AccueilVisibilité / invisibilité ethnique dans l'aire anglophone

*  *  *

Publié le lundi 08 juin 2009 par Delphine Cavallo

Résumé

Au milieu des années 1950, Hannah Arendt avait déjà souligné l’existence de minorités « audibles » (les nouveaux immigrants) ainsi que celle de minorités « visibles » (les Afro-Américains) aux USA. Dans son ouvrage Race and Racism (1967) comparant la situation aux USA et en Afrique du Sud, Pierre L. van den Berghe distinguait les concepts de « race » et « d’ethnicité ». Il opposait les caractéristiques « visibles », « physiques », « innées », « immuables » des personnes à leurs caractéristiques purement culturelles ou religieuses, même s’il insistait aussi sur le fait que les distinctions physiques dépendent de définitions externes ou internes. En 1988, Milton M. Gordon reprenait en partie cette vision tout en soulignant que les différences physiques et culturelles reposent également sur la « perception » qu’en ont les individus.

Annonce

Au milieu des années 1950, Hannah Arendt avait déjà souligné l’existence de minorités « audibles » (les nouveaux immigrants) ainsi que celle de minorités « visibles » (les Afro-Américains) aux USA. Dans son ouvrage Race and Racism (1967) comparant la situation aux USA et en Afrique du Sud, Pierre L. van den Berghe distinguait les concepts de « race » et « d’ethnicité ». Il opposait les caractéristiques « visibles », « physiques », « innées », « immuables » des personnes à leurs caractéristiques purement culturelles ou religieuses, même s’il insistait aussi sur le fait que les distinctions physiques dépendent de définitions externes ou internes. En 1988, Milton M. Gordon reprenait en partie cette vision tout en soulignant que les différences physiques et culturelles reposent également sur la « perception » qu’en ont les individus.

Sans exclure des références à d’autres aires culturelles qui pourront servir de contrepoint, notre colloque s’attachera à définir ce qu’on entend désormais par « visibilité ethnique » dans l’aire anglophone. Nous nous intéresserons, en particulier, aux liens entre phénotypes et construction sociale, aux manifestations/expressions identitaires (du genre, de la pratique religieuse, de la classe sociale, etc.) ainsi qu’aux représentations de l’ethnicité (mémoire, histoire, muséographie, stéréotypes, catégorisation des groupes ethniques au travers du recensement, médias, etc.).

Programme du colloque Visibilité / invisibilité ethnique

Vendredi 12 juin

9H -9H30 : Accueil/Registration and refreshments
9H30-10H : Anne VIAL-LOGEAY (Université de Haute Normandie),
- "Rome ou l'indifférence ? La problématique de l'universel chez Cicéron et ses prolongements".

ATELIER 1/WORKSHOP 1 :
PHÉNOTYPES ET CONSTRUCTION SOCIALE/PHENOTYPES and SOCIAL CONSTRUCTION

10H - 10H20 : David SKINNER (Cambridge, UK),
-"DNA and the Changing Politics of Race Categories, Anglia Ruskin University".
10H20 - 10H40 : Neil DAVIE (Université Lumière Lyon 2):
- "'Only the Guilty Need Worry'? Biometrics, DNA and the Rehabilitation of Racial Stereotyping in British and US Criminal Justice".
10H40 - 11H : Paul SCHOR (Université de Paris-Diderot) :
- "Présence et absence des catégories raciales et ethniques dans les statistiques publiques américaines, une comparaison des recensements et des enquêtes anthropométriques du Bureau of Home Economics, 1920-1940".

11H - 11H15 : Questions - 11H15 -11H30 : Coffee Break
11H30 -11H50 : Marilyne BRUN (University of Melbourne and Université de Toulouse - Le Mirail):
- "Mixed-race' identity and social categorisation".
11H50 - 12H10 : Steve GARNER (University of the West of England, Bristol):
- "The 'Invisible Qualities' of Power: whiteness, gender, class and nation".

