AccueilLes dispositifs de médiation organisationnelle, technologique et symbolique dans la communication des organisations

*  *  *

Publié le lundi 31 décembre 2007 par Pierre Mercklé

Résumé

Appel à communications, colloque, Nice, 4-5 Décembre 2008

Annonce

Ce colloque s’inscrit dans la volonté de chercheurs en Sciences de l’Information et de la Communication d’étendre le champ de la communication des organisations à la notion de médiation. Si le concept de médiation signifie, d’une façon générale, les relations d’un sujet avec « le reste du monde », sa démultiplication au sein des organisations n’en revêt pas moins une pluralité de formes et d’intentions. Aussi les travaux engloberont-ils l’étude de structures organisationnelles, d’outils numériques, de représentations individuelles, de projets collectifs... Notre problématique axée sur la mise en forme et la nature des dispositifs de médiation qui interviennent dans la communication des organisations, questionnera simultanément l’intentionnalité des individus et les jeux d’interactions. Ainsi, par exemple, de quelles façons la culture d’entreprise ou les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) peuvent-elles être considérés comme des dispositifs de médiation dans la communication des organisations ?

Ce colloque a pour objectif d’interpeller et de préciser les problématiques communicationnelles des organisations liées aussi bien aux dispositifs techniques de médiation (structure, forme de communication, organisation du travail, style de management...), qu’à ceux relevant de représentations ou de dispositifs symboliques (identité, culture d’entreprise, valeurs...).

Cet appel à communications s’adresse à des chercheurs de différents horizons (sciences de l’information et de la communication, psychosociologie, linguistique, sémiologie, anthropologie, gestion, sciences de l’éducation, philosophie...). Il affiche clairement sa volonté de réunir des mises en perspectives scientifiques distinctes. A cette exigence, s’adjoint celle de questionner des praticiens (chefs d’entreprise, cadres, consultants...) quant à leurs intentionnalités dans les pratiques communicationnelles, à leur perception et leur positionnement vis à vis des Sciences de l’Information et de la Communication (SIC).

Les axes de réflexion :

La thématique invite les chercheurs à s’interroger autour de quatre grands axes de réflexion. Ils constituent de fait une même pensée autour d’une problématique commune liée aux différents dispositifs de médiation dans la communication des organisations. Ainsi les dispositifs organisationnels, technologiques ou symboliques seront abordés respectivement aussi bien dans leurs fondements que dans leurs expressions et autres représentations. Les logiques individuelle et/ou collective des acteurs ainsi que l’usage des outils numériques dans les dispositifs de médiation feront l’objet d’axes distincts de réflexion.

. Axe 1 : Fondements épistémologique et méthodologique des médiations dans la communication des organisations Pour étudier la dimension interactionniste de la communication des organisations via des dispositifs de médiation, les éclairages par d’autres sciences ainsi que le recours à différentes méthodes de recherche sont forcément fructueux. Nous nous proposons donc d’interroger la validité et l’opérationnalité des dispositifs de médiation dans les organisations, en les replaçant dans leur(s) contexte(s) heuristiques et pragmatiques, c’est-à-dire aussi en analysant le cadre conceptuel qui assure leur légitimité et les dimensions d’objectifs ou de résultats qu’ils engendrent et qui les nourrissent, voire les définissent “en retour”.

. Axe 2 : Représentations, culture et éthique dans la communication des organisations Les communications prendront en considération le contexte organisationnel et communicationnel des organisations à travers l’étude de normes, de rites et d’autres formes symboliques. Pour repérer et identifier des formes symboliques émergentes, les chercheurs devront inclure dans leurs réflexions, les pratiques sensibles ou intelligibles de construction des individus dans leur rapport à autrui. De même, l’éthique pensée comme projet de conduite collectif, s’inscrit pleinement dans la communication des organisations. Les dispositifs de médiation sont alors articulés entre des notions de « bien » et de « mal » et leur traduction en actes.

. Axe 3 : Logiques professionnelles, gouvernance, projets individuels et collectifs dans les dispositifs de médiation Les travaux de cet axe mettront en évidence les différentes formes de médiation qui dépendent des intentions des acteurs en présence. Les communications s’attacheront à développer logiques individuelles et logiques de groupes au sein de projets collectifs. La lecture des phénomènes de médiation s’effectuera dans une fine compréhension des jeux de pouvoirs et des objectifs individuels et/ou collectifs qui s’inscrivent au sein des pratiques communicationnelles.

