majeurs pose des problèmes énormes. En Afrique centrale, peu d'études de cas existent sur les liens entre changements climatiques et migrations. Un accent devra être mis sur ces liens afin d'améliorer les connaissances sur cette  problématique qui demeure au cœur de l'actualité. 

Axe 3- Migrations et problématique des réfugiés de l'environnement en Afrique centrale 

Les changements environnementaux naturels ou causés par les activités humaines sont au centre de la problématique des refugiés de l'environnement. Les refugiés de l'environnement dans un sens général, sont des populations obligées de quitter leur lieu de résidence dont elles sont tributaires pour leur survie en raison de sa destruction ou sa dégradation. Les dommages relèvent de causes naturelles (éruptions volcaniques, séismes, sécheresses, inondations) et humaines (pressions démographiques, guerres, activités) qui souvent s'imbriquent  étroitement. Cette question est au cœur de plusieurs travaux de recherche (Black 2001; Castles 2002; Hinnawi 1995; Jacobsen 1988; Cambrezy 2001).A travers cette thématique, il sera question de spécifier dans le cas de l'Afrique centrale, la catégorie des refugiés de l'environnement  souvent mal définie pour des raisons politiques; la redéfinition du statut du réfugié de l'environnement par les organisations humanitaires  et les interactions entre les dynamiques migratoires et la problématique des refugiés de l'environnement en Afrique centrale.

Axe 4- Dynamiques migratoires, agriculture et environnement en Afrique centrale

Les mouvements de population ne manquent pas d'avoir des conséquences sur les dynamiques des écosystèmes et inversement sur la production agricole. Dans  bien des cas, l'extension des activités agricoles engendre des pressions fortes, et parfois des conflits  en lieu avec les questions environnementales. Plusieurs recherches et études ont été réalisées sur les dynamiques des pressions démographiques sur l'environnement et l'intensification des activités agricoles (Uma Lele 1988 ; Porteres 1952 ; Richard, J.F 1990).  Sur l'Afrique centrale, l'absence des études de cas ne permet pas de mener des investigations comparatives. Il s'agira donc à partir de cette  thématique d'explorer les  liens  entre agriculture et migrations à travers les impacts environnementaux ; d'analyser les liens dans  les  interactions migrations, dégradation de l'environnement et activités agro-pastorales dans la sous- région d'Afrique centrale ; d'examiner enfin les questions qui découlent des mouvements de population sur la dégradation des paysages naturels : fertilité des sols, qualité de la biodiversité, disparition de la faune. 

Axe 5- Migrations rurales-urbaines et dégradation des écosystèmes en Afrique centrale

Plusieurs  analyses ont montré  que parmi les facteurs de la migration rurale-urbaine, les questions environnementales sont probablement un facteur essentiel. Des études ont  démontré que les hommes  ne migrent pas seulement pour survivre, mais  lorsque les situations climatiques s'aggravent, la migration fait partie des solutions d'adaptation plus ou moins transitoires.(Pourtier 1992 ; N'Dongo 1975 ; Pelissier 1995). D'autres théories économiques dont la NEMT ont  évoqué la complexité du lien migrations rurale- urbaines à travers les activités économiques. Cette thématique permettra de réexaminer les théories de la migration rurale-urbaine en Afrique centrale ;  d'analyser les processus de dégradations des écosystèmes en milieu urbain ; d'appréhender les effets de la concentration  de la population des zones rurales dans les centrales urbains; d'explorer l'accroissement de la pression démographique sur la dégradation de l'environnement. 

Axe 6- Thématiques  transversales

Il n'est guère nécessaire d'insister sur l'importance du thème Migration- environnement et développement. La protection de l'environnement, l'adaptation aux changements climatiques, la maitrise des flux migratoires et le développement  durable sont des défis majeurs de notre temps. En Afrique centrale, la communauté scientifique  n'aborde pas tellement ces questions. Il apparait nécessaire de lancer une réflexion globale sur le lien Migration-développement et environnement en Afrique centrale, afin d'informer et éclairer les gouvernements, les acteurs économiques, les organisations de la société civile et les partenaires au développement.
Plusieurs questions pourraient être abordées dans le cadre de cet axe transversale : le renforcement des capacités des acteurs dans la mise en œuvre des politiques environnementales; les interdépendances urbaines et rurales face aux changements climatiques ; les migrations sous contraintes en Afrique centrale (refugiés et déplacés) ; les migrations contemporaines et les impacts environnementaux ; les effets des déplacements des populations sur la protection de l'environnement et la gestion des ressources, etc.

Comité  d’organisation

  • Dr Etanislas Ngodi, REMIDAC
  • Pr. César Khonde Nkuku, Université de Lubumbashi, RDC
  • Dr Leon Tsamu Bulu, Université de Kinshasa, RDC
  • Dr Vincent Olela, Université de Kinshasa, RDC
  • Dr Yekoka J. Félix, Université Marien Ngouabi, Congo
  • M. José Bazonzi Mvuenzolo, Université de Kinshasa, RDC

Comité scientifique

  • Pr. Georges Tshund’Olela, Université de Kinshasa, RDC
  • Pr. Daniel Abwa, Université Yaoundé I, Cameroun
  • Pr. Remy Bazenguissa-Ganga, EHESS, France
  • Pr. Gilbert N’Sakila Malemba, Université de Lubumbashi, RDC
  • M. Joachim Emmanuel Goma Thethet, Université Marien Ngouabi, Congo
  • Pr. Jean Pierre Missié, Université Marien Ngouabi, Congo

Les  résumés de propositions ainsi qu’un court CV devront  parvenir au secrétariat du colloque  avant le  15  juin 2009  par voie  électronique à l’adresse suivante : remidac2006@yahoo.fr

Lieux

  • Kinshasa (République Démocratique du Congo)
    Kinshasa, Congo-Kinshasa

Dates

  • lundi 15 juin 2009

Fichiers attachés

Mots-clés

  • migrations, environnement, developpement, Afrique Centrale

Contacts

  • Ngodi Etanislas
    courriel : ngodi_etanislas [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Etanislas Ngodi
    courriel : remidac2006 [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Migrations, dynamiques environnementales et développement en Afrique centrale », Colloque, Calenda, Publié le lundi 04 mai 2009, http://calenda.org/197110