AccueilOrient-Occident. L'enseignement du droit & les techniques d'éducation

Orient-Occident. L'enseignement du droit & les techniques d'éducation

Journée d’histoire du droit - Rencontre autour de Kasra Vafadari

*  *  *

Publié le mercredi 03 juin 2009 par Delphine Cavallo

Résumé

Pour sa quatrième journée d'études dédiée à notre collègue Kasra Vafadari, parangon de ce cosmopolitisme universitaire, notre centre de recherches Genèse des États et des droits de l'Europe et de l'Orient méditerranéen propose d'explorer, dans une perspective comparatiste, un thème peu étudié, celui de l'apprentissage du juriste, des techniques d'éducation juridique en Orient et en Occident.

Annonce

Université Paris Ouest Nanterre La Défense  
Salle de conférences  au RdC du Bât. b

Partager les savoirs, telle pourrait être la devise de notre monde moderne. Son application au milieu universitaire passe par la récente réforme LMD qui doit rendre techniquement possible un cursus universitaire à l'échelle européenne. La vieille universitas  des temps médiévaux serait-elle en train de renaître ? Si la circulation des étudiants ne peut être que bénéfique en permettant une prise de conscience d'une identité européenne, la mise en oeuvre d'un cursus européen n'est pas sans difficulté. Car la formation des juristes est spécifique à chaque pays et relève des traditions nationales.

La formation du juriste dépend de la place qu'il occupe dans la société. Veut-on d'un juriste citoyen actif, capable de s'interroger sur les fondements de la loi, sa pertinence, ou bien d'un juriste « garagiste », technicien des lois ? La moindre importance de la pensée, aux prises avec les tentations totalitaires ou intégristes, impose la vigilance. Derrière le voeu pieux de l'ouverture intenationale, la tentation n'est-elle pas de passer les cursus universitaires au rasoir d'Ockham ?

Pour sa quatrième journée d'études dédiée à notre collègue Kasra Vafadari, parangon de ce cosmopolitisme universitaire, notre centre de recherches Genèse des Etats et des Droits de l'Europe et de l'Orient Méditerranéen propose d'explorer, dans une perspective comparatiste, un thème peu étudié, celui de l'apprentissage du juriste, des techniques d'éducation juridique en Orient et en Occident.

Les techniques d'éducation déterminent les structures de la pensée. Dans les sociétés de tradition orale, la norme sature la mémoire, s'inscrit dans le corps de l'initié, parce que la coutume dicte chacun des gestes quotidiens et qu'elle façonne l'identité des vrais hommes. Quels sont les changements induits par l'écriture de la norme ? Quelle place l'oralité conserve-t-elle dans l'apprentissage de la loi écrite ? La dynamique de l'oralité et de l'écriture est assurément fondatrice :  lorsque, aux derniers temps de Rome, le « grand parler » des barbares s'imposa, le savoir juridique – ius - devint droit - directum.

Les méthodes d'éducation sont-elles propres aux juristes ? Quel tribut le droit doit-il aux autres disciplines ? A titre d'exemple, on peut s'interroger sur l'influence de la rhétorique dans l'avènement d'une science juridique à Rome, sur celle de la glose ou de la scolastique dans la production juridique du Moyen Age. Quelles sont les spécificités des traditions nationales ? Y a-t-il des méthodes d'apprentissage du droit propres aux pays de droit romain, à ceux de common law et s'oriente-t-on vers une uniformisation des méthodes d'apprentissage en Occident ?

Le juriste demeure toujours un peu l'oracle de la cité. Quel est son rôle dans la transmission de la mémoire ? Quelles ruptures constituent les révolutions dans l'enseignement du droit ?

Une certaine tendance de l'histoire se complait à nier l'influence de l'Orient dans le développement de notre pensée occidentale. Il nous faut réaffirmer les traces manifestes que notre système juridique conserve de cette influence relativement à la transmission du savoir, que ce soit la forme « si ...alors », fondamentale pour la construction du syllogisme, héritée des Mésopotamiens qui avaient organisé leur savoir autour de listes structurées dans cette forme hypothétique ou l'apport de l'école de droit de Beyrouth, ou bien encore une certaine façon d'envisager le rapport de l'homme au savoir.

9h00 

Des druides aux rhéteurs ; le Gaius d'Autun. L'éducation en Gaule romaine
Soazick Kerneis, Pr université Paris Ouest Nanterre La Défense  

L'enseignement du droit dans l'Irlande médiévale
Christophe Archan, Pr université de Reims

Du raisonnement par parallélisme au syllogisme juridique : le tournant des années 1260 dans l’Ecole de droit d’Orléans
Marie Bassano, Dr université Paris Panthéon-Assas

Le statut du docteur chez Bartole
Elisabeth Schneider, Doctorante université de Paris Ouest Nanterre La Défense, chargée de recherche au Max-Planck-Institut

Pause café

11h30

La leçon inaugurale de François de Launay, le premier professeur de droit français de Paris
Pierre Bonin, Pr université de Nantes

Renouveler l'enseignement du droit : la leçon de Louis Wolowski au  Conservatoire royal des arts et métiers
Christian Chêne, Pr université Paris Descartes

Pause déjeuner

14h00

La formation juridique dans la tradition byzantine
Luke Au Yeung, doctorant université Paris Ouest Nanterre La Défense

L'esprit ou la lettre. Les écoles exégétiques d'Antioche et d'Alexandrie
Aram Mardirossian, Pr université de Bourgogne

Le droit au programme des examens officiels dans la Chine impériale
Frédéric Constant, Dr université Paris Ouest Nanterre La Défense

L’apprentissage du droit en Mésopotamie : une méthode scientifique ?
Sophie Démare-Lafont, Pr université Paris Panthéon-Assas

Pause café

16h30

Table ronde, approche comparative des conférences de la journée avec le processus de la socialisation juridique dans les sociétés africaines de tradition orale

présidée par Jean-Pierre Baud, Pr émérite université Paris Ouest Nanterre La Défense

  • avec Charles de Lespinay, chargé de cours université Paris Ouest Nanterre La Défense
  • et Raymond Verdier, directeur honoraire, CNRS

Journée organisée par G.E.D.E.O.M.  (Genèse des Etats et des Droits de l’Europe et de l’Orient Méditerranéen)

avec la participation de l’Ecole doctorale de sciences juridiques et politiques, Université de Paris  Ouest Nanterre La Défense 200 avenue de la République 92000 Nanterre

Lieux

  • Université Paris Ouest Nanterre La Défense, Bâtiment B, RdC, Salle de conférnce
    Nanterre, France

Dates

  • vendredi 19 juin 2009

Fichiers attachés

Mots-clés

  • droit, histoire, Orient, Occident, enseignement, Rome, Moyen Âge, common law, anthropologie, Gaius, Gaule romaine, Irlande médiévale, École de droit d’Orléans, Bartole, François de Launay, Louis Wolowski, Conservatoire royal des arts et métiers,

Contacts

  • Nathalie Kalnoky ou Soazick Kerneis
    courriel : nkalnoky [at] numericable [dot] fr

Source de l'information

  • nathalie kalnoky
    courriel : nkalnoky [at] numericable [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Orient-Occident. L'enseignement du droit & les techniques d'éducation », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 03 juin 2009, http://calenda.org/197337