AccueilAménagement durable des territoires méditerranéens

Aménagement durable des territoires méditerranéens

Discours, pratiques, normes, acteurs et espaces

*  *  *

Publié le lundi 29 juin 2009 par Delphine Cavallo

Résumé

Comment s’incorporent et s’hybrident les préconisations du développement durable dans les politiques d’aménagement des territoires en Méditerranée ? Les déséquilibres croissants et tensions économique, écologique et sociale, qui impactent la viabilité des écosystèmes et l’équilibre entre des territoires contrastés, nous offrent l’opportunité de renouveler par la pluridisciplinarité nos analyses sur les discours, les outils, les acteurs, les pratiques et les normes de ce nouveau référentiel de durabilité, appliqué aux projets d’aménagement. Outre l’inventaire des nouveaux cadres législatifs et réglementaires, quatre axes thématiques structureront ces rencontres : la déclinaison fonctionnelle de la durabilité dans les politiques d’aménagement (habitat, transport, énergie…), sa déclinaison spatiale sur les territoires urbains, ruraux, littoraux, agricoles (…), les effets de cette nouvelle ingénierie territoriale ainsi que ses dynamiques d’innovation dans les systèmes locaux.

Annonce

Colloque international
18-19 novembre 2010
MMSH Aix-en-Provence

Comment s’incorporent et s’hybrident les préconisations du développement durable dans les politiques et projets d’aménagement des territoires en Méditerranée ? Au cours de la décennie écoulée, la notion de développement durable a sensiblement modifié les contextes législatif et réglementaire des politiques publiques, particulièrement dans les domaines de la protection de l’environnement, de l’urbanisme et de la construction. Ses préceptes en sont bien connus, qui préconisent un développement économiquement efficace, socialement et spatialement équitable, et écologiquement soutenable.

En revanche, on connaît mal les effets du développement durable à l’échelle des politiques d’aménagement, qui visent à assurer une répartition adéquate des populations, des constructions, des activités, des équipements et des infrastructures, en prenant en compte les ressources naturelles et les contraintes anthropiques, nécessaires à leur implantation. À l’échelle du temps et des territoires, ces politiques activent des logiques différenciées d’opportunité des projets (à court terme), d’adaptation des moyens aux objectifs (à moyen terme) et de durabilité des espaces (à long terme).

La région méditerranéenne, soumise à de multiples vulnérabilités, à des déséquilibres croissants (environnemental, climatologique, démographique, foncier, énergétique…) mais aussi à de nombreux risques naturels, industriels et urbains, se prête particulièrement à l’analyse. Les tensions économique, écologique et sociale, qui impactent la viabilité des écosystèmes et l’équilibre entre des territoires contrastés, nous offrent l’opportunité de renouveler par la pluridisciplinarité nos analyses sur les discours, les outils, les acteurs, les pratiques et les normes, dans une perspective d’aménagement durable des espaces en Méditerranée.

Ce colloque pluridisciplinaire et transversal tant par ses questionnements que ses perspectives, est ouvert aux géographes, sociologues, écologues, urbanistes, architectes, aménageurs, juristes... Afin d’organiser les échanges et les débats, quatre axes ont été retenus, mais cette structuration pourra s’adapter en fonction des propositions retenues.

1-Le développement durable, nouveau référentiel des politiques publiques d’aménagement ?

En premier lieu, dans une perspective de comparaison régionale entre pays des deux rives de la Méditerranée, nous souhaitons procéder à l’inventaire détaillé des nouveaux cadres et outils réglementaires -performatifs, incitatifs, protecteurs et prescriptifs- activés par les politiques publiques. L’analyse des discours et représentations véhiculées par le paradigme de durabilité, renvoie à l’adéquation entre le niveau global, sous-tendu par un système de croyances et de valeurs partagées portant notamment sur la finalité de la croissance et l’épuisement des ressources, et le niveau micro, des politiques d’aménagement mises en place aux échelons national et local. En second lieu, nous approfondirons de manière transversale la déclinaison fonctionnelle de la durabilité appliquée aux politiques d’aménagement, en termes d’urbanisme, d’habitat, de transport, de gestion des déchets et de l’énergie.

2-Les politiques planificatrices d’aménagement, vecteurs de la soutenabilité des espaces et milieux méditerranéens ?

Ce deuxième axe nous permettra d’explorer la déclinaison spatiale des politiques d’aménagement, en fonction des caractéristiques et de la vocation des territoires considérés. Nous analyserons comment s’inscrivent et s’agencent les politiques de protection et d’aménagement des espaces urbains, ruraux, agricoles, littoraux et naturels. Nous reconsidérerons la problématique du foncier en Méditerranée, à la lueur du changement des modes d’affectation et d’occupation des sols, dans des territoires contraints par l’attractivité touristique et résidentielle, la cherté du foncier, la consommation accrue des espaces naturels et agricoles et la préservation des milieux. Seront pris en compte à la fois la spécificité des espaces construits et naturels, des paysages, du maintien de la biodiversité mais aussi de l’usage des ressources et de la conservation des écosystèmes dans chacun des milieux observés.

3-Entre développement, coopération et compétitivité des territoires, quels effets de cette nouvelle ingénierie territoriale ?

