AccueilArt et bibliothèques

Art et bibliothèques

Revue 2.0.1 n°4

*  *  *

Publié le mardi 02 juin 2009 par Marie Pellen

Résumé

Pour son quatrième numéro, dont la publication est prévue au printemps 2010, 2.0.1, revue de recherche sur l’art du XIXe au XXIe siècle, lance un appel de textes portant notamment sur la thématique « Art et bibliothèques ». La revue 2.0.1 est une revue destinée à diffuser et à promouvoir les travaux des jeunes chercheurs et des jeunes professionnels en sciences humaines (étudiants de master, doctorants, post-doctorants, professionnels et artistes) dont les recherches, les pratiques et les actions portent sur les arts plastiques, les arts visuels, l’architecture, le design, les théories de l’art, du XIXe au XXIe siècle. Outre les contributions liées à la thématique du numéro, la revue appelle aussi des articles à même de refléter l’actualité de la recherche sur l’art moderne et contemporain.

Annonce

Pour son quatrième numéro, dont la publication est prévue au printemps 2010, 2.0.1, revue de recherche sur l’art du XIXème au XXIème siècle, lance un appel de textes portant notamment sur la thématique « Art et bibliothèques ».

La revue 2.0.1, éditée par l’association du même nom (www.revue-2-0-1.net), est une revue destinée à diffuser et à promouvoir les travaux des jeunes chercheurs et des jeunes professionnels en sciences humaines (étudiants de master, doctorants, post-doctorants, professionnels et artistes) dont les recherches, les pratiques et les actions portent sur les arts plastiques, les arts visuels, l’architecture, le design, les théories de l’art, du XIXème au XXIème siècle.

Outre les contributions liées à la thématique du numéro, la revue appelle aussi des articles à même de refléter l’actualité de la recherche sur l’art moderne et contemporain :
 
-    une traduction en français d’un article, texte de catalogue, document d’archive, entretien, etc., présentant un intérêt théorique, historique ou critique ;
-    un texte répondant à la problématique de la rubrique « En marge » sur les rapports conceptuels et formels entre expositions et publications (cf. www.revue-2-0-1.net) ;
-    des articles présentant des travaux de recherche, des projets d’expositions, de manifestations artistiques ou de publications en cours d’élaboration.

Art et bibliothèques

Pour ce nouveau numéro, la revue 2.0.1 propose d’aborder la création artistique, la recherche sur l’art et l’histoire de ses disciplines (histoire de l’art, esthétique, etc.) sous l’angle de ce qui reste souvent caché – de moins en moins cependant – parmi les outils et les lieux de leur élaboration, à savoir les bibliothèques des historiens d’art, des critiques, des artistes et des théoriciens. A ce titre, il pourra être question aussi bien de leurs bibliothèques personnelles que de celles qu’ils utilisent, publiques ou en tous cas institutionnelles.

Non pas que les bibliothèques dressent véritablement le portrait de leur possesseur, mais parce qu’elles contiennent des informations précieuses sur le travail tant des historiens et des théoriciens que des artistes. Il s’agit donc ici d’observer ces espaces, leur agencement, leur contenu, leur classement, leur traitement matériel et ceci sans en faire une typologie, mais en en saisissant l’individualité et, de fait, une certaine appropriation des publications qui s’y trouvent.
En s’attachant à ces dernières et en identifiant la finalité ou les usages de ces lectures, ou encore en étant attentif aux représentations de leurs bibliothèques que donnent parfois les chercheurs et les artistes, il s’agira de comprendre les questionnements qui jalonnent l’histoire de l’art ou l’esthétique en terme d’identification, de catégorisation, de découpage chronologique, de hiérarchisation ou de classification.

Ces questions relèvent de processus nécessaires à la construction d’une discipline scientifique (au sens large), à la délimitation de son champ d’étude afin d’en circonscrire les contours pour ses usagers, mais aussi pour ses récepteurs. Mais les catégorisations chronologiques ou disciplinaires sont par ailleurs souvent remises en cause ou détournées, parfois même dès leur problématisation. On pense par exemple aux travaux d’historiens de l’art et de théoriciens qui font se toucher des champs éloignés ou du moins séparés ou encore aux liens entre l’histoire de l’art et l’anthropologie, la psychanalyse, la sociologie, la politique, la sémiologie, le structuralisme, les Cultural Studies…

Les bibliothèques et leurs fonctionnements peuvent contribuer à l’étude de ces enjeux historiques, épistémologiques ou artistiques. Celle de Warburg bien sûr est emblématique et l’étude de la présence des ouvrages dans les cabinets de curiosité est en marche, mais, en France par exemple, l’histoire de la bibliothèque de l’INHA reste à préciser, et celles des historiens, des critiques d’art, des artistes ou des commissaires d’exposition peuvent être révélatrices d’un ensemble d’interrogations, de lectures et de théories sous-jacentes à ce qu’ils nous donnent à lire et à voir.
De plus, le développement des bibliothèques « exposées » (Donald Judd, Joseph Kosuth, Martha Rosler, etc.) pose de nouvelles interrogations sur le statut de ces dernières.

Dans cette perspective, 2.0.1 souhaite privilégier les axes et les questionnements suivants, s’inscrivant dans les divers domaines de la recherche sur l’art, de l’histoire de l’art à l’esthétique en passant par l’historiographie et la critique d’art :

1/ Les bibliothèques et leurs possesseurs ou usagers

•    Concrètement, que ce soit à travers leur contenu en terme bibliographique ou à travers leur fonctionnement, en quoi les bibliothèques peuvent-elles éclairer le travail de ceux qui les utilisent ?
•    Quelle est la part du non-écrit et du non-visible dans les écrits d’historiens de l’art, de critiques, de théoriciens et d’artistes ? Que peut-on en saisir ? Dans quelle mesure les bibliothèques relèvent-elles de ce champ d’étude potentiel ?

2/ Le patrimoine des bibliothèques et leur classement

•    Quels sont le sens et les implications de la topologie d’une bibliothèque ?
•    Quel est le rôle et l’évolution de la classification des ouvrages de science, d’histoire et d’histoire de l’art dans les bibliothèques : de l’analogie à l’alphabétique en passant par l’indexation décimale ?
•    Quelles sont les incidences sur la recherche des nouveaux instruments d’indexation numérique : le répertoire, l'index et l'inventaire ?

3/ Bibliothèque : représentations et expositions

•    Qu’en est-il du statut de l’ouvrage exposé par un artiste, qu’il s’agisse d’un volume, d’un corpus ou d’une bibliothèque dans son intégralité ?
•    Dans quelle(s) mesure(s) les bibliothèques sont, ou sont devenues, les images par excellence de la représentation du savoir ?

4/ Architecture

•    Quelles sont les réflexions actuelles sur l’architecture des bibliothèques et sur leur place dans la ville ?

Les propositions d’articles pour les rubriques « Thématique », « En marge » et « Projet » (8000 signes espaces compris, hors note de bas de page), sont à retourner au comité de rédaction (revue.2.0.1@gmail.com) pour le  14 septembre 2009. Elles devront être accompagnées d’une présentation bio-bibliographique de l’auteur (entre 500 et 1 000 signes).
Les articles retenus mi octobre par le comité de lecture seront à retourner dans leur version finale (15 000 signes espaces compris, hors note de bas de pages)  pour  le 1er février 2010 dernier délai.
Les articles proposés pour la rubrique « Focus » sont à retourner au comité de rédaction pour le  14 septembre 2009 directement dans leur version finale, d’une longueur de 10 000 signes espaces compris, hors note de bas de pages

 

Dates

  • lundi 14 septembre 2009

Mots-clés

  • Art, bibliothèque, livre

Contacts

  • Revue 2.0.1 ~
    courriel : revue [dot] 2 [dot] 0 [dot] 1 [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Revue 2.0.1 ~
    courriel : revue [dot] 2 [dot] 0 [dot] 1 [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Art et bibliothèques », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 02 juin 2009, http://calenda.org/197340