AccueilLes entreprises françaises, l'Occupation et le second XXe siècle

Les entreprises françaises, l'Occupation et le second XXe siècle

The French Firms, German Occupation and the 2nd part of the XXth century

Dixième Colloque du groupement de recherche (GDR) 2539 du CNRS « Les entreprises françaises sous l’Occupation »

Tenth colloque of the research group "French enterprises under German occupation"

*  *  *

Publié le mercredi 15 juillet 2009 par Delphine Cavallo

Résumé

Ce dixième et dernier colloque du groupement de recherche (GDR) « Les entreprises françaises sous l'Occupation » vise, pour terminer notre programme, à ouvrir la période de l'Occupation sur l'aval, en s'interrogeant sur ses conséquences à moyen et à long terme pour les entreprises : apparaît-elle comme une simple parenthèse dans leur histoire ou a-t-elle des prolongements durables au plan technologique, industriel, commercial, humain, etc. ?

Annonce

Xe Colloque du groupement de recherche (GDR) 2539 du CNRS
Les Entreprises françaises sous l’Occupation
organisé avec le Centre régional universitaire lorrain d’histoire (CRULH) EA 3945
de l’université Paul Verlaine de Metz

Jeudi 22-vendredi 23 octobre 2009

Metz (Moselle)
Université Paul Verlaine

Jeudi 22 octobre 2009

9 h Accueil des participants

9 h 30 – 12 h Séance 1

Présidence Olivier Dard (université Paul Verlaine, Metz)

Hervé Joly (CNRS-LARHRA) : présentation du GDR
Philippe Verheyde (université Paris 8 – IDHE) : introduction scientifique

Kenneth J. Mouré (université d’Alberta, Canada)
L’économie en transition : comment sortir d’une économie contrôlée ?

Jean-François Eck (université Charles de Gaulle Lille III – Institut de recherches historiques du Septentrion)
L’introduction de la collégialité dans le droit français des sociétés, un héritage des années d’Occupation ?

Béatrice Touchelay (université Paris XII – Institut Jean-Baptiste Say)
L’Occupation, frein ou moteur de l’harmonisation des pratiques comptables françaises au XXe siècle ?

Discussion

Déjeuner

13 h 30 -18 h 30 Séance II

Présidence Danièle Fraboulet (université Paris XIII – IDHE)

Claude Malon (université Paris-Sorbonne Paris IV)
La sortie de guerre du textile normand (1944-1957).

Jean-Marie Kuppel (université de Haute-Alsace Mulhouse–CRESAT)
Les mines de potasse d’Alsace : de l’Elsässische Kaliwerke à l’Entreprise minière chimique.

Olivier Kourchid (CNRS – CHS)
De l’Occupation à la Libération et aux nationalisations : anticipations du second XXe siècle par les Charbonnages de France et le bassin du Nord-Pas-de-Calais.

Julie-Caroline Mathieu (université de la Réunion – CRESOI)
Les Ets Alfred Isautier et la Seconde Guerre mondiale : réactivité et anticipation d’une entreprise sucrière familiale.

Discussion

Pause café

Jean-Louis Loubet (université d’Evry Val d’Essonne - IDHE)
L’automobile de l’après-guerre

Jean-François Grevet (université d'Artois-IUFM Nord Pas-de-Calais, Centre de recherches et d’études d’histoire des sociétés–CREHS, Arras)
L’industrie du poids lourd, l’Occupation et le second XXe siècle.

Sylvain Champonnois (université Paris-Sorbonne Paris IV – Centre Roland Mousnier / Centre de recherche de l'armée de l'air)
L’industrie aéronautique française de l’Occupation aux années 1960.

Jessica Dos Santos (université Charles de Gaulle Lille III – Institut de recherches historiques du Septentrion)
De l’utopie coopérative au cartel : le familistère Godin (années 1930-années 1950).

Discussion

Vendredi 23 octobre 2009

9 h – 12 h 15 Séance III

Présidence Dominique Barjot (université Paris Sorbonne - Paris IV–Centre Roland Mousnier)

Vincent Dray (université Paris XII)
Au cœur de la triangulaire États-Unis/France / Allemagne. L’affrontement, l’influence et la convergence technologique 1940-1960.

Thomas Zanetti (École nationale des travaux publics de l’État, Vaulx-en-Velin – Environnement, ville, société)
Michelin dans la guerre : brevet d’entreprise résistante et innovation technologique majeure.

Discussion

Pause café

Laure Quennouëlle-Corre (CNRS – IDHE)
Les institutions boursières, l’Occupation et le second XXe siècle.

David Le Bris (université Paris-Sorbonne Paris IV – Centre Roland Mousnier)
Les conséquences de la Seconde Guerre mondiale sur la bourse en France.

Michel Margairaz (université Paris I Panthéon-Sorbonne – IDHE)
La place de l’Occupation dans les mutations, à court et plus long terme, du secteur financier public et privé.

Discussion

Déjeuner

13 h 45 – 17 h 30 Séance IV

Présidence Patrick Fridenson (EHESS – CRH)

Daniel Lefeuvre (université Paris VIII – IDHE)
La Seconde Guerre mondiale et l’industrialisation de l’Algérie.

Marc Perrenoud (Académie suisse des sciences humaines / Documents diplomatiques suisses)
Les effets et les conséquences de la Seconde Guerre mondiale sur les relations économiques franco-suisses (1940-1965).

Marie-Christine Touchelay (lycée Ducharmoy – Guadeloupe)
De la départementalisation aux fermetures d’usines : le lent effacement des traces de la guerre en Guadeloupe.

Discussion

Pause café

Jean Laloum (CNRS – Groupe Sociétés, Religions, Laïcités)
Lieu emblématique de l’immigration juive à Paris, au cœur du Pletzl, la rue des Rosiers des années 1920 aux années 1950.

Cédric Perrin (université de Tours – IDHE)
La Seconde Guerre mondiale et la crise de l’artisanat des années 1950 – 1960.

Fabrice Grenard (IEP Paris)
L’Occupation, accélérateur de la modernisation des pratiques commerciales en France (1930-1960).

Discussion et conclusion

17 h 30 – 19 h

Cocktail de clôture du GDR

Problématique du colloque

Ce colloque qui clôt les huit années d’activité du GDR s’interroge sur l’impact et les conséquences à plus long terme qu’ont pu représenter, pour les entreprises, la Seconde Guerre mondiale et l’Occupation. Il articule ainsi le temps court (1940-1944), celui des contraintes propres au régime de la guerre, au temps plus long qui lui succède et qui voit émerger et se développer des relations économiques stables entre les anciens ennemis. La moyenne durée apparaît propice à l’analyse des conséquences en termes de production, de marchés, d’organisation et de financement des entreprises. Il s’agit de poser la problématique de la guerre comme facteur de mutation, sous des formes multiples et peut-être divergentes selon les acteurs ou les secteurs, au niveau des entreprises.
Délaissant l’opposition continuité/rupture souvent peu pertinente, le colloque s’oriente autour de trois grandes interrogations :
- La guerre et l’Occupation ont-elles modifié, et de quelle(s) manière(s), le paysage économique (entendu dans le sens de tissu industriel et commercial) national ?
- Comment les entreprises ont-elles pendant la guerre, face aux contraintes immédiates d’une économie de pénurie, géré les perspectives à plus long terme ?
- Y a-t-il, et sous quelles formes, une prise de conscience chez les entrepreneurs de