AccueilAtelier « Pratiques quantitatives de la sociologie »

*  *  *

Publié le vendredi 05 octobre 2007 par Pierre Mercklé

Résumé

Séminaire mensuel, Paris, à partir du mardi 23 octobre 2007, 15h-17h30

Annonce

L’atelier « Pratiques quantitatives de la sociologie » s’adresse à ceux (étudiants et chercheurs) qui souhaitent mieux comprendre les usages faits des données quantitatives en sociologie, y compris s’ils n’ont pas eux-mêmes de formation aux statistiques. Les différentes interventions, quoique portant sur des thèmes et des exemples précis, seront traitées de telle sorte qu’elles mettront en relief des éléments utiles à des recherches portant sur des sujets très différents. Deux séances « transversales » seront consacrées, l’une aux grands principes des enquêtes par sondage (présentés sur des exemples et sans formules), l’autre à la protection des données individuelles (loi « Informatique et Libertés ») ; les autres interventions porteront sur les pratiques empiriques et la construction des objets : enquêtes menées dans un pays étranger, ou dans plusieurs pays, et difficultés que l’on rencontre lorsqu’on essaie de transposer des questions ou des méthodes à un autre contexte (ce qui, en fin de compte, conduit à s’interroger sur sa pratique y compris dans son propre pays) ; compromis dans la conduite des enquêtes statistiques (comment construire des nomenclatures, des questionnaires, des procédures d’enquête en respectant les règles de méthode et en répondant à la question qu’on se pose, tout en tenant compte des contraintes du terrain et du contexte institutionnel dans lequel les enquêtes sont produites) ; et influence des outils statistiques (définitions, nomenclatures, méthodes) dans les résultats obtenus.

L’atelier « Pratiques quantitatives de la sociologie » est part intégrante de la formation CNRS « Pratiques de la sociologie » (avec l’appui de la MSH et de l’Université Paris 8). En raison de son caractère méthodologique, ce séminaire peut être validé par les étudiants de l’EHESS dans le cadre du master de sociologie.

L’atelier s’adresse à ceux (étudiants et chercheurs) qui souhaitent mieux comprendre les usages faits des données quantitatives en sociologie, y compris s’ils n’ont pas eux-mêmes de formation aux statistiques. Les différentes interventions, quoique portant sur des thèmes et des exemples précis, seront traitées de telle sorte qu’elles mettront en relief des éléments utiles à des recherches portant sur des sujets très différents.

Deux séances « transversales » seront consacrées, l’une aux grands principes des enquêtes par sondage (présentés sur des exemples et sans formules), l’autre à la protection des données individuelles (loi « Informatique et Libertés ») ; les autres interventions porteront sur les pratiques empiriques et la construction des objets : enquêtes menées dans un pays étranger, ou dans plusieurs pays, et difficultés que l’on rencontre lorsqu’on essaie de transposer des questions ou des méthodes à un autre contexte (ce qui, en fin de compte, conduit à s’interroger sur sa pratique y compris dans son propre pays) ; compromis dans la conduite des enquêtes statistiques (comment construire des nomenclatures, des questionnaires, des procédures d’enquête en respectant les règles de méthode et en répondant à la question qu’on se pose, tout en tenant compte des contraintes du terrain et du contexte institutionnel dans lequel les enquêtes sont produites) ; et influence des outils statistiques (définitions, nomenclatures, méthodes) dans les résultats obtenus.

PROGRAMME

23 octobre : Élaborer et traiter une enquête par sondage : principes et exemples d’illustration (Nicolas Razafindratsima, INED)

jeudi 29 novembre de 10h à 12h30, salle S063, INSEE MK2, 15 bd Gabriel Péri, Malakoff, métro Plateau de Vanves : Enjeux méthodologiques et éthiques d’une enquête quantitative sur les mutilations sexuelles féminines en France : le cas de l’enquête ExH (Armelle Andro, Emmanuelle Cambois, INED)

18 décembre : Le programme d’enquêtes « Genre et génération » : d’un projet occidental international à sa mise en œuvre dans un pays du Caucase, la Géorgie (Cécile Lefèvre, Arnaud Regnier-Loilier, INED)

22 janvier : La protection des données individuelles et la loi « Informatique et liberté » (Michel Isnard, INSEE)

19 février : Modéliser les processus sociaux avec l’analyse des réseaux. Exemple de l’apprentissage social au tribunal de commerce de Paris (Emmanuel Lazega)

25 mars : Étudier le corps en sociologie avec des données quantitatives : l’exemple de la corpulence (Thibaut de Saint Pol, INSEE/CREST)

15 avril : Pourquoi et comment s’appuyer sur les outils des approches qualitatives lors de la conception et de la réalisation d’enquêtes quantitatives (Martine Quaglia, INED)

13 mai : Comment constituer une base de sondage lorsqu’il n’y en a pas : l’exemple d’une enquête auprès des enfants sortant d’un placement (Isabelle Frechon, GRASS/INED)

Responsables : Maryse Marpsat maryse.marpsat@insee.fr
Annick Kieffer annick.kieffer@ens.fr
Isabelle Frechon isabelle.frechon@ined.fr
Secrétariat : Christine le Sueur christine.le_sueur@grass.cnrs.fr

Sauf indication contraire, le séminaire se tiendra le mardi de 15h à 17h30 à l'ENS Jourdan 48 Bd Jourdan 75014, salle 10.

Lieux

  • ENS Jourdan, 48 Bd Jourdan
    Paris, France

Dates

  • mardi 23 octobre 2007
  • jeudi 29 novembre 2007
  • mardi 18 décembre 2007
  • mardi 22 janvier 2008
  • mardi 19 février 2008
  • mardi 25 mars 2008
  • mardi 15 avril 2008
  • mardi 13 mai 2008

Source de l'information

  • Liens socio
    courriel : Pierre [dot] Merckle [at] ens-lsh [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Atelier « Pratiques quantitatives de la sociologie » », Séminaire, Calenda, Publié le vendredi 05 octobre 2007, http://calenda.org/198225