AccueilMigrations en Afrique centrale : recompositions territoriales et dynamiques extérieures

*  *  *

Publié le mardi 20 septembre 2005 par Pierre Mercklé

Résumé

Colloque international, Brazzaville (Congo), 20-25 novembre 2006.

Annonce

Colloque international

« MIGRATIONS EN AFRIQUE CENTRALE : RECOMPOSITIONS TERRITORIALES ET DYNAMIQUES EXTERIEURES »

20- 25 novembre 2006 Brazzaville, CONGO

Appel à communications

PROBLEMATIQUE ET OBJECTIFS

La problématique des migrations en Afrique centrale est pertinente. Les questions relatives à la circulation migratoire ont donné lieu à un certain nombre de recherches sur les modalités d’organisation et les impacts de ces flux. Les dynamiques et les impacts des circulations migratoires peuvent simultanément être considérés à différentes échelles (locales, régionales ou continentales) mais aussi être observés comme des éléments forts de l’articulation entre ces échelles, en mettant en relation dynamique et permanente le local et le global.

Les dynamiques migratoires dans le contexte de l’Afrique centrale est le reflet des tensions internes (guerres civiles, instabilité politique, famine, massacres, paupérisation, recherche d’eldorado...) ou des pressions extérieures. Ces paramètres qui participent aux transformations et déplacements massifs de populations dessinent de nouvelles configurations migratoires. L’influence des recompositions internes est d’un grand intérêt. L’amplification des transgressions de frontières reste un des traits majeurs de l’activité contemporaine. La remise en cause de la question des frontières en Afrique centrale conduit à porter un regard nuancé sur le statu quo accepté en terme d’intériorisation de l’Etat- nation.

Le Colloque de Brazzaville 2006 a pour ambition de réfléchir à l’espace migratoire qui s’est dessiné en Afrique centrale, au regard des récents travaux scientifiques menés sur la question. Il devient nécessaire que les chercheurs qui enquêtent sur le terrain depuis plusieurs années participent à des débats encore trop souvent limités par une carence en information qui rend difficile la lecture et l’interprétation de ces flux migratoires. Il sera également question d’explorer des pistes méthodologiques et des modes opératoires pour œuvrer dans le sens de la mise en place d’un dispositif d’appui pouvant aider à l’élaboration de politiques publiques capables de faire face aux défis actuels.

ORGANISATION DES ATELIERS

Les communications seront organisées autour des thématiques suivantes :

(1) Migrations anciennes en Afrique centrale · L’origine du peuplement de l’Afrique centrale ; · Itinéraires et dynamiques migratoires en Afrique centrale ; · Mise en place des hommes et occupation de l’espace ; · Migration des hommes, des rituels et des cultures matérielles ;

(2) Mouvements migratoires contemporains en Afrique centrale · Facteurs des mouvements migratoires (insécurité, sécheresses ou désertification, guerres ou conflits, problèmes fonciers, grands projets de développement, etc.) · Typologie des mouvements de populations ; · Commerce et réseaux migratoires ( trafics humains, échanges...)

(3) Frontière, circulations migratoires et droit d’asile en Afrique centrale · Frontière comme lieu de condensation et de tension migratoires · Frontière comme limite juridique à la circulation migratoire. · Circulations migratoires et échanges transfrontaliers ; · circulation des populations et des valeurs matérielles ou immatérielles (argent, marchandises, cultures, informations, savoir-faire) ; · Droit d’asile et réfugiés ; · Illégaux et clandestins ; · Migrations forcées et droit d’asile ;

(4) Migrations et recompositions internes en Afrique centrale · Stratégies d’adaptation des migrants ; · Migration et construction identitaire ; · Adaptation linguistique et culturelle ; · Dynamique des langues et des cultures ; · Religion et migration ; · Figure de l’aventurier ;

(5) Dynamiques migratoires et modalités d’insertion urbaine · Métropolisation et polarisations sociales croissantes des espaces urbains ; · Modalités et les stratégies d’insertion des migrants ; · Fondements de la dynamique migratoire et de ses transformations ; · Relecture des migrations villes-campagnes ; · Diversification des trajectoires migratoires , production et transformation des espaces urbains ;

(6) Construction de réseaux transnationaux et circulations migratoires

· Territoires circulatoires et production de l’ identité/altérité ; · Réalités contemporaines et processus migratoires internes ; · Découpages spatiaux et entités territoriales ; · Dynamiques de territorialisation et logiques de réseaux transnationaux · Reconfiguration spatiale et constructions territoriales ; · Circulation migratoire et logiques de réajustement des systèmes territoriaux ;

(7) Dimensions économiques et politiques des migrations en Afrique centrale · Migration et développement ; · Migration et diffusion d’innovations ; · Contrebande, trafics et brigandage ; · Migrations sous contrainte : réfugiés et déplacés

( 8) Diasporisation et logiques migratoires en Afrique centrale · Les diasporas et réseaux internationaux ; · Diasporas, lieux de réflexion et d’action politique ; · Dynamiques de diaspora dans la construction de l’Afrique Centrale ; · Modalités des transferts de nature matérielle ; · Dynamiques liées aux flux d’argent générés par les migrants ; · Formes d’organisation et impacts des transferts de la diaspora.

(9) L’impact des migrations sur les espaces territoriaux en Afrique centrale · Interactions migration-environnement · Migration et santé publique · Les migrants dans la ville · Migrations, relations commerciales et dynamiques religieuses contemporaines

( 10) Pratiques sociales et culturelles des migrations en Afrique centrale · Reformulation des identités sociales, politiques et culturelles ; · Migrations et multiculturalisme ; · Migrations et mondialisation.

MODALITES DE PARTICIPATION

Le colloque de Brazzaville rassemblera des chercheurs venant des plusieurs aires géographiques concernées (Afrique du nord, Afrique centrale, Région des Grand lacs, Afrique de l’Ouest, Europe). Il sera aussi l’occasion d’établir des contacts avec des chercheurs intéressés à ces problématiques que nous invitons à participer ou à intervenir à Brazzaville. Ce colloque se veut le lieu d’un débat entre les universitaires, les acteurs publics ou du milieu associatif intéressés aux questions débattues.

Les organisateurs du colloque ne seront pas en mesure d’octroyer des bourses de participation à toutes les personnes dont les résumés seront sélectionnées. Les intervenants sont exhortés de s’approcher à d’autres sources d’assistance financière auprès des organismes nationaux et internationaux, des fondations, etc. Une prise en charge sera envisageable pour quelques intervenants, en priorité ceux de la sous- région.

CALENDRIER

Date limite d’envoi des résumés (1 page) : 28 février 2006 Les propositions sont à renvoyer par émail ; merci d’indiquer vos nom, statut, institution et Coordonnées.

CONTACTS

Les résumés et communications sont à adresser conjointement à : NGODI Etanislas. BP 13.244, Brazzaville CONGO, tel (242) 663 57 56 , Email : secretariat_scientifique@yahoo.fr Site web : http://www.web-africa.org/igrac

20-26 novembre 2006, Brazzaville

NGODI Etanislas
BP 13.244, Brazzaville Congo
Email: [ngodi_etanislas@yahoo.fr->ngodi_etanislas@yahoo.fr]

Lieux

  • Brazzaville (Congo)
    Brazzaville, Congo

Dates

  • mardi 28 février 2006

Mots-clés

  • migrations

Source de l'information

  • Liens socio
    courriel : Pierre [dot] Merckle [at] ens-lsh [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Migrations en Afrique centrale : recompositions territoriales et dynamiques extérieures », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 20 septembre 2005, http://calenda.org/197800