AccueilTrajectoires des lieux et mobilité internationale. Le rôle des réseaux sociaux dans la structuration des espaces

*  *  *

Publié le dimanche 25 avril 2004 par Pierre Mercklé

Résumé

Appel à candidature pour un post-doctorat d'une durée d'un an, UMR 8504 Géographie-Cités, Centre Géophile , ENS-LSH Lyon

Annonce

L’UMR 8504 Géographie-Cités, au Centre Géophile à l’École Normale supérieure Lettres et Sciences humaines à Lyon, offre un post-doctorat d’une durée d’un an. Ce poste s’inscrit dans le dispositif de recrutement sur contrats post-doctoraux mis en place par le CNRS pour l’année 2004. Le montant de la rémunération est de 2150 € brut / mois. Le candidat retenu entrera en fonction le 1er septembre 2004. Les candidats doivent prendre contact avec le laboratoire sélectionné et lui adressent un dossier de candidature (remplissable avec le logiciel gratuit Acrobat reader) au plus tard le 14 mai 2004.

Les objets d’études pressentis par ce projet se situent à la croisée des chemins entre les processus de transition dans les pays d’Europe centrale et orientale et le processus d’élargissement de l’Union européenne. La mobilité internationale résulte de la conjonction de deux processus de transformation. Entre circulation pendulaire et migration de longue durée, la construction d’espaces de vie disjoints et l’intégration de la distance dans le quotidien ont donné lieu à des pratiques sociales spécifiques de l’espace. Par ailleurs, ces mobilités ont substitué à la distinction classique, entre Europe du Nord-Ouest destination des flux et Europe du Sud et de l’Est origine des flux, une hiérarchisation plus fine des espaces. La coexistence de deux dynamiques apparemment contradictoires dépend à la fois des fonctionnements propres à chaque réseau migratoire et des opportunités ou contraintes des systèmes socioéconomiques locaux. Ce sont principalement les villes et les campagnes des périphéries géographiques de l’Europe qui ont été transformées par ces processus nouveaux. Emergent alors des pratiques spatiales et sociales innovantes. Les rapides transformations macroéconomiques du Sud et de l’Est de l’Europe ont un impact structurel sur les phénomènes microéconomiques et les réseaux sociaux. La migration est un excellent angle de vue sur l’articulation entre global et local dans ces deux processus parallèles de transformation. Deux axes de recherche à l’équipe Géophile sont directement intéressés par ce projet d’accueil post-doc. Dans l’axe « Dynamique des villes et évolution des systèmes de peuplement », les deux problématiques « Habiter en métropole, formes, représentations, temporalités » et « La diffusion des marques de la mondialisation dans les systèmes de villes » sont pleinement concernés par un travail sur les brassages urbains liés aux mobilités récentes aux interfaces européens. Dans l’axe « Systèmes territoriaux, contextes géopolitiques et géoculturels », le chercheur post-doctorant sera au cœur d’un échange fructueux pour sa réflexion sur les trajectoires des espaces, les processus de différenciation et la prise en compte de l’effet du politique et du culturel sur la prise de décision individuelle. La dialectique orient/occident et son corpus théorique est au cœur de ce type de réflexion.

Profil du poste :

Le candidat est docteur en géographie. A défaut dans une des disciplines des sciences sociales (sociologie, anthropologie, ethnologie) ou en économie. Il a travaillé sur un phénomène migratoire avec une solide expérience de terrain. Il travaille sur l’Europe du Sud, l’Europe centrale et orientale ou l’Europe de l’Ouest. Son questionnement post-doc. touche à l’articulation entre les réseaux sociaux et les trajectoires territoriales. Il aura pour objet d’étude un cas de mobilité actuellement à l’œuvre. On souhaite que le projet contienne un volet d’analyse de données avec une élaboration cartographique. Des compétences dans ce domaine sont attendues. Une attention aux pratiques sociales est évidemment requise, elle sera particulièrement bien venue si elle cible des pratiques spécifiques, innovantes et encore peu étudiées. Enfin, la recherche portera une attention particulière à la création d’espace public et à l’émergence d’un espace résidentiel spécifique -en métropole, en ville petite et moyenne ou encore à la campagne.

Conditions à remplir par les candidats :

-  être titulaire d’un doctorat, d’un PhD ou équivalent au moment du recrutement ;
-  ne pas avoir exercé antérieurement une activité de recherche au sein de l’unité d’accueil visée. La seule exception admise à cette dernière condition est celle du retour dans une unité après un séjour d’au moins un an dans un autre laboratoire ;
-  être âgé de moins de quarante ans. Aucune condition de nationalité n’est exigée.

- Contact : Violette Rey 04.37.37.80.60 ou vrey@ens-lsh.fr.

Lieux

  • ENS LSH
    Lyon, France

Dates

  • vendredi 14 mai 2004

Source de l'information

  • Liens socio
    courriel : Pierre [dot] Merckle [at] ens-lsh [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Trajectoires des lieux et mobilité internationale. Le rôle des réseaux sociaux dans la structuration des espaces », Bourse, prix et emploi, Calenda, Publié le dimanche 25 avril 2004, http://calenda.org/197601