AccueilLa Guyane au temps de l’esclavage, discours, pratiques et représentations (XVIIe-XIXe siècle)

*  *  *

Publié le mercredi 20 mai 2009 par Delphine Cavallo

Résumé

Appel à contribution pour le colloque international « La Guyane au temps de l’esclavage, discours, pratiques et représentations, XVIIe-XIXe siècle » qui se déroulera du 16 au 18 novembre 2010 à Cayenne (Guyane fr.). Ce colloque a pour ambition de faire le point sur les dernières recherches concernant la période esclavagiste en Guyane. Organisation : Associations APHG-G et SAAHG.

Annonce

L’Association des Professeurs d’Histoire et de Géographie Guyane (APHG-G) et la Société des Amis des Archives et de l’histoire de Guyane (SAAHG) organisent du 16 au 18 novembre 2010, à Cayenne, un colloque ayant pour thème La Guyane au temps de l’esclavage, discours, pratiques et représentations.

Celui-ci se situe dans le prolongement de la thématique Histoire et Mémoire inaugurée lors du précédent colloque organisé en Guyane en novembre 2005. Ces trois journées seront l'occasion d'une rencontre entre des chercheurs et le grand public composé notamment d’enseignants d’histoire et de géographie des collèges et lycées de Guyane.

Pistes de réflexions :

Comment l’analyse historique peut-elle rendre intelligible les pratiques économiques (aménagement de l’espace, productions, commerce intérieur et extérieur, équipements, consommation, organisation du travail sur les habitations, et hors des habitations dans les villages amérindiens et noirs marrons), les pratiques culturelles (festives, vestimentaires, musicales….), les pratiques scientifiques (explorations, études botaniques, médicales…), les pratiques religieuses de toutes origines ?

Une sélection de discours, qui implique un certain nombre de représentations, pourra être analysée : par exemple, discours sur l’esclavage durant la période, après l’abolition, jusqu’à la gestion de la mémoire collective dans la société d’aujourd’hui.

Ces discours, pratiques et représentations, sont en général discrètement interrogés dans les universités et les centres de recherche. Pour nombre d’enseignants, soucieux de bonnes pratiques pédagogiques, elles demeurent souvent muettes, faute de clés. Les chercheurs seront donc invités à en fournir lors de leurs communications et des débats qui s’engageront.

Ces axes de réflexion ne sont là qu'à titre indicatif, la commission de sélection étudiera toutes les propositions étayées et construites. Bien que centré sur la Guyane, ce colloque est ainsi ouvert aux contributions concernant le bassin amazonien qui s'inscriraient dans une problématique similaire. Les organisateurs n'accepteront que des communications inédites.

Les communications (d'une durée maximum de 20 minutes et d'une longueur maximum de 50000 signes, pour la publication) seront présentées en français.

Les fiches d'inscriptions (PJ) avec résumé de la communication sont à renvoyer avant le 31 octobre 2009 aux coordinateurs du colloque, dont les coordonnées sont indiquées ci-dessous. Les auteurs des propositions retenues seront avisés avant le 16 janvier 2010.

Les contributions retenues par le comité de sélection feront l’objet d’une publication. Les frais de déplacement et d’hébergement seront pris en charge par l’organisation du colloque.

Lieux

  • Cayenne, Guyane

Dates

  • samedi 31 octobre 2009

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Guyane, Amérique latine, esclavage, traite, abolition, colonisation, habitation, race, représentation, mémoire collective

Contacts

  • Jacqueline Zonzon
    courriel : guyzonzon [at] wanadoo [dot] fr

Source de l'information

  • Denis Lamaison
    courriel : denlam [at] no-log [dot] org

Pour citer cette annonce

« La Guyane au temps de l’esclavage, discours, pratiques et représentations (XVIIe-XIXe siècle) », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 20 mai 2009, http://calenda.org/197252