AccueilLa nationalisation de l'internationalisme, écrivains et historiens nationaux dans l’URSS d’après-guerre

*  *  *

Publié le mercredi 20 mai 2009 par Marie Pellen

Résumé

Dès le vingtième Congrès du PCUS (1956), le reflux de l’idéologie officielle favorisa dans les républiques autonomes et fédérées de l’Union soviétique l’émergence de sous idéologies nationales portées par une nouvelle génération d’intellectuels et justifiées par le renouveau des théories ethnographiques. L’appropriation des récits nationaux par les élites locales prépara le terrain aux déclarations d’indépendance et de souveraineté des années 1990. Mais qui étaient vraiment ces savants et ces écrivains à la fois allogènes et russophones ? L’objectif de la journée d’étude est d’aborder l’URSS d’après-guerre par le biais comparatif et interdisciplinaire de ces écritures nationales en évoquant transversalement les auteurs (données biographiques, parcours institutionnel, engagement intellectuel) et leurs œuvres (contexte d’écriture, réception, impact).

Annonce

9:30 – 12:30

Ouverture : Xavier Le Torrivellec (INaLCO)

1ère session : Langues d’écriture et écrivains nationaux

Présidente : Claire Mouradian (CERCEC / EHESS)

Andreï Lebedev (INaLCO)

Au-delà de la littérature officielle et de la dissidence : “être poète russe” comme vocation privée. Cas d’Alexeï Ouchakov

Charles Urjewicz (CRREA / INaLCO)

Ilia Chavchavadze, “écrivain soviétique” ? Enjeux et conséquences d’une récupération

Cécile Vaissié (Université de Rennes II)

Guéorgui Markov, un Sibérien très soviétique

Michel Niqueux (Université de Caen)

Valentin Raspoutine, entre universalisme et nationalisme

Alexandra Goujon (Université de Bourgogne)

L’écrivain ukrainien Ivan Dziouba, auteur de l’ouvrage Internationalisme ou russification? (1965)

13:00 – 15:30

2ème session : L’etnos ventriloque des savants soviétiques

Président : Charles Urjewicz (CRREA / INaLCO)

Vincent Fourniau (CHDT / EHESS)

Nourboulat Massanov,  historien et ethnologue kazakh

Taline Ter Minassian (Université de Saint-Étienne)

Silva Gaboudikian, de la poétesse soviétique à la poétesse nationale

Ilya Platov (INaLCO)

Boris Rybakov, historien et archéologue de la Russie ancienne

Xavier Le Torrivellec (INaLCO)

Rail Kuzeev, ethnologue des peuples de la région Volga Oural

Claire Mouradian (CERCEC / EHESS)

Raffi (1835-1888) et la figure du “combattant pour la liberté” en Arménie soviétique - de la stigmatisation à l’héroïsation

Organisateurs :

  • Xavier Le Torrivellec
  • Charles Urjewicz
  • Claire Mouradian

Lieux

  • Salle des Artistes, rez-de-chaussée EHESS, 96 boulevard Raspail
    Paris, France

Dates

  • vendredi 29 mai 2009

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Histoire, URSS, dissidence, littérature, ethnographie, Asie centrale, Caucase, Volga Oural, Sibérie

Contacts

  • Xavier Le Torrivellec
    courriel : Xavier [at] letorrivellec [dot] fr

Source de l'information

  • Xavier Le Torrivellec
    courriel : Xavier [at] letorrivellec [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La nationalisation de l'internationalisme, écrivains et historiens nationaux dans l’URSS d’après-guerre », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 20 mai 2009, http://calenda.org/197245