Ce troisième axe portera sur les apports positifs et négatifs de cette nouvelle ingénierie territoriale dans ses dynamiques de développement, d’équilibre, de mixité, de cohésion et d’équité entre les territoires. De quelle manière les opérations d’aménagement composent-elles -ou pas- avec la technicité des nouvelles préconisations et prescriptions réglementaires ? Comment s’agencent les compétences, les missions et les partenariats entre les différentes échelles territoriales dans la mise en œuvre de ces politiques au service de l’aménagement durable (par ex., entre régions, départements, intercommunalités, communes, Pays, parcs naturels, établissements publics…) ? Face à l’opacité du mille-feuille territorial, à la complexification du jeu multi-acteurs et l’enchevêtrement des outils, comment s’opèrent les arbitrages entre préceptes parfois antinomiques, de renouvellement et de maîtrise urbaine, de développement des activités et de préservation des espaces littoraux, agricoles, forestiers, naturels et paysagers.

4-Dynamiques de l’innovation dans les systèmes locaux socio-spatiaux ?

Ce dernier thème explorera les innovations techniques, les nouvelles pratiques et les alternatives -sociales, spatiales, culturelles-, au sein des systèmes locaux, en termes d’agriculture durable, d’habitats groupés écologiques, de parcs éoliens et solaires, ou encore d’écomobilités… Aux trois piliers de la durabilité -écologique, économique, social-, des auteurs ont ajouté celui de la gouvernance, qui désigne la participation de tous les acteurs de la société civile au processus de décision. Comment se mettent en œuvre les préceptes de concertation et de participation dans les politiques d’aménagement des territoires ? De quelle façon les projets d’aménagement durable, portés par les acteurs locaux, s’intègrent-ils et avec quelles stratégies dans les « territoires de projets » ? Le comité de sélection attachera une attention toute particulière aux contributions éclairant ces dynamiques d’expérimentations et d’innovations portés par les acteurs politiques, institutionnels et associatifs.

Conditions et procédure de participation

  •  Les auteurs enverront une proposition de communication d’une page maximum (2500 signes), au format Times new Roman caractère 12, au plus tard le 20 septembre 2009 en mentionnant leur appartenance institutionnelle et leur adresse électronique. L’envoi sera adressé en double exemplaire à mesini@mmsh.univ-aix.fr et daligaux@mmsh.univ-aix.fr
  •  Les auteurs préciseront l’axe (1-2-3-4) dans lequel s’inscrit leur proposition. 
  • Ceux dont les résumés seront retenus par le comité de sélection, en seront informés au plus tard le 30 octobre 2009.
  •  Les textes des communications seront à envoyer au plus tard fin mars 2010 pour être évalués par le comité scientifique.

Comité scientifique

  • Adidi Abdelaziz, Professeur, directeur de l’Institut National d’Aménagement et d’Urbanisme, Rabat
  • Barthes Angela, Enseignant-chercheur, UMR Telemme, I.U.T. de l'université de Provence
  •  Bennasr Ali, Maître de conférences habilité, Université de Sfax, Tunisie
  •  Berthelot Denis, Professeur, Institut d’Urbanisme d'Aménagement Régional, Aix-en-Provence, France
  • Chiappero Michel, Professeur associé à l’Institut d’Urbanisme d'Aménagement Régional, Aix-en-Provence
  • Robert Clavel, Chargé de projets CERTU, Lyon
  • Daligaux Jacques, Enseignant-chercheur, UMR Telemme, Université de Provence
  •  Donzel André, CNRS-Lames, Aix-en-Provence
  • Dupuy Gabriel, Professeur à l'Université Paris 1 et à l'Ecole Nationale des Ponts et Chaussées, Directeur du CRIA (UMR CNRS 8504), Paris
  • Haddy Mohamed, Professeur INAU, Rabat
  • Leborgne Mathieu, Lames, Aix-en-Provence
  • Mathieu Nicole, Directeur de recherche émérite CNRS, UMR LADYSS-Paris
  •  Mésini Béatrice, CNRS-Telemme, Aix-en-Provence
  • Minvielle Paul, Enseignant-chercheur, Université de Provence, Aix-en-Provence
  • Robert Samuel, CNRS-ECCOREV, Aix-en-Provence
  • Varlet Jean, Professeur à l'Université de Savoie, Chambéry

Comité d’organisation 

  • Sandrine Alinat, Enseignant-chercheur, IUT de Dignes
  •  Barthes Angela, Enseignant-chercheur, IUT de Digne
  • Daligaux Jacques, Enseignant-chercheur Université de Provence
  • Leborgne Mathieu, Post-doctorant Lames, MMSH Aix
  • Mésini Béatrice, CNRS-Telemme, Aix-en-Provence

Lieux

  • Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme
    Aix-en-Provence, France

Dates

  • dimanche 20 septembre 2009

Mots-clés

  • aménagement durable, planification, espaces méditerranéens, soutenabilité des milieux, innovations, système d’acteurs

Contacts

  • Béatrice MESINI
    courriel : mesini [at] mmsh [dot] univ-aix [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Laurence Lablache
    courriel : lablache [at] mmsh [dot] univ-aix [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Aménagement durable des territoires méditerranéens », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 29 juin 2009, http://calenda.org/197481