AccueilLa Condition littéraire

*  *  *

Publié le dimanche 26 novembre 2006 par Pierre Mercklé

Résumé

Pourquoi, les écrivains, acteurs essentiels de la chaîne du livre, sont-ils obligés pour la majorité d’entre eux d’avoir une « double vie » et d’exercer une autre activité rémunératrice ? Pourtant ces écrivains font vivre de nombreux professionnels et tout un système économique. Rencontre avec Bernard Lahire, Genève, mercredi 13 décembre 2006, 18h30

Annonce

Pourquoi, les écrivains, acteurs essentiels de la chaîne du livre, sont-ils obligés pour la majorité d’entre eux d’avoir une "double vie" et d’exercer une autre activité rémunératrice ? Pourtant ces écrivains font vivre de nombreux professionnels et tout un système économique.

Bernard Lahire, professeur de sociologie à L’ENS (Lettres/Sciences humaines) de Lyon et directeur de recherches au CNRS (Groupe de recherches sur la socialisation) nous fait découvrir "la face cachée de la condition littéraire".

A l’issue de la rencontre, animée par Franz Schultheis et André Ducret, sera présenté "L’Inconscient académique" premier volume d’une collection dirigée par l’ESSE (Pour un espace des sciences sociales européen).

  • Lieu : UNIMAIL salle MR 290 dès 18h30
  • Contacts :
    ESSE, Marta Roca [esse@socio.unige.ch->esse@socio.unige.ch]
    Payot, Xavier Huberson [rive-gauche@payot.ch->rive-gauche@payot.ch]

Lieux

  • UNIMAIL salle MR 290
    Genève, Confédération Suisse

Dates

  • mercredi 13 décembre 2006

Mots-clés

  • culture, littérature

Source de l'information

  • Liens socio
    courriel : Pierre [dot] Merckle [at] ens-lsh [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La Condition littéraire », Informations diverses, Calenda, Publié le dimanche 26 novembre 2006, http://calenda.org/198045