AccueilRevenances et hantises

*  *  *

Publié le mardi 07 juillet 2009 par Delphine Cavallo

Résumé

Ce numéro de Conserveries mémorielles publiera des contributions consacrées – au sens le plus large possible – aux phénomènes de revenance et de hantise. Ces deux notions – que les textes retenus, et les approches privilégiées pourront contribuer à définir – ne semblent pas si éloignées l’une de l’autre : alors que la revenance indique l’état d’un retour – de ce qui revient –, la hantise signale la présence persistante, voire obsédante, d’une chose ou d’un être dont on ne peut se défaire et/ou qui revient sans cesse.

Annonce

Ce numéro de Conserveries mémorielles publiera des contributions consacrées – au sens le plus large possible – aux phénomènes de revenance et de hantise. Ces deux notions – que les textes retenus, et les approches privilégiées pourront contribuer à définir – ne semblent pas si éloignées l’une de l’autre : alors que la revenance indique l’état d’un retour – de ce qui revient –, la hantise signale la présence persistante, voire obsédante, d’une chose ou d’un être dont on ne peut se défaire et/ou qui revient sans cesse. Dans l’imaginaire de la mort, le revenant apparaît aux vivants lorsque la douleur causée par la perte est encore vive ; il incarne l’absence et montre tout le vide laissé par la disparition ; son apparition marque une interruption dans le « travail du deuil » et signale le dérèglement – momentané – de la « mémoire des morts ». Nous voulons ici observer, sous toutes ses formes, le passé qui fait retour : lorsque le passé s’impose au présent, lorsque le révolu surgit au coeur de l’actuel, lorsque les morts, tirés de leurs tombeaux, s’immiscent parmi les vivants, l’expérience du temps est bouleversée et la mémoire affectée. Ces manifestations spectrales du passé, sous la forme d’un retour ou d’une survivance – dont les apparitions de fantômes, d’ombres, de spectres et de revenants ne sont qu’une configuration parmi d’autres – pourraient bien incarner une tension entre le présent, le passé et l’avenir, entre le révolu et le devenir, entre la vie et la mort, entre la disparition et la survie, entre le souvenir et l’oubli des morts.

Les notions de revenance et de hantise, au-delà des phénomènes ponctuels qu’elles contribuent à décrire, semblent fournir un cadre propice à une réflexion interdisciplinaire sur l’expérience du temps et sur la construction de la mémoire.

Numéro dirigé par :

Frédéric-Antoine Raymond, doctorant en histoire, Université du Québec à Montréal / École des Hautes Études en Sciences Sociales

Les propositions de contributions (250 mots environ) seront reçues jusqu’au 15 septembre 2009 ; les articles (10 000 mots maximum) seront attendus au plus tard le 15 décembre 2009.

Veuillez acheminer vos propositions aux adresses suivantes :
revenances.hantises@gmail.com
c.memorielles@celat.ulaval.ca

Conserveries mémorielles est une revue électronique avec comité de lecture publiée par la Chaire de Recherche du Canada en histoire comparée de la mémoire.
http://www.celat.ulaval.ca/histoire.memoire/revue.htm

Dates

  • mardi 15 septembre 2009

Mots-clés

  • hantise, revenant, revenance, fantôme, mémoire, spectre, mort

Contacts

  • Frédéric-Antoine Raymond
    courriel : revenances [dot] hantises [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Frédéric-Antoine Raymond
    courriel : revenances [dot] hantises [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Revenances et hantises », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 07 juillet 2009, http://calenda.org/197529