AccueilClinique : éthique et politique

Clinique : éthique et politique

Les enjeux éthiques et politiques dans le soin aux personnes victimes de la torture et de la violence politique

*  *  *

Publié le mardi 26 mai 2009 par Delphine Cavallo

Résumé

Aujourd’hui, ceux qui ont subi la torture et qui parviennent à se frayer un chemin jusqu’en Europe sont confrontés à une autre violence politique, celle qui les condamne souvent à l’errance, à la clandestinité. Quand les institutions du pays d’accueil ne reconnaissent pas les souffrances passées, elles empêchent la reconstruction de ces personnes, l’apaisement de leurs séquelles physiques et psychiques, mais aussi leur réintégration dans le tissu social. Cette reconnaissance symbolique est, sinon absente, reportée, se perdant dans les méandres d’une administration encline à mettre en doute leur parole, politique de fermeture oblige. À la répression vécue dans le pays d’origine, aux souffrances inhérentes à l’exil, s’ajoute la précarité qui les place en marge de notre société, dite d’accueil.

Annonce

IVe colloque de l'Association Primo Levi - Soins et soutien aux personnes victimes de la torture et de la violence politique

Depuis sa création en 1995, l'Association Primo Levi, à travers son centre de soins, propose une prise en charge spécifique et pluridisciplinaire aux personnes qui ont été victimes de la torture et de la violence politique. Un des constats partagés avec les professionnels que nous sommes amenés à rencontrer : le contexte social et politique actuel s'articule difficilement avec notre éthique professionnelle, souvent mise à mal au nom d'une politique du chiffre, de contrôle et de désaccueil, qui nous empêche de penser et qui a des effets sur l'évolution de l'état de santé des réfugiés.

Le IVe colloque de l’Association Primo Levi interrogera la nécessaire articulation entre la clinique, le politique et l’éthique. Comment préserver une clinique du sujet fondée sur le respect de sa singularité et de son désir sans être entraîné vers une clinique des victimes, instrumentalisée au service du pouvoir politique ?

Pour nous soutenir face à ces volontés d’attaquer les liens et la pensée, il nous a paru essentiel de prendre appui sur les sciences humaines. Nous avons invité des personnalités issues de divers champs de réflexion et d’action. Nous espérons que ce colloque sera l’occasion de rassembler ceux qui travaillent au contact de ces personnes forcées à l’exil ou qui se sentent concernés par ces questions.

Clinique : éthique et politique

Les enjeux éthiques et politiques dans le soin aux personnes victimes de la torture et de la violence politique

Vendredi 26 et samedi 27 juin à Paris (Cité internationale universitaire - 75014)

Vendredi 26 juin 2009 de 9h à 18h

Matinée présidée par Beatrice Patsalides, psychologue clinicienne au Centre de soins Primo Levi.

9h30 à 11h Torture d’État, le singulier et le collectif
  • L’idéologie libérale de la torture - Michel Terestchenko, professeur de philosophie à l’université de Reims et à l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence
  • Être sans visage - Éric Sandlarz, psychologue clinicien au Centre de soins Primo Levi
Discutant : Marc Zarrouati, maître de conférences en philosophie des sciences, président d’honneur de l’ACAT

11h15 à 12h45 Clinique de l’altérité bafouée
Rencontre avec l’équipe d’Ulysse (Belgique), service d’accompagnement psycho-social
pour personnes exilées :
  • Maladie de séjour - Alain Vanoeteren, psychologue clinicien et directeur
  • Un barrage contre la violence - Pascale de Ridder, psychologue clinicienne et responsable thérapeutique
  • En quête du sujet - Nicolas du Bled, psychologue clinicien
Discutant : Bertrand Guéry, psychothérapeute et directeur du centre Osiris (Marseille)

POLITIQUE, JUSTICE ET PAROLE
Après-midi présidée par Michel Brugière, directeur général de Médecins du monde.