12H10 - 12H30 : Adrien RODD (Université de Paris-Diderot):
- "Du 'Maori blanc' au biculturalisme ? Évolution de la 'visibilité' maori en Nouvelle-Zélande".
12H30 - 12H45 : Questions - 12H45 - 14H15 - LUNCH on Campus

ATELIER 2/WORKSHOP 2 : MANIFESTATION ET EXPRESSION IDENTITAIRE/MANIFESTATION and EXPRESSION of IDENTITY

14H15 -14H35 : Karin FISCHER (Université d'Orléans):
-"Les 'sans religion' en Irlande, une 'communauté' invisible?".
14H35 - 14H55 : Nadia MALINOVICH:
-"Sephardic Jews in the United States: The Struggle for Visibility".
14H55 - 15H15 : Vincent LATOUR (Université de Toulouse 2):
-"Entre visibilité et invisibilité : destins croisés des musulmans en France et en Grande-Bretagne".
15H15- 15H30 : Questions - 15H30 -15H45 : Coffee Break
15H45 - 16H05 : Nancy CARNEVALE (Montclair State University in New Jersey):
- "Making Ethnicity Visible-Italian Americans among Suburban Blacks and Whites".
16H05 - 16H25 : Melanie KNIGHT (Ryerson University in Toronto):
- "Guess Who's Coming to Dinner? Negotiating Visibility and Racism in Entrepreneurship".
16H25 - 16H45 : Sheila COLLINGWOOD-WHITTICK (Université Stendhal, Grenoble
III):
- "Indigenous visibility/invisibility in Australia".
15H15- 15H30 : Questions - 17H : Drinks/Cocktail

Samedi 13 juin/Saturday, June 13th

ATELIER 3/WORKSHOP 3 : REPRESENTATIONS DE L'ETHNICITE/REPRESENTATIONS OF ETHNICITY

9H30 - 9H50 : Sophie ORLANDO (Université de Paris I):
- "La question de la "diversité culturelle" selon la Tate Britain et le Victoria and Albert Museum aujourd'hui".
9H50 - 10H10 : David FRASER (University of Nottingham):
- "The Last Acceptable Prejudice: Anti-Roma Discrimination and the Semiotics of English Law and Literature".
10H10 - 10H30 : Véronique CHARRIAU (Université Marc Bloch):
- "Les mécanismes de visibilité et d'invisibilité des minorités ethniques dans le cinéma britannique des années 80 et 90".
10H30- 10H45 : Questions - 10H45 -11H : Coffee Break
11H - 11H20 : Grainne O'KEEFFE, (Université Rennes 2)
- "A comparative analysis of ethnic "visibility" of the Irish in England and the Polish in Ireland".
11H20 - 11H40 : Bronwen WALTER (Cambridge, UK, Anglia Ruskin University):
- "Whiteness, gender and national identity: Irish women in the USA and Britain".
11H40 -12H : Véronique DZIWNIEL (Ecole Centrale de Lille):
- "La communauté basque aux Etats-Unis, entre modélisation endogène et acculturation exogène".
12H - 12H15 : Questions - 12H15 - 14H - LUNCH on Campus
14H - 14H20 : Mario MENENDEZ (Institut des Sciences Politiques, Rennes):
- "Les enjeux d'un choix : La communauté cubaine aux Etats-Unis, appartenance ethnique ou reconnaissance politique".
14H20 - 14H40 : Stefano LUCONI (University of Rome "Tor Vergata"):
-"Ethnicity and Race in the Representation of Italian Americans' Identity".
14H40 - 15H : Didier LASSALLE (Université Paris 12-Créteil):
- " Ethnic Visibility: Birth and Development of an Ambiguous Concept".
15H- 15H15 : Questions - 15H30 -15H45 : Closing statement

 

Lieux

  • 10 rue Charles V
    Paris, France

Dates

  • vendredi 12 juin 2009
  • samedi 13 juin 2009

Mots-clés

  • ethnicité, race, visibilité, discrimination, Grande-Bretagne, États-Unis

Contacts

  • Michel Prum
    courriel : prum [dot] michel [at] wanadoo [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Michel Prum
    courriel : prum [dot] michel [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Visibilité / invisibilité ethnique dans l'aire anglophone », Colloque, Calenda, Publié le lundi 08 juin 2009, http://calenda.org/197387