AccueilLa « cultura artistica » espagnole sous le franquisme

La « cultura artistica » espagnole sous le franquisme

Le critique d’art Vicente Aguilera Cerni

*  *  *

Publié le mercredi 13 mai 2009 par Marie Pellen

Résumé

Critique d´art militant, commissaire d’expositions, activiste antifranquiste, Vicente Aguilera Cerni (Valence, 1920-2005) est un des plus importants théoriciens de l´art sous le régime du général Franco. Le Grand Prix de la Critique reçu à la Biennale de Venise de 1958 lui permet de sortir de l´emprise dictatoriale et d’intégrer le cercle de Giulio Carlo Argan, Pierre Restany et Gillo Dorfles. Influencé par la critique sociale, il fonde sa pensée artistique sur l´engagement : l´art, appréhendé dans le sens large d’une « cultura artística », joue un rôle déterminant dans la construction et l’amélioration de la société.

Annonce

En Espagne comme ailleurs, Aguilera Cerni va travailler à l´instauration d´une culture libre et à l´ouverture du pays à l´avant-garde. Il est ainsi un des agents de diffusion des nouveaux courants de pensée promus par Giulio Carlo Argan, Pierre Francastel et Pierre Restany. En partant de la réfléxion, de la trajectoire et des archives de Vicente Aguilera Cerni, cette journée d´études propose de considérer les enjeux historiques et théoriques de l´art, ainsi que les circulations internationales dans l’Espagne franquiste.

Journée d’étude organisée par Paula Barreiro López (Université de Liverpool), coordonnée par Laura Karp Lugo (INHA, Département des Études et de la Recherche).

PROGRAMME

Matin :

Président de la séance : Ramón Tió-Bellido (AICA)

9h45
Présentation de la journée d’études par Richard Leeman (INHA) et Paula Barreiro López (Université de Liverpool)

De l’Espagne à l’Europe

10h00
Noemí de Haro (Institut d´Histoire du Consejo Superior de Investigaciones Científicas)
Après l´éclipse

10h40
Dolores Jiménez-Blanco (Université Complutense de Madrid)
Art and Politics under the Franco Regime during the fifties Pause

11h30
Paula Barreiro-López
L’Espagne vers l´Europe : l’engagement d´Aguilera Cerni pour une culture libre

Après-midi :

Aguilera Cerni face à l’art

Présidente de la séance : Paula Barreiro-López

14h00
Julián Díaz (Université de Ciudad Real)
Art et engagement : fondements théoriques dans la critique de Vicente Aguilera Cerni

14h40
Carmen Bernárdez (Université Complutense de Madrid)
Vicente Aguilera Cerni et la réception de l’art des États-Unis en Espagne dans les années cinquante

15h20
José Garnería et Luis Prades (Museo de Arte Contemporáneo Vicente Aguilera Cerni à Vilafamés)
Le Centro Internacional de Documentación Artística (CIDA) à Vilafamés : les archives d’Aguilera Cerni Pause

16h30
José María Yturralde (Université Politécnica de Valencia)
Art et science : un essai de systématisation des processus créatifs dans les années soixante

17h10
Ramón Tió-Bellido
L’Espagne à la Biennale de Venise en 1976, projets, débats et disputes

Lieux

  • Salle Giorgio Vasari, INHA, 2 rue Vivienne
    Paris, France

Dates

  • lundi 25 mai 2009

Mots-clés

  • Art, Espagne, franquisme

Contacts

  • Laura Karp Lugo
    courriel : laura [dot] karp-lugo [at] inha [dot] fr

Source de l'information

  • Laura Karp Lugo
    courriel : laura [dot] karp-lugo [at] inha [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La « cultura artistica » espagnole sous le franquisme », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 13 mai 2009, http://calenda.org/197193