14h à 15h45 Éthique de l’asile
  • Le traitement de la parole du réfugié devant la CNDA et le rôle de l’avocat - Isabelle Gaspar, avocate à la Cour nationale du droit d’asile (CNDA)
  • Juger l’exil en double ignorance. Du jugement des apparences à l’illusion d’objectivité - Jérôme Valluy, enseignant en sciences politiques à l’université Panthéon-Sorbonne
Discutante : Aurélia Malhou, juriste au Centre de soins Primo Levi

16h à 17h45 Reconnaissance et justice
  • Comprendre l’incompréhensible : réflexions psychopathologiques sur les crimes et l’impunité - Paz Rojas, neuropsychiatre, directrice de la CODEPU (Chili)
  • Justice transitionnelle et jugement de la torture - Jean-Pierre Massias, professeur de droit public, université d’Auvergne
Discutante : Marie-José Cocher, secrétaire exécutive de la FIACAT

Samedi 27 juin 2009 de 9h à 18h

Matinée présidée par Sibel Agrali, directrice du Centre de soins Primo Levi.

9h30 à 11h Clinique et politique
  • Les territoires de la parole : quand l’expérience clinique croise la question de l’espace politique - Françoise Delbos, psychanalyste
  • Au nom de l’identité nationale - Marie-Laure Susini, psychanalyste
  • Soutenir l’impossible - Helena D’Elia, psychologue clinicienne au Centre de soins Primo Levi
11h15 à 12h45 Les soins sous l’emprise de la gestion
  • La gestion contre la clinique : pour une critique des instruments
  • Michel Chauvière, directeur de recherche au CNRS / CERSA, université Paris 2
  • L’injustice des critères justes - Richard Rechtman, psychiatre, anthropologue, rattaché au Laboratoire IRIS (EHESS)
Discutant : Vincent de Gaulejac, professeur de sociologie clinique à Paris VII

DE L’AUTORITÉ
Après-midi présidée par Yaëlle Szwarcensztein, chargée de la communication et des publications de l’Association Primo Levi.

14h à 15h45 Les enfants pris dans la violence politique
  • Protéger du danger et éduquer à la citoyenneté : la situation des mineurs isolés étrangers - Guy Le Calonnec, administrateur de Défense des enfants international, DEI-France
  • Les figures contemporaines de l’autorité - Armando Cote, psychologue clinicien au Centre de soins Primo Levi
Discutante : Véronique Bourboulon, psychologue clinicienne au Centre de soins Primo Levi

16h à 17h45 Comment être parent après le traumatisme
  • L’autorité parentale et l’autorité du juge : jeux et enjeux - Hervé Hamon, juge pour enfants, président du Tribunal pour enfants de Paris
  • De l’autorité à l’autoritaire - Omar Guerrero, psychologue clinicien au Centre de soins Primo Levi
Programme complet et bulletin d'inscription en pièces jointes.

Renseignements et inscriptions :

www.primolevi.asso.fr
Tél. : 01 43 14 88 50
Courriel : colloque2009@primolevi.asso.fr
Nombre de places limité : inscription préalable obligatoire.

 

Pour nous soutenir face à ces volontés d’attaquer les liens et la pensée,

il nous a paru essentiel de prendre appui sur les sciences humaines. Nous avons invité des personnalités issues de divers champs de réflexion et d’action. Nous espérons que ce colloque sera l’occasion de rassembler ceux qui travaillent au contact de ces personnes forcées à l’exil ou qui se sentent concernés par ces questions.

Lieux

  • Maison internationale de la Cité internationale universitaire - Espace Adenauer - 17, bvd Jourdan
    Paris, France

Dates

  • vendredi 26 juin 2009
  • samedi 27 juin 2009

Mots-clés

  • clinique, politique, éthique, torture, gestion, sociologie clinique, réfugié, justice, autorité

Contacts

  • Déborah Caetano
    courriel : colloque2009 [at] primolevi [dot] asso [dot] fr

Source de l'information

  • Yaëlle Szwarcensztein
    courriel : communication [at] primolevi [dot] asso [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Clinique : éthique et politique », Colloque, Calenda, Publié le mardi 26 mai 2009, http://calenda.org/197282