AccueilRegards croisés sur les populations vulnérables

*  *  *

Publié le mardi 05 mai 2009 par Delphine Cavallo

Résumé

L’objectif de ces journées est d’aborder, avec un regard pluridisciplinaire, les notions de « vulnérabilité » et de « populations vulnérables ». Il s’agit plus précisément de revenir sur l’émergence et les différents usages de ces notions, avant d’analyser la mise en œuvre de l’action publique et sa réception par les populations dites vulnérables.

Annonce

L’objectif de ces journées est d’aborder, avec un regard pluridisciplinaire, les notions de « vulnérabilité » et de « populations vulnérables ». Il s’agit plus précisément de revenir sur l’émergence et les différents usages de ces notions, avant d’analyser la mise en œuvre de l’action publique et sa réception par les populations dites vulnérables.

Programme provisoire

JEUDI 11 JUIN

9h Accueil des participants

9h 30 OUVERTURE

Mots des organisateurs

Allocution d'Olivier Ihl, directeur de l’IEP de Grenoble, responsable du Cluster 12

10h00 Séance plénière introductive

LES VULNERABILITES. PERCEPTIONS ASSOCIATIVE, INSTITUTIONNELLE ET SCIENTIFIQUE.

Président : Guy Saez, directeur du laboratoire PACTE

● Pierre Micheletti, ancien président de Médecins du Monde

● Andrea Caizzi, Caisse nationale d'allocations familiales

● Invité (à définir), Monde de la recherche scientifique

12h30 Déjeuner

14h Ateliers parallèles

Vulnérabilité et populations vulnérables : définitions, histoire, frontières

Atelier 1

Discutant : Claude Martin, Directeur du LAPSS, EHESP, Rennes

● Céline Borelle, doctorante en science politique, PACTE, IEP Grenoble

Les notions de « vulnérabilité » et de « populations vulnérables » comme révélatrices des transformations des logiques d’intervention dans le domaine de l’autisme.

● Perrine Brotcorne et Véronique Laurent, sociologues, Fondation Travail-Université, Namur

De la vulnérabilité numérique à la vulnérabilité sociale.

Lotte Damnhuis, chargée de recherche, Fondation Travail-Université, Namur

Les nouvelles dynamiques d’exclusion sous l’effet des transformations des temps sociaux.

● Alexia Venouil, doctorante en science politique, PACTE, IEP Grenoble

Détenus et sortants de prison : des publics en mal d’insertion.

Atelier 2

Discutant : Hélène Thomas, professeur des universités, IEP Aix-en-Provence

● Benoît Aublet, doctorant en géographie, PACTE, IEP Grenoble

Pratique médiatique en temps de crise : la vulnérabilité oubliée.

● François Briatte, doctorant en science politique, PACTE, IEP Grenoble

La reconnaissance des catégories sociales touchées par la maladie d’Alzheimer.

● Claire Magord, doctorante en droit, CERCRID St Etienne

La notion de vulnérabilité en droit.

● Damien Tissot, doctorant en Etudes féminines et études de genre mention Philosophie, Centre d’Etudes féminines et d’Etudes de Genre, Paris 8.

Une approche féministe de la vulnérabilité

16h30 Pause

A partir de17h CONCERT – à confirmer – PUIS buffet dînatoire

VENDREDI 12 JUIN

9h  café d'accueil

9h30 Ateliers parallèles

La mise en œuvre de l'action publique auprès des populations vulnérables

Atelier 1

Discutant : Olivier Giraud, Chargé de recherche CMB Berlin

Sophie Paroz, chargés de recherche, DUMSC, CHU Vaudois, Lausanne

Vers une prise en charge spécialisée des formes de vulnérabilité contemporaine : l’expérience d’un hôpital universitaire.

Caroline De Pauw, doctorante en sociologie, CLERSE Lille 1

Les bénéficiaires de la CMUc sont-ils la figure indiscutable des populations vulnérables en santé?

● Muriel Sacco, doctorante en science politique,  METICES-GERME, Université libre de Bruxelles

Les cadrages de la vulnérabilité des publics.

Magalie Santamaria, docteur en science politique, chargée de mission à Forum réfugiés, Villeurbanne

D’une catégorie juridique à une catégorie de l’action publique : la définition de la population cible «demandeur d’asile» comme espace concurrentiel.

Atelier 2

Discutant : Michel Chauvière, Directeur de recherche CNRS, CERSA, Paris 2

Katia Choppin, doctorante en sociologie, CLERSE Lille 1

Injonction, contractualisation et judiciarisation : une nouvelle politique assistancielle ou la création d’un marché de la vulnérabilité?

● François Le Yondre, doctorant en sociologie, LARES-LAS Rennes 2

Le sport comme outil paradigmatique des politiques d’activation : vers l’incorporation du contrat.

Carolina Rojas Lasch, doctorante en sociologie, IRIS-EHESS Paris

De pauvres à vulnérables. Le cas d’un nouveau dispositif de gestion du social au Chili.

Thomas Saïas, psychologue, chargé de recherche EPS Maison-Blanche, Paris

Vulnérabilité et santé mentale : quels modèles ? Quelles pratiques ? Quels risques ?

 12h déjeuner

13h30 Ateliers parallèles

La réception de l'action publique par les populations vulnérablES

 

Atelier 1

Discutant: à définir

Bart Barcik, Master 2 Politiques Publiques, IEP de Grenoble.

Les jeunes vulnérables et le non-recours aux droits sociaux.

● Nathalie Buchot, doctorante en géographie sociale, GREGUM, Université du Maine, Le Mans.

Les effets du renouvellement urbain sur l'appropriation sociospatiale des personnes précaires.

● Babacar Ndong, docteur en sociologie, UPMF Grenoble

Les défis d’une population vulnérable : les Bassari du Sénégal.

Atelier 2

 

Discutant: Patrick Bruneteaux, Chercheur au CNRS, CRPS, Paris 1

Régis Cortereso, sociologue, LAPSAC Bordeaux 2

Droits assistanciels et sentiment d’injustice : une critique sans terme.

Marianne Hérard, chercheuse en anthropologie, CEME, Paris 8

Création d’une population vulnérable singulière : les jeunes des quartiers. Analyse des politiques d’insertion et enquête auprès des jeunes concernés.

Johanna Lees, doctorante en anthropologie, SHADYC-EHESS Marseille

Fréquentation des dispositifs institutionnels par les personnes sans abri: de l'usage de tactiques au coût émotionnel et identitaire.

Céline Rothé, doctorante en science politique, CRAPE-EHESP Rennes 1

Les « jeunes en errance » face à l’accès aux soins : déterminants de recours et de non-recours

15h45 Pause café

16h – 17h  Séance plénière de clôture

Président : Yves Chalas, directeur de l'Ecole doctorale Science de l'Homme, du Politique et du Territoire, rattachée à l'Université Pierre Mendès France de Grenoble. 

Intervenant : Nicolas Duvoux, sociologue, docteur et enseignant à l'EHESS. Ater à l'Université de Lille 3.

Organisateurs

Céline Maury, Elhadji M'Baye, Héléna Revil et Antoine Rode,

Doctorants en science politique
Laboratoire PACTE/Politique-Organisations
Institut d’Etudes Politiques de Grenoble

Avec le soutien du laboratoire PACTE (UMR CNRS 5194), du Cluster 12 de la région Rhône-Alpes, de l’Institut d’Etudes Politiques, de l’Ecole Doctorale de l’Université Pierre Mendès France de Grenoble et de l’Institut de Recherche en Santé Publique.

Lieux

  • Grenoble, France

Dates

  • jeudi 11 juin 2009
  • vendredi 12 juin 2009

Mots-clés

  • vulnérabilité, inégalités, action publique

Contacts

  • Valérie Baudet
    courriel : valerie [dot] baudet [at] iep-grenoble [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Antoine Rode
    courriel : antoine [dot] rode [at] upmf-grenoble [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Regards croisés sur les populations vulnérables », Colloque, Calenda, Publié le mardi 05 mai 2009, http://calenda.org/197120