AccueilMercredis de la bibliothèque de l'Institut national de la recherche pédagogique

*  *  *

Publié le mardi 11 janvier 2005 par Pierre Mercklé

Résumé

Rencontre avec Bernard Lahire, Lyon, Bibliothèque de l'INRP, mercredi 2 février 2005, 18h

Annonce

Troisième rendez-vous des mercredis de la bibliothèque de l’INRP

La culture à l’échelle individuelle

autour de l’ouvrage de Bernard Lahire : La culture des individus

Dans le cadre du cycle de rencontres organisé par l’INRP, chercheurs, enseignants, étudiants, responsables des politiques éducatives se retrouveront pour débattre autour de la question des sciences de l’éducation :

Le débat sera animé par Bernard Lahire, professeur de sociologie à l’École normale supérieure Lettres et Sciences humaines et directeur du Groupe de recherche sur la socialisation (CNRS/université Lyon-II/ENS-LSH), et Patrick Boucheron, maître de conférences en histoire du Moyen-Âge à l’université de Paris I - Institut universitaire de France.

La culture à l’échelle individuelle

« On prête au philosophe Ludwig Wittgenstein un goût quasi enfantin pour les histoires policières et les baraques foraines et l’on sait que Jean-Paul Sartre aimait regarder des westerns à la télévision et préférait les romans de la « Série noire » aux ouvrages de Wittgenstein. Simples coquetteries de philosophes ? Rien n’est moins sûr. Ce qui étonne dans ces histoires, c’est le décalage entre les portraits que l’on dresse d’eux en philosophes et ce que l’on apprend par ailleurs de leurs pratiques et de leurs goûts culturels. Mais on se tromperait en considérant qu’il s’agit d’exceptions statistiques qui confirment la règle générale de « cohérence culturelle ».

De caricatures en vulgarisations schématiques des travaux sociologiques, on a fini par penser que nos sociétés, marquées par le maintien de grandes inégalités sociales d’accès à la culture, étaient réductibles à un tableau assez simple : des classes dominantes cultivées, des classes moyennes caractérisées par une « bonne volonté culturelle » et des classes dominées tenus à distance de la culture.

Dans ce livre qui combine solidité argumentative et ampleur du matériau empirique (données statistiques, plus de cent entretiens, etc.), Bernard Lahire propose de transformer notre vision ordinaire des rapports à la culture. Il met ainsi en lumière un fait fondamental : la frontière entre la « haute culture » et la « sous-culture » ou le « simple divertissement » ne sépare pas seulement les classes sociales, mais partage les différentes pratiques et préférences culturelles des mêmes individus, dans toutes les classes de la société. Bernard Lahire montre qu’une majorité d’individus présentent des profils dissonants qui associent des pratiques culturelles allant des plus légitimes aux moins légitimes. Si le monde social est un champ de luttes, les individus sont souvent eux-mêmes les arènes d’une lutte des classements, d’une lutte de soi contre soi. Une nouvelle image du monde social apparaît alors, qui ne néglige pas les singularités individuelles et évite la caricature culturelle des groupes. »

Contact presse : Monique Reboul - Tél. 04 72 89 83 17 - communication@inrp.fr

le 2 février 2005 à 18 h
Bibliothèque de l'INRP - Parvis René Descartes Lyon 7e
Entrée libre

Lieux

  • Bibliothèque de l'INRP - Parvis René Descartes
    Lyon, France

Dates

  • mercredi 02 février 2005

Mots-clés

  • culture

URLS de référence

Source de l'information

  • Liens socio
    courriel : Pierre [dot] Merckle [at] ens-lsh [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Mercredis de la bibliothèque de l'Institut national de la recherche pédagogique », Cycle de conférences, Calenda, Publié le mardi 11 janvier 2005, http://calenda.org/197700

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal

À lire sur le même thème