AccueilNouvelles dynamiques sociales et politiques du religieux en Afrique subsaharienne : pistes et débats

*  *  *

Publié le lundi 18 mai 2009 par Delphine Cavallo

Résumé

Ces journées d'étude réunissent 14 participants (politologues, anthropologues, historiens, géographes) spécialistes de l'analyse des dimensions sociales et politiques du religieux en Afrique, qui vont confronter leurs analyses et débattre dans le cadre de six tables-rondes organisées successivement autour des thèmes suivants : « Analyser les dynamiques contemporaines du religieux », « Christianisme et islam en comparaison », « Religieux en Afrique, religieux d’Afrique, religieux africain », « Les dynamiques religieuses comme vecteur de politisation », « Les États africains face à la pluralisation et à la politisation du religieux », « L’Afrique, le religieux, le politique et au-delà ».

Annonce

 

Colloque organisé dans le cadre du programme ANR
« Nouveaux acteurs religieux et production du politique en Afrique subsaharienne »

14 participants :

Pierre Anouilh (CEAN), Sophie Bava (IRD, Le Caire), Denise Brégand (CEAN), Sarah Demart (Université de Louvain-la-Neuve), Sandra Fancello (CEMAf, Paris), Vincent Foucher (CEAN), Maud Gauquelin (CEIFR/EHESS, Paris),  Abel Kouvouama (UPPA, Pau), Maud Lasseur (Paris I), Cédric Mayrargue (CEAN), Marie Miran (CEAf/EHESS, Paris), Fabienne Samson Ndaw (IRD/CEAf, Paris), Camilla Stransdbjerg (CEAf/EHESS, Copenhague), Céline Thiriot (CEAN).

Six thèmes de discussion et de débat :

  • « Analyser les dynamiques contemporaines du religieux »,
  • « Christianisme et islam en comparaison »,
  • « Religieux en Afrique, religieux d’Afrique, religieux africain »,
  • « Les dynamiques religieuses comme vecteur de politisation »,
  • « Les Etats africains face à la politisation du religieux »,
  • « L’Afrique, le religieux, le politique et au-delà »

Ce colloque fonctionne sur le principe de tables rondes organisées successivement et auxquelles prennent part à chaque fois 3 ou 4 participants. Chaque table ronde est organisée autour d’une entrée thématique. Il n’y a pas de présentation formelle de communications, mais une discussion collective, animée par un modérateur qui introduit le sujet, lance des pistes de réflexion et anime la table ronde. Les discussions sont argumentées, s’appuient sur des données empiriques, comparatives et/ou théoriques, que les participants ont le temps de développer et d’approfondir. A l’issue de ces échanges, un temps est ouvert pour permettre des échanges avec les autres participants et le public. Chaque session dure environ 1h45.

Jeudi 28 mai

9h30 -10h30 : Introduction générale et présentation des tables rondes

10h45 - 12h45 Table ronde n°1 : Analyser les dynamiques contemporaines du religieux

Cette table ronde interroge les évolutions des champs religieux, appréhendées au niveau local. Il s’agit, à partir de données empiriques, de s’interroger sur les modalités et les conséquences des recompositions religieuses, sur les formes de la pluralisation et de la diversification religieuse, sur la nature des nouveaux acteurs qui ont, éventuellement, émergé, sur les transformations qui ont affecté d’autres forces religieuses. L’objectif est de saisir ce qui apparaît pour les chercheurs travaillant sur différentes zones comme les évolutions les plus marquantes dans les paysages religieux étudiés et de mettre en confrontation les éléments d’analyse sociologique de ces processus. Il s’agira aussi de se demander ce que ces transformations nous disent sur les sociétés africaines d’aujourd’hui.

14h15 - 16h00 Table ronde n°2 : Christianisme et islam en comparaison

De plus en plus d’observateurs ressentent la nécessité de dépasser les frontières et les catégorisations qui souvent, dans l’analyse des mouvements religieux, restreignent les possibilités de comparaison entre différentes dénominations. Cette table ronde propose un débat autour des possibilités d’une analyse comparée des forces religieuse en contexte de pluralisme et de concurrence. Sans privilégier, ni nier, la dimension conflictuelle de cette concurrence, on s’interrogera sur la façon d’analyser de manière comparée des dynamiques portées par des acteurs relevant d’ancrage religieux différents, sur les similitudes et les différences observables, sur les apports d’une telle confrontation, notamment entre mouvements chrétiens et musulmans.

16h15 - 18h00 Table ronde n°3 : Religieux en Afrique, religieux d’Afrique, religieux africain

La globalisation religieuse favorise la circulation des expressions religieuses et l’Afrique joue un rôle important dans les processus de transnationalisation du religieux. Le continent  apparaît travaillé par ces processus de diffusion, de réappropriation, de réinvention, d’exportation religieuse. Les questions qui se posent ici  renvoient à ce que ces dynamiques nous apprennent sur le religieux en Afrique et sur le religieux d’Afrique. Appréhendé en étudiant des phénomènes de circulation, de migration, d’exil, en et hors du continent, quels retours peut-on faire sur l’objet religieux en Afrique ?

Vendredi 29 mai

9h00 - 10h45 Table ronde n°4 : Les dynamiques religieuses comme vecteur de politisation

Cette table ronde propose d’aborder la reconfiguration des relations entre le religieux et le politique à partir des représentations, des opinions et des mobilisations des acteurs et des groupes religieux. On se demandera comment les espaces publics ont été affectés par ces dynamiques, quelle forme a emprunté cette politisation, comment l’appréhender et l’analyser en s’interrogeant sur ses effets sur les modes de légitimation, d’énonciation ou de production du politique. Il s’agira aussi de s’interroger sur les transformations induites au niveau des imaginaires et des comportements individuels par la socialisation et la pratique religieuse.

11h00 - 12h45 Table ronde n°5 : Les Etats africains face à la pluralisation et à la politisation du religieux

A la suite de la précédente table ronde, celle-ci prend comme angle d’approche les Etats affectés par la pluralisation, la compétition et la politisation du religieux. Seront abordés et analysés les modalités étatiques de régulation du pluralisme religieux, la manière dont les politiques publiques sont affectées par les mobilisations religieuses et dont les systèmes juridiques sont questionnés ou les débats portant sur la laïcité des Etats, ainsi que les usages du religieux par les élites politiques.

14h15 - 16h30 Table ronde finale : L’Afrique, le religieux, le politique et au-delà

Cette table ronde finale, dans une démarche plus prospective, souhaite mettre en avant de nouveaux questionnements, de nouvelles interrogations, de nouvelles démarches. Elle pourra ainsi prendre la forme de présentations et de discussion de programmes de recherche en cours de réalisation ou en préparation, de perspectives individuelles ou collectives de recherche, de nouveaux regards sur les objets qui ont été au centre des précédentes table ronde.

Lieux

  • Amphi Ellul - Sciences Po Bordeaux - Domaine universitaire - 11 allée Ausone
    Pessac, France

Dates

  • jeudi 28 mai 2009
  • vendredi 29 mai 2009

Fichiers attachés

Mots-clés

  • religion, christianisme, islam, Afrique, politisation

Contacts

  • Cédric Mayrargue
    courriel : c [dot] mayrargue [at] sciencespobordeaux [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Cédric Mayrargue
    courriel : c [dot] mayrargue [at] sciencespobordeaux [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Nouvelles dynamiques sociales et politiques du religieux en Afrique subsaharienne : pistes et débats », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 18 mai 2009, http://calenda.org/197232