AccueilPrécarisation et flexibilité

*  *  *

Publié le vendredi 16 mai 2008 par Pierre Mercklé

Résumé

Séminaire, Paris, "Analyser la précarisation. Quels enjeux pour les sciences sociales et les acteurs sociaux" Séance du séminaire "Analyser la précarisation. Quels enjeux pour les sciences sociales et les acteurs sociaux". Cette séance est spécialement consacrée à l'analyse des relations entre flexibilisation et précarisation, avec comme invité d'honneur {{Andranik Tangian}} du WSI, Institut de recherches en économie et sciences sociales, Fondation Hans-Böckler, Düsseldorf, Allemagne)

Annonce

Séminaire Analyser la Précarisation :
Quels enjeux pour les sciences sociales et les acteurs sociaux ?

 Université Paris Descartes, 45 rue des Saints-Pères, 75006, Paris

Organisation : Beatrice Appay, CNRS, Cerlis, Université Paris Descartes

Les XIèmes Journées Internationales de Sociologie du Travail (Londres, 2007) ont une particularité : pour la première fois la communauté scientifique des sociologues du travail s’est emparée collectivement de la question de la précarisation. Au cours de ce congrès, toutefois, une absence d’unanimité est clairement apparue. Plutôt qu’une simple diversité des approches, elle tend à montrer un problème de paradigme. En effet, des analyses ont traité de la précarisation comme d’un phénomène social instaurant un système de travail et d’emploi précaires renforçant les inégalités et la contrainte dans et par le travail, alors que d’autres ont eu tendance à nier l’existence même de la précarisation et de la précarité en tant que phénomènes sociaux, à rejeter le concept de précarisation comme concept pertinent d’analyse. Il ressort clairement que la définition de la précarité et à fortiori de la précarisation sont des enjeux importants pour la sociologie du travail et la société. Ce séminaire devrait nous permettre d’avancer dans la compréhension de ce qu’est la précarisation en tant que concept et en tant que phénomène social. Quelles sont ses différentes dimensions ? Quelles oppositions, distinctions, tensions structurent les concepts de précarité, flexibilité, mobilité, ceux de précarisation, flexibilisation, individualisation ? Renvoient-ils aux mêmes faits sociaux selon des systèmes d’interprétations différents, ou bien renvoient-ils à des faits distincts? Que peut-on dire de la flexicurité à partir de la question de la précarisation ? Quels sont les enjeux de ces analyses, tant pour les sciences sociales -et la sociologie du travail en particulier- que pour les acteurs sociaux ? Le concept de précarisation est-il un concept utile, pour qui et pourquoi ? L’objectif de ce séminaire de capitaliser les savoirs sur cette question. Il ne s’agit pas de faire le catalogue des illustrations du processus de précarisation, mais de faire avancer le débat sur un des grands problèmes contemporains, d’identifier ses lignes de force grâce à des contributions théoriques et à des d’études de cas soutenant la réflexion collective.

Séance du Lundi 16 juin 2008

Université Paris Descartes, 45 rue des Saints-Pères, 75006, Paris
Salle J330 de 14h00 à18h00

Anna Pollert (Centre for Employment Studies Research, Bristol Business School, University of the West of England) - La vulnérabilité du travailleur au Royaume-Uni et ses problèmes au travail

Beatrice Appay (Cerlis, CNRS - Université Paris Descartes) - Introduction Pour une théorie de la précarisation

Table Ronde Discussion finale et bilan du séminaire

Séance du Lundi 14 avril 2008

Université Paris Descartes, 45 rue des Saints-Pères, 75006, Paris
Salle J330 de 14h00 à18h00

B. Appay : (Cnrs, Cerlis, Université Paris Descartes) - Les fondamentaux de l’analyse de la précarisation

Sophie Béroud (Université Lyon 2) - Les syndicats face à la précarisation : analyse de quelques expériences d’organisation et de luttes

Michel Kokoreff (Cesames, Université Paris Descartes) - Des émeutes au mouvement anti-CPE : continuités et discontinuités

