AccueilDe « mai 68 » à la République du Mépris

*  *  *

Publié le mardi 03 juin 2008 par Pierre Mercklé

Résumé

Conférence, Lille, 7 juin 2008 Comment des composantes des milieux populaires ont été considérées non plus comme des populations en danger, mais comme des populations "dangereuses" ?

Annonce

Les années 68 étaient caractérisées par des discours positifs et de solidarité politique avec la « classe ouvrière ».

Aujourd’hui, comment des composantes des milieux populaires et ouvriers (les jeunes et plus particulièrement les « immigré-es », les musulman-es) ont été considérées au fil des années non plus comme des populations en danger, mais comme des populations "dangereuses", des nouveaux "ennemis de l’intérieur" ?

Féminisme, laïcité, mémoire, liberté d’expression... Comment des valeurs progressistes ont-elles été détournées et instrumentalisées au service de discours et de pratiques politiques autoritaristes, sexistes et racistes ?

Comment ont-elles servi de prétexte à la construction du "jeune arabo-musulman" comme bouc émissaire, responsable de tous les maux de notre société ?

Avec Pierre Tévanian, prof de philosophie et sociologue. En coopération avec l’APU-Moulinss et la MAJT.


16h : Intervention
sur la place Vanhoenacker (Lille-Moulins) dans le cadre de "Prenez Place" avec l'Atelier Populaire d'Urbanisme (APU-Moulins).

16h30 : Conférence-débat
à la Maison d'accueil des jeunes travailleurs (MAJT), rue de Thumesnil, 59000 Lille-Moulins (M° porte d'Arras).

Manifestation organisée par l'association "Idées à coudre"

Lieux

  • Lille, France

Dates

  • samedi 07 juin 2008

Mots-clés

  • justice

Source de l'information

  • Liens socio
    courriel : Pierre [dot] Merckle [at] ens-lsh [dot] fr

Pour citer cette annonce

« De « mai 68 » à la République du Mépris », Informations diverses, Calenda, Publié le mardi 03 juin 2008, http://calenda.org/198457