AccueilLes monstres qui parlent

*  *  *

Publié le lundi 11 mai 2009 par Marie Pellen

Résumé

Relevant du domaine de l'écart, de ce qui détonne, le monstre questionne tout en s'inscrivant dans notre inconscient collectif. Part d'ombre ou part d'imaginaire, il engendre la diversité voire la différence et est source d'innombrables représentations. Que nous racontent les monstres, quel serait un discours du monstre, à rebours peut-être d'un discours sur le monstre ? Ces deux journées d'études abordent le thème du monstre de façon pluridisciplinaire, en particulier par le biais des arts visuels, de l'histoire de l'art et de la philosophie. Dans le même temps se tiendra une exposition consacrée au même thème au Musée Zoologique de Strasbourg.

Annonce

Programme

Vendredi 15 mai 2009

« Corps hybrides et pratiques monstrueuses »

9h30 – 9h 50 : Ouverture générale du colloque par Monsieur Gilbert Lascault (écrivain, critique d'art et professeur émérite de philosophie de l'art à l'Université de la Sorbonne).

9h50 – 10h20 : Sophie Gosselin, (Doctorante en philosophie de l'Université Marc Bloch, Strasbourg) "Des monstres à la monstration".

10h20 – 11h00 : Discussion et pause.

11h00 - 11h30 : Martial Guédron (Professeur en histoire de l'art à l'Université Marc Bloch de Strasbourg) "Le monstre polémique".

11h30 – 12h00 : Gaëlle Le Dref (Doctorante en philosophie de l'Université Marc Bloch, Strasbourg) "Le monstrueux et les sciences naturelles : du prodige au "monstre prometteur"".

14h00 - 14h30 : Pierre Boileau (Artiste plasticien, danseur chorégraphe), Aurore Heidelberger (Doctorante en Arts du spectacle), Juliette Labruyère (Etudiante de Master 2 en Arts du spectacle) "Composition dansée".
 
14h30 - 15h00 : Alexandra Pignol (Philosophe, enseigne l'esthétique au département des Arts visuels de l'UMB de Strasbourg) "Le monstrueux démasqué : expressionnisme et société".

15h – 15h30 : discussion et pause.

15h30 – 16h00 :   Germain Roesz et Jean-François Robic (Professeurs en arts visuels à l'Université Marc Bloch de Strasbourg) "L'épongistes".

16h00 – 16h30 : Patrice Leche (Lyon) "L’Incroyable Hulk".

16h30 – 17h00 : Barbara Stentz (Doctorante en histoire de l'art, Strasbourg) "L'expression de la douleur comme figure monstrueuse".

18 h 00 : Vernissage de l'exposition au Musée Zoologique

samedi 16 Mai 2009

«Croisement des genres, le monstre multiforme »

9h00 - 9h30 : Frédéric de Buzon (Professeur d’histoire de la philosophie, Université Marc Bloch de Strasbourg) ''Monstre et lois naturelles''.

9h30 – 10h00 : Isabelle Soraru (Docteur en Littérature comparée, Strasbourg) "Une lecture politique du monstre : monstruosité et imaginaire social chez Elfriede Jelinek".

10h00 – 10h40 : Discussion et pause

10h40 - 11h10 : Patrick Absalon (Docteur en histoire de l’art contemporain, Commissaire d’expositions, Chargé de mission au musée du Louvre) "La Sphinx conteuse et ses avatars, de Gustave Flaubert à Auguste Rodin".

11h10 - 11h40 : Jacqueline Hara (Ph.D., Associate Professor, Department of Modern Languages, DePaul University, Chicago, US) "Goya, faiseur de monstres".

14h00 - 14h30 : Marie Mestrot (Doctorante en philosophie, Nanterre) "Le monstrueux et l'esthétique de l'informe dans la revue Documents. Comment un régime d'images informes est un régime d'images transgressives".

14h30 - 15h00 : Delphine Bière-Chauvel (Maître de Conférence en histoire de l'art contemporain à l'Université de Lille III) "Hybridisme et Monstruosité du Circus Wols : entre perception et distance".

15h00 – 15h40 : Discussion et pause.

15h40 - 16h10 : Sébastien Janicki (Laboratoire d'Études du Phénomène Scientifique, Université de Lyon) "Pourquoi parler ? Le monstre se montre".

16h10 - 16h40 : Valérie Etter (ATER, doctorante en Ars Visuels) et Agnès Lloret (doctorante en Arts Visuels) "Monstre Ertsnom, le discours d'un monstre à deux têtes".

17h00 : Clôture des journées d’études.

Relevant du domaine de l'écart, de ce qui détonne, le monstre questionne tout en s'inscrivant dans notre inconscient collectif. Part d'ombre ou part d'imaginaire, il engendre la diversité voire la différence et est source d'innombrables représentations. Que nous racontent les monstres, quel serait un discours du monstre, à rebours peut-être d'un discours sur le monstre ?

Ces deux journées d'étude tenteront de renouveler l'approche de ce thème en l'envisageant notamment sous l'angle de la création.          

Figures et pratiques monstrueuses foisonnent dans l'art. Il conviendrait plutôt de se pencher tant sur le caractère poïétique de la création que sur les figures du monstre. Comment s'engendrent les figures monstrueuses ? Qu'est-ce que les pratiques monstrueuses  peuvent nous révéler ?

Ce thème se joue de détournements, de citations, d'hybridations. Les monstres qui parlent nous plongent aisément dans l'humour et le jeu, le second degré. Mais l'équilibre instable de ces êtres étranges peut tout aussi bien basculer dans de sombres contrés inquiétantes, devenant métaphore de nos angoisses.

Lieux

  • Collège Doctoral Européen, 46, boulevard de la Victoire
    Strasbourg, France

Dates

  • vendredi 15 mai 2009
  • samedi 16 mai 2009

Fichiers attachés

Mots-clés

  • art, philosophie, représentations, histoire des idées, histoire de l'art

Source de l'information

  • Gaëlle Le Dref
    courriel : ledrefgaelle [at] hotmail [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les monstres qui parlent », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 11 mai 2009, http://calenda.org/197157