Malcolm Hammer (Génération Précaire) - Parcours de combattants dans le mouvement social

Séance du Lundi 19 mai 2008

Université Paris Descartes, 45 rue des Saints-Pères, 75006, Paris
Salle J330 de 14h00 à18h00

Beatrice Appay (Cerlis, CNRS - Université Paris Descartes) Introduction - Le paradigme de la flexibilité positive au regard de la précarisation

Andranik Tangian (WSI, Institut de recherches en économie et sciences sociales, Fondation Hans Böckler, Düsseldorf, Allemagne) - Flexibilité et précarité vont de pair

François Michon (Matisse, CNRS- Université Paris 1 et IRES) - Flexibiliser avec ou sans précarité ?

Corinne Saint-Martin (CERTOP, Université de Toulouse-Le-Mirail) - Précarisation et flexibilité des cadres dans la net-économie

Séance du Lundi 17 mars 2008

Université Paris Descartes, 45 rue des Saints-Pères, 75006, Paris
Salle J330 de 14h00 à18h00

B. Appay : (CNRS) - Introduction

1ère partie – Les nouveaux « ateliers du monde »

Diana Hochraich (EconomiX) - Regards sur la précarisation de l’emploi en Chine et en Inde

2ème partie - Discussion et réflexions autour de deux études de cas pour analyser la précarisation

Morgane Kuehni (Université de Lausanne) – Assignation au travail et chômage en Suisse

GuyFriedmann (Université Paris 13) – Silence et solitude au travail

 Séance du Lundi 18 février 2008

Salle Leduc de 14h00 à 18h00

B. Appay : Capitaliser les connaissances sur l’analyse de la précarisation (I)

1ère partie - Débat contradictoire sur la validité du concept de précarisation

Bernard Friot (Université de Nanterre, IDHE) - Précarisation - par quoi remplacer une notion aveuglante ?

Stephane Lelay (GTM) – De l’intérêt du concept de précarisation en sociologie du travail

2ème partie : Discussion et réflexions autour de deux études de cas pour analyser la précarisation

Damien Cartron (ERIS-CMH-CNRS), Michel Gollac (CREST-INSEE),

Sylvie Hamon-Cholet (DARES) - L’intensification du travail : un phénomène durable ?

Blandine Veith (CNRS, LADYSS) - Les brevets et l'autonomie contrôlée au cœur des restructurations productives : l'exemple des obtenteurs de roses

 Séance du Lundi 14 janvier 2008

(Salle J235, 14h00-18h00)

 B. Appay : « Construire le champ d’analyse de la précarisation : enjeux sociaux, concepts scientifiques et paradigmes » (Introduction du séminaire et de la séance)

1ère partie : Débat contradictoire sur la spécificité du travail précaire Vs la généralisation d’un processus de précarisation du travail (France/USA)

Patrick Cingolani : « De la spécificité du travail précaire - un concept entre lien et division du social »

 Donna Kesselman : « Précarisation et généralisation de la remise en cause de la situation salariale »

2ème partie : Discussion et réflexions autour de deux études de cas pour analyser la précarisation

Elthymia Makridou : « Précarisation, genre et nouveaux rapports au travail : le cas de la confection en Grèce »

 Frédéric Widmer : « Financiarisation et nouveaux modes de gouvernance d'entreprise : le rôle des élites dirigeantes en Suisse dans les restructurations" »

 Le nombre de places étant limité, merci de vous inscrire.Contact : beatrice.appay@paris5.sorbonne.fr

Lieux

  • Université Paris Descartes, 45 rue des Saints-Pères
    Paris, France

Dates

  • lundi 19 mai 2008
  • lundi 14 janvier 2008
  • lundi 18 février 2008
  • lundi 17 mars 2008
  • lundi 14 avril 2008
  • lundi 16 juin 2008

Mots-clés

  • précarité, travail

Source de l'information

  • Liens socio
    courriel : Pierre [dot] Merckle [at] ens-lsh [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Précarisation et flexibilité », Séminaire, Calenda, Publié le vendredi 16 mai 2008, http://calenda.org/198427