AccueilHabitat et identité : vers une culture de l'habiter ?

*  *  *

Publié le mercredi 27 mai 2009

Résumé

Le CAUE 64, en partenariat avec le Musée Basque, l’Institut de géoarchitecture de Brest, l’Université de Pau et des Pays de l’Adour et l’Université Bordeaux II, organise un colloque national intitulé « Habitat et identité : vers une culture de l’habiter ». La diffusion massive d’une architecture dite marchande, dont le vocabulaire renvoie peu ou prou à des référents régionalistes, a généré des modes d’occupation de l’espace aujourd’hui controversés. Dans le même temps, et probablement de manière plus évidente, elle a participé à la construction d’images jouant un rôle non négligeable dans la fabrication d’identités locales. Ainsi en France, la maison a joué et joue encore un rôle central dans la construction de discours identitaires et a, dans certaines régions, stigmatisé tout ce qui relevait de l’appartenance culturelle à un lieu, et plus largement à un territoire.

Annonce

Le CAUE 64, en partenariat avec le Musée Basque, l’Institut de Géoarchitecture de Brest, l’Université de Pau et des Pays de l’Adour et l’Université Bordeaux II, organise un colloque national, « Habitat et identité : vers une culture de l’habiter ».

  • Date limite de soumission de proposition de communication (nom de l’auteur, institution de rattachement, court c.v. scientifique, 5 mots clés, résumé de 3 000 signes) : vendredi 03 juillet 2009
  • Réponse du comité scientifique : vendredi 04 septembre 2009

Comité scientifique :

Pierre Bidart (Anthropologue, Professeur des Universités, Université de Bordeaux II), Christian Bouché (Architecte-conseiller au CAUE 64), Patrick Fifre (Directeur du CAUE 64), Claude Laroche (Architecte, ingénieur d’étude au service régional d’Aquitaine de l’Inventaire Général), Jacques Leccia (Architecte, enseignant à l’ENSA de Talence), Daniel Le Couédic (Historien, Architecte, Professeur des Universités, Directeur de l’Institut de Géoarchitecture), Terexa Lekumberri (Ethnologue, chargée de mission à l’Institut Culturel Basque), Marie Christine Olmos (Architecte-conseillère CAUE 64), Christian Thibon (Historien, Professeur des Universités, Université de Pau et des Pays de l’Adour), Jean Claude Vigato (Architecte, enseignant à l’ENSA de Nancy)

Note d’intention scientifique

La diffusion massive d’une architecture dite marchande, dont le vocabulaire renvoie peu ou prou à des référents régionalistes, a généré des modes d’occupation de l’espace aujourd’hui controversés. Dans le même temps, et probablement de manière plus évidente, elle a participé à la construction d’images jouant un rôle non négligeable dans la fabrication d’identités locales. Ainsi en France, la maison a joué et joue encore un rôle central dans la construction de discours identitaires et a, dans certaines régions, stigmatisé tout ce qui relevait de l’appartenance culturelle à un lieu, et plus largement à un territoire.

Aujourd’hui, la majorité de la production domestique s’inspire de différents courants (régionalisme, nouveau régionalisme, régionalisme critique, new urbanism, contextualisme …) qui, de proche en proche, ont participé à construire la règle (article 11 des PLU, cahiers de recommandations architecturales …) et qui représentent autant de résistances aux autres formes d’expression héritières pour partie du mouvement moderne. En parallèle, la dimension environnementale devient progressivement le nouveau modèle de la vertu constructive, portée par un discours alarmiste sur la fin de la planète dans une époque marquée par l’idéologie montante du « développement durable ». Elle rejoint à bien des égards certaines valeurs du local, et dans le respect du contexte, conduit à l’émergence d’une nouvelle forme de régionalisme.

A l’intérieur de ce thème général, seront retenues les communications qui s’interrogent plus particulièrement autour des questionnements suivants :

-  Quels ont été les éléments déclencheurs de ces mouvements, quels furent les mécanismes de transmission des valeurs, pour quelles raisons demeurent-ils permanents ou récurrents ? Comment ces mouvements se sont-ils confrontés aux autres tendances issues du mouvement moderne, du fonctionnalisme, du style international,… ?

-  En corollaire, dans d’autres domaines que l’architecture, comment s’est bâti un discours sur le respect des valeurs issues du pittoresque, du ruralisme, du respect des paysages ancestraux alors même que le monde s’en éloignait ?

-  D’autre part, quels furent les fondements d’écriture de la règle (documents d’urbanisme, de gestion, de planification, législation,…) et quels en furent les acteurs ?

-  Enfin, comment entendre les rapports implicites ou explicites entre les pulsions identitaires et la production d’images participant de la fabrication d’identité culturelle ?

Quatre axes majeurs ont d’ores et déjà été déterminés pour y répondre, mais la liste n’est pas limitative et pourra s’adapter en fonction de la qualité des propositions retenues :

  1. Les séquences : histoire des idées et évolution des doctrines.
  2. Réglementation et politiques publiques : de la construction de la règle à sa mise en œuvre.
  3.  Les fondements identitaires de l’habitat et de l’habiter.
  4. Images, imaginaire et production d’une identité culturelle, ou l’exploration des liens ambigus et complexes qui unissent le matériel et l’immatériel.

Pour y répondre, des communications sont attendues de la part de chercheurs de différentes disciplines, historiens, géographes, sociologues, anthropologues, juristes, mais aussi de la part des acteurs, spécialistes de l’ingénierie culturelle, architectes, aménageurs, publicitaires. Les approches comparatives internationales pourront être retenues par le comité scientifique si, dans leur dimension heuristique ou pratique, elles éclairent les cloisonnements et les porosités entre habitat, culture et identité.

Date et lieu du colloque : Bayonne, 26-27 novembre 2009.

Lieux

  • Bayonne, France (64)

Dates

  • vendredi 03 juillet 2009

Mots-clés

  • habiter, culture, identité, architecture

Contacts

  • Marie-Christine Olmos
    courriel : mc [dot] olmos [at] caue64 [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Marie-Christine Olmos
    courriel : mc [dot] olmos [at] caue64 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Habitat et identité : vers une culture de l'habiter ? », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 27 mai 2009, http://calenda.org/197301