AccueilSociologue de l'environnement dans le domaine de l'eau

*  *  *

Publié le mercredi 31 mai 2006 par Pierre Mercklé

Résumé

CEMAGREF Montpellier, mai 2006.

Annonce

Nature de l’activité

L’UMR G-EAU (Cemagref, CIRAD, ENGREF, IRD) située à Montpellier intervient dans les domaines de la gestion de la ressource en eau, de ses usages et des services qui s’y rattachent. Son ambition est de développer des recherches sur les gestions technique, économique et sociale de l’eau à différentes échelles territoriales, en privilégiant la formalisation des interactions entre les mécanismes biophysiques et les processus décisionnels individuels ou collectifs en jeu, sous l’influence de forçages (climat, politiques sectorielles, législation et contexte économique).

Au sein de l’UMR G-EAU, le poste est à pourvoir dans le thème de recherche (TR) USAGES, portant sur la gouvernance de l’eau et les outils pour la gouvernance. A Montpellier, ce TR regroupe une quinzaine de chercheurs et une dizaine de doctorants en sciences humaines et sociales et modélisation des systèmes complexes. Une des ambitions de ce TR est de développer des approches interdisciplinaires, mariant les sciences du milieu et les sciences humaines et sociales, pour la compréhension et la facilitation de processus de décisions collectives sur la gestion de l’eau. Les enjeux abordés concernent l’allocation de la ressource au sein de périmètres irrigués, récemment élargis aux autres usages : eau potable, qualité des milieux aquatiques et risques liés à l’eau. Le TR aborde également les modalités de gouvernance conjointe de ces différents usages dans les instances de gestion décentralisées (SAGE, Plan de Gestion des Etiages, Contrats de milieu, etc.).

Le chargé de recherche devra contribuer à apporter les connaissances académiques nécessaires et à asseoir les bases théoriques des travaux du TR par rapport aux différentes écoles de sociologie de l’environnement. Il devra construire un programme de recherche finalisée en sociologie en veillant aux interactions disciplinaires au sein du TR en sciences sociales, en modélisation des systèmes complexes, et en sciences de l’ingénieur.

Le chargé de recherche s’intéressera plus particulièrement aux enjeux de qualité et de risques liés à l’eau. Il s’agit de suivre la construction et l’évolution des interactions sociales interpellées et modifiées par ces enjeux, en tenant compte de ce qui relève d’une dimension collective, d’une dimension individuelle et d’une spécificité de l’objet lui-même. Cela concerne par exemple la définition de normes, le choix d’objectifs environnementaux, la négociation de règles, l’identification de parties prenantes, les modalités de décision collective et de participation à des débats publics sur les enjeux liés à l’eau... Le chargé de recherche participera à l’analyse et à l’évaluation de dispositifs concernant la qualité de l’eau et les risques liés à l’eau, ainsi que des outils et méthodes développés au sein de l’UMR G-EAU en appui à ces dispositifs.

Au sein du TR, la modélisation des systèmes complexes étudiés est très utilisée pour appuyer la conception d’interventions sur le terrain, formaliser des relations entre points de vue hétérogènes et faciliter les discussions sur l’adaptation des institutions. Le chargé de recherche devra avoir un réel intérêt pour la modélisation et la capacité de travailler en collaboration avec les modélisateurs/concepteurs d’outils, modalités d’usage.

Le TR ayant essentiellement une posture de recherche impliquée dans des processus de décision collective liés à la gestion de la ressource en eau, le poste nécessite de s’impliquer sur le terrain, soit dans une optique d’appui à ces processus, en particulier les processus de participation du public, soit dans une optique d’évaluation de ces processus de concertation, soit encore dans une optique d’évaluation de la recherche impliquée.

Dans ce cadre, le chargé de recherche devra en priorité :
-  Monter, coordonner et contribuer à des projets de recherche finalisée, sur la gouvernance de la qualité des milieux aquatiques et des risques liés à l’eau, en collaboration étroite avec les autres chercheurs du TR ;
-  Valoriser ses travaux par des publications et des communications scientifiques ; Participer à l’encadrement des stagiaires et doctorants.

Le chargé de recherche devra également :
-  Contribuer à des actions de valorisation et d’expertise ;
-  Participer à l’animation scientifique du collectif de recherche constitué par les équipes de l’UMR « G-EAU » ;
-  Contribuer au montage à la réalisation de projets européens de recherche et d’expertise.

Compétences attendues et souhaitées

-  Compétences requises : Compétence reconnue en sociologie de l’environnement, validée par une thèse de doctorat, avec en particulier une bonne connaissance des différentes écoles sociologiques s’intéressant à ce domaine ; Maîtrise des différentes techniques d’enquête (entretiens, questionnaires, etc.), de leurs conditions d’utilisation, de leurs traitements statistiques ou qualitatifs et de leurs limites ; Expérience avérée et goût pour l’interdisciplinarité ; Capacité à s’intégrer et à travailler dans une démarche d’ingénierie ; Maîtrise de l’anglais scientifique écrit et oral.

-  Compétences souhaitées : Connaissance des enjeux de la gestion qualitative et quantitative de la ressource en eau ; Goût pour le travail avec les acteurs de terrain, si possible avéré par des expériences concrètes ; Intérêt pour les démarches participatives et l’usage de modèles ; Connaissances en sociologie des sciences et des techniques.

Aptitudes

Avoir une aptitude pour le travail en équipe et posséder le sens de l’organisation et de la communication.

Localisation

UMR G-EAU Groupement de Montpellier

Les candidatures sont à déposer auprès de Pierre-Yves Saint, secrétaire général du Cemagref, Parc de Tourvoie - BP 44 - 92163 Antony Cedex (fax : 01.40.96.62.25) adél ; pierre-yves.saint@cemagref.fr

Personnes à contacter

  • M. Olivier Barreteau, animateur du TR « USAGES »
  • M. Patrice Garin, directeur de l'UMR G-EAU

Lieux

  • Montpellier, France

Dates

  • vendredi 30 juin 2006

Mots-clés

  • environnement

Source de l'information

  • Liens socio
    courriel : Pierre [dot] Merckle [at] ens-lsh [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Sociologue de l'environnement dans le domaine de l'eau », Bourse, prix et emploi, Calenda, Publié le mercredi 31 mai 2006, http://calenda.org/197960