AccueilAvons-nous encore besoin d'un tiers ?

*  *  *

Publié le mardi 10 janvier 2006 par Pierre Mercklé

Résumé

Colloque, Louvain-la-Neuve (Belgique), vendredi 24 février 2006, 8h30-17h30

Annonce

La référence à la norme spontanément admise et reconnue par tous, à l’idéal implicitement partagé, à la hiérarchie véhiculée par la tradition que les générations se donnent la charge de transmettre, autrement dit au Tiers, est aujourd’hui remise en cause. Nous voulons être une société pluraliste, évoquant des références diverses, prenant en compte différents modèles culturels et donnant place aux singularités. La coordination de l’action collective en est rendue d’autant plus complexe. Il faut désormais arriver à construire des normes à plusieurs, en fonction des situations, avec les protagonistes eux-mêmes, au cas par cas.

Dans le même mouvement, nous entendons de plus en plus qu’« il manque du tiers », qu’« il faudrait davantage faire tiers », qu’« il y a moyen de faire tiers autrement qu’en se référant au grand Tiers d’hier » ! Mais en un mot comme en cent, la question se pose avec acuité : qu’est-ce encore que le Tiers, qu’un tiers ?

De tels propos semblent traverser des champs éminemment différents de la vie sociale : la vie familiale, les rapports au travail, l’action culturelle et collective, la formation de l’opinion par les médias, l’exercice quotidien de la justice, les nouveaux dispositifs de médiation, de concertation, de participation, l’équipe soignante en psychiatrie, ... Ces questions sont relayées par des disciplines aussi différentes que le droit, la sociologie, la communication, les sciences psychosociales et politiques, la philosophie, la psychologie et la psychanalyse, l’économie, la pédagogie, etc.

« Avons-nous encore besoin d’un tiers ? » : c’est cette interrogation qu’ont soutenue, pendant cinq ans, des psychologues sociaux, psychanalystes, philosophes, sociologues, communicologues, ... au sein d’un groupe de travail dans le cadre du Département de communication de l’Université catholique de Louvain. Ils souhaitent lors de cette journée réunir ceux qui sont concernés par ces questions, qu’ils soient praticiens de terrain, enseignants, professeurs, chercheurs, ... afin d’en débattre et de tenter d’y apporter quelques réponses.

Programme

8h30-9h00 Accueil des participants

9h00-9h30 Mots de bienvenue Xavier Renders Vice-recteur aux affaires étudiantes de l’Université de Louvain (UCL) Introduction à la journée Elisabeth Volckrick et Jean-Pierre Lebrun

09h30 - 10h30 TIERS ET NORMATIVITE Denis Salas Magistrat, Professeur à l’Ecole Nationale de la Magistrature10h30 -

10h45 Pause

10h45 - 12H30 DEBAT NORMATIVITE ET SUBJECTIVITE Introduction et présidence Yves Cartuyvels Doyen de la Faculté de Droit des Facultés universitaires Saint-Louis Avec la participation des co-auteurs de l’ouvrage

12h30 - 14h00 Déjeuner

14h00 - 15h00 DEBAT Y A-T-IL LIEU DE PARLER DE DE-SYMBOLISATION ? Introduction Denis Salas Magistrat, Professeur à l’Ecole Nationale de la Magistrature Présidence Raphaël Gély Avec la participation de Jean De Munck et Dany-Robert Dufour

15h00 - 16h00 LE TIERS : L’INTERROGATION, LA RUPTURE, LE GARANT Eugène Enriquez Professeur à l’Université de Paris VII

16h00 - 17h30 DEBAT QUELS DISPOSITIFS NOUVEAUX ? Présidence Jean-Pierre Meunier Professeur à l’Université catholique de Louvain (UCL)

17h30 Drink

-Lieu : Salle du sénat. Halles universitaires - Place de l'Université, 1 - 1348 Louvain-la-Neuve
-Contacts : Elisabeth Volckrick [volckrick@reco.ucl.ac.be->volckrick@reco.ucl.ac.be] ; Stéphanie Rigo [rigo@reco.ucl.ac.be->rigo@reco.ucl.ac.be]

Lieux

  • Louvain-la-Neuve, Belgique

Dates

  • vendredi 24 février 2006

Fichiers attachés

Mots-clés

  • socialisation

URLS de référence

Source de l'information

  • Liens socio
    courriel : Pierre [dot] Merckle [at] ens-lsh [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Avons-nous encore besoin d'un tiers ? », Colloque, Calenda, Publié le mardi 10 janvier 2006, http://calenda.org/197876