AccueilMarius Chastaing, Républicain lyonnais, porte-parole des ouvriers

*  *  *

Publié le lundi 02 octobre 2006 par Pierre Mercklé

Résumé

Appel à communications, Colloque, Lyon, avril 2007

Annonce

Marius Chastaing fut un personnage incontournable de la vie politique et sociale lyonnaise de la première moitié du XIXe siècle. Juriste de formation, il fut chef d’atelier en soierie, puis membre des prud’hommes, avant de se lancer dans le journalisme et marquer la presse ouvrière lyonnaise de 1831 à 1851.

Franc-maçon et républicain dès son plus jeune âge, Chastaing fut aussi réceptif aux théories sociales de son temps, notamment celles des fouriéristes. Engagé et pragmatique, il est à l’origine de nombreuses initiatives en faveur de la population lyonnaise et plus particulièrement des travailleurs.

Parce qu’il fait partie de ces personnages qui ont fortement marqué l’histoire sociale, nous voudrions, en lui consacrant une journée d’étude, susciter à la fois des recherches sur sa vie et son œuvre, et en même temps lui rendre hommage. Notre objectif, d’une manière plus générale, est celui de garder vivants des pans entiers d’histoire de ces mouvements, ces hommes et ces femmes qui ont contribué à l’avancée des droits sociaux et des pratiques démocratiques.

Cette rencontre pourrait donc débuter par un état de la recherche sur le personnage (rappels biographiques, inventaire des sources le concernant, bibliographies.)

Nous souhaiterions par la suite revenir sur trois thèmes majeurs dont il a été un acteur marquant :

-Un républicanisme profondément ancré : de l’engagement dissident au légalisme « quarante-huitard ». On pourrait, par exemple, s’intéresser à la participation de Chastaing à l’insurrection du 8 juin 1817, à son engagement maçonnique, à son appartenance à la société des Philanthropes indépendants, à ses théories républicaines sous la monarchie de Juillet, avant d’étudier son rôle et ses positions sous la seconde République.

-Un journalisme engagé et populaire : un rôle de premier plan dans la presse ouvrière lyonnaise. On pourrait étudier son rôle dans la vie des périodiques tels que l’Echo de la Fabrique, l’Echo des Travailleurs, la Tribune lyonnaise, ainsi que sa participation à d’autres journaux.

-Un réformateur social pragmatique et convaincu : l’intérêt pour les conditions de vie des travailleurs. On pourrait réfléchir sur la question du droit du travail chez Chastaing, son engagement dans les prud’hommes, ses initiatives en faveur des travailleurs, ainsi que ses influences idéologiques et ses tendances socialistes, comme le fouriérisme ou le mutuellisme.

Toutes les personnes intéressées par cette rencontre peuvent nous contacter, pour nous proposer une contribution (en nous envoyant un titre et un bref résumé), ou pour nous aider à recueillir des informations (en nous indiquant d’éventuelles études réalisées sur Chastaing ou les thèmes qui révèlent de son engagement en tant que journaliste, républicain, en faveur des « droits du travail », etc...)

Cette rencontre, qui devrait se dérouler au mois d’avril 2007, est organisée dans le cadre des activités du CEDRATS (Centre de documentation et de recherches sur les alternatives sociales) Michel-Marie Derrion, 27, montée Saint Sébastien, 69001 Lyon

{{Contacts}} :

Olivier Chaïbi : [olivierchaibi@no-log.org->mailto:olivierchaibi@no-log.org]

Gilbert François : [gfrancois1@free.fr->gfrancois1@free.fr]

Mimmo Pucciarelli : [mimmo.pucciarelli@laposte.net->mailto:mimmo.pucciarelli@laposte.net]

Lieux

  • CEDRATS - 27, montée Saint Sébastien
    Lyon, France

Dates

  • jeudi 30 novembre 2006

Source de l'information

  • Liens socio
    courriel : Pierre [dot] Merckle [at] ens-lsh [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Marius Chastaing, Républicain lyonnais, porte-parole des ouvriers », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 02 octobre 2006, http://calenda.org/198013