. Axe 4 : Médiation par les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) dans la communication des organisations Les chercheurs questionneront ici l’équilibre entre l’impératif technologique et l’impératif organisationnel comme une forme d’émergence de la médiation. Les réflexions de cet axe seront articulées autour des différentes formes de dispositifs numériques de médiation (outils, usages...) et des espaces partagés de communication virtuelle (plateformes numériques, intranets...).

Les conditions de soumission et d’évaluation :
-  Les communications devront être originales et ne pas avoir été proposées à d’autres colloques ou revues.
-  Les auteurs enverront une proposition de communication de 5000 signes (espaces compris) : en Times New Roman 12 et interligne simple, avant le 15 février 2008.
-  Les notifications seront adressées aux auteurs le 15 avril 2008.
-  Les textes complets comporteront 20 000 signes (espaces compris) aux normes typographiques indiquées ultérieurement et seront envoyés au plus tard le 15 septembre 2008.
-  Les propositions de communication seront appréciées en double aveugle par les membres du comité scientifique.

Aussi les auteurs sont-ils invités à assurer leur anonymat de la façon suivante :

sur une première page :
-  Le titre de l’article, le(s) nom(s) de(s) auteur(s), les coordonnées (Institution d’appartenance, fonction, adresses postale et électronique, téléphone) et 5 mots clés.
-  les pages suivantes ne contiendront que le titre de l’article et le texte.

-  Les propositions de communication seront envoyées par mail à Claudine Batazzi :

batazzi@unice.fr

Deux situations s’offrent alors à l’auteur :
-  l’acceptation ou le refus de la proposition de communication
-  dans le cas d’acceptation de la proposition de communication, des modifications peuvent toutefois être requises par le comité scientifique, suite à l’envoi du texte complet par l’auteur.
-  Les communications acceptées feront l’objet d’une présentation orale en atelier d’une quinzaine de minutes suivi d’un débat et d’une publication dans des actes.

Le calendrier : Date limite de réception des propositions de communication : 15 février 2008 Notification aux auteurs 15 avril 2008 (Acceptation ou refus des propositions de communication) Date de réception des textes complets 15 juillet 2008 Retour par les auteurs des textes définitifs 15 septembre 2008 (dans le cas seulement de modifications) Date limite des inscriptions 15 septembre 2008

Le Comité scientifique : Henri ALEXIS, Maître de Conférences, Doctorat d’Etat, Université de Nice Sophia-Antipolis. Françoise BERNARD, Professeur des Universités, Université de Provence, Jean-Jacques BOUTAUD, Professeur des Universités, Université de Bourgogne Arlette BOUZON, Professeur des Universités, Université de Toulouse Philippe DUMAS, Professeur des Universités, Université du Sud Toulon Var Gino GRAMACCIA, Professeur des Universités, Bordeaux 3, Président de la SFSIC Pascal LARDELLIER, Professeur des Universités, Université de Bourgogne Christian LE MOENNE, Professeur des Universités, Université de Rennes II. Nicolas PELISSIER, Maître de Conférences, HDR, Université de Nice Sophia-Antipolis Paul RASSE, Professeur des Universités, Université de Nice Sophia-Antipolis

Le Comité d’organisation : Claudine BATAZZI, Maître de Conférences, Université de Nice Sophia-Antipolis, Franck DEBOS, Maître de Conférences, Université de Nice Sophia-Antipolis Lorrys GHERARDI, Doctorant SIC, Laboratoire I3M Céline LACROIX, Ingénieur de recherche, Laboratoire I3M Marielle METGE, Maître de Conférences, Université du Sud Toulon Var Sylvie PARRINI, Maître de Conférences, Université de Nice Sophia-Antipolis

La date de remise des propositions (environ 5 000 signes) est fixée au 15
février 2008.

Les propositions sont à envoyer par mail à : batazzi@unice.fr

Lieux

  • Nice, France

Dates

  • vendredi 15 février 2008

Mots-clés

  • communication, organisations

URLS de référence

Source de l'information

  • Liens socio
    courriel : Pierre [dot] Merckle [at] ens-lsh [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les dispositifs de médiation organisationnelle, technologique et symbolique dans la communication des organisations », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 31 décembre 2007, http://calenda.org/198315