AccueilAutour des archives de l'internationale communiste. La France et le mouvement communiste. 1919-1943

*  *  *

Publié le mercredi 03 juin 2009 par Delphine Cavallo

Résumé

Journée d'étude du 11 juin 2009 Autour des archives de l'Internationale Communiste. La France et le mouvement communiste (1919 - 1943). Archives nationales. Site de Fontainebleau. 2, rue des Archives - 77300 Fontainebleau Les Archives nationales, en partenariat avec l'université de Bourgogne, se proposent de faire le point sur l'histoire du (des) communisme(s) et, plus généralement, des affrontements politiques qui ont eu pour enjeu le mouvement communiste, au sens large du terme. Cette journée sera centrée sur l'entre-deux guerres, de la naissance de l'Internationale communiste à sa dissolution, en 1943. Elle prendra appui sur l'expérience que les historiens et les archivistes ont retirée de la pratique des sources soviétiques - les archives de l'Internationale communiste désormais accessibles aux Archives nationales sur la base de données Incomka - et les sources nationales conservées, en particulier aux Archives nationales, sur les deux sites de Paris et de Fontainebleau. Pour vous inscrire et connaître les modalités pratiques : an.fontainebleau@culture.gouv.fr"

Annonce

Journée d'étude du 11 juin 2009
Archives nationales. Site de Fontainebleau. 2, rue des Archives - 77300 Fontainebleau

Pour vous inscrire et connaître les modalités pratiques : an.fontainebleau@culture.gouv.fr"

Les Archives nationales, en partenariat avec l’université de Bourgogne, se proposent de faire le point sur l’histoire du (des) communisme(s) et, plus généralement, des affrontements politiques qui ont eu pour enjeu le mouvement communiste, au sens large du terme.

Cette journée sera centrée sur l’entre-deux-guerres, de la naissance de l’Internationale communiste à sa dissolution, en 1943. Elle prendra appui sur l’expérience que les historiens et les archivistes ont retirée de la pratique des sources soviétiques – les archives de l’Internationale communiste, désormais accessibles aux Archives nationales sur la base de données Incomka – et les sources nationales conservées, en particulier aux Archives nationales, sur les deux sites de Paris et de Fontainebleau.

La matinée sera consacrée à la présentation de quelques-uns des nouveaux instruments de recherches disponibles (bases de données, guides, etc.) relatifs aux archives de l’Internationale communiste ou à la surveillance policière de ce mouvement. L’après-midi sera l’occasion de présenter quelques interventions originales, réalisées à partir de fonds récemment communicables et proposant de revisiter un objet d’histoire à partir de ces nouvelles sources.

Une seconde journée, prévue au mois de février 2010, sera consacrée aux années de guerre froide, en étudiant non pas la politique des États, mais en portant le regard sur la manière dont cette « prise de camp » s’est traduite dans la vie des sociétés de l’après-guerre aux années 1980. Le propos est de repérer les affrontements idéologiques et le jeu des rapports de force qui ont constitué la trame de l’histoire européenne, dans et par-delà les histoires nationales. Il s’agit d’aborder la question de la mobilisation des acteurs sociaux : partis, syndicats, associations, médias, dans une problématique nouvelle, en croisant les regards : la guerre froide vue de l’Ouest, la guerre froide vue de l’Est, et en associant d’autres partenaires à cette démarche, archivistes et chercheurs étrangers en particulier.

Programme

9 h 50 - 10 h 00    Accueil

Présidence de Sylvie LE CLECH, directrice scientifique du site de Fontainebleau des Archives nationales

10 h 00 - 10h20  Historique et développement du projet Incomka : perspectives et annonce de la journée de février 2010.
Serge WOLIKOW, professeur à l’université de Bourgogne, directeur de la Maison des sciences de l’Homme de Dijon

10 h 25 - 10 h 40  Utiliser et comprendre les fonds rapatriés de Moscou à la lumière de la pratique archivistique soviétique
Sophie CŒURÉ, maître de conférences, École normale supérieure, département d’histoire

10 h 40 - 11 h 00  Présentation de la base de données Incomka
David FRANÇOIS, doctorant, université de Bourgogne

Présidence de Charles KECSKEMETI, historien, ancien secrétaire général du Conseil international des Archives

11 h 00 - 11 h 20  Les fonds du Parti communiste français déposés aux Archives départementales de Seine-Saint-Denis
Pascal CARREAU, attaché de conservation, Archives départementales de Seine-Saint-Denis

11 h 20 - 11h 40  Les archives de la Sûreté nationale : disparité des lieux de conservation, continuité des fonds ?
Damien RICHARD, conservateur aux Archives nationales (site de Fontainebleau) et
Émilie CHARRIER, chargée d’études documentaires aux Archives nationales (site de Paris)

11 h 40 - 12 h 00  Le contrôle des mouvements communistes dans l'ancien département de la Seine par la Préfecture de police de 1920 à 1943
Françoise GICQUEL, commissaire divisionnaire, responsable du service des archives de la Préfecture de police de Paris

12 h 05 - 12 h 25  Débat

12 h 25 - 13 h 50  Déjeuner

Présidence de Christian OPPETIT, responsable de la Section du XXe siècle des Archives nationales (site de Paris)

14 h 00 - 14 h 20  De la minorité de guerre au premier communisme français : construire l'histoire et les archives d'une rupture
Romain DUCOULOMBIER, docteur en histoire, ATER, université Paul-Verlaine de Metz

14 h 20 -14 h 40  Une édition régionale de L'Humanité : L'Humanité du Midi (décembre 1923 - novembre 1925)
Alexandre COURBAN, docteur en histoire, université de Bourgogne

14 h 40 - 15 h 00  Les communistes dans la drôle de guerre à travers les archives judiciaires
Gilles MORIN, professeur à la cité scolaire Marie-Curie, Sceaux, université de Paris I, Centre d'histoire sociale du XXe siècle

15 h 00 - 15 h 20  La nébuleuse des éditions du Komintern, 1919-1943
Marie-Cécile BOUJU, conservateur à la Bibliothèque interuniversitaire des universités de Paris, chercheur associé au Centre de recherche d'histoire quantitative de l'université de Caen

15 h 20 – 15 h 40  L’antifascisme comme registre de discours et pratique sociale : l'apport des sources croisées
Gilles VERGNON, maître de conférences, Institut d’études politiques de Lyon

15 h 40 - 16 h 40  Bilan des dernières années de recherches sur les fonds russes et les fonds français documentant l’histoire politique et sociale de la France.

Table ronde sous la présidence de Denis PESCHANSKI, directeur de recherches au CNRS-Paris I, avec Sophie CŒURÉ, Michel DREYFUS, directeur de recherches au CNRS, CHS-Paris I, Claude PENNETIER, chargé de recherches au CNRS, directeur du Maîtron, CHS-Paris I, Serge WOLIKOW

Lieux

  • Archives nationales. Site de Fontainebleau. 2, rue des Archives
    Fontainebleau, France

Dates

  • jeudi 11 juin 2009

Fichiers attachés

Contacts

  • Archives nationales - site de Fontainebleau ~
    courriel : an [dot] fontainebleau [at] culture [dot] gouv [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Jean-François Quemin
    courriel : jean-francois [dot] quemin [at] culture [dot] gouv [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Autour des archives de l'internationale communiste. La France et le mouvement communiste. 1919-1943 », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 03 juin 2009, http://calenda.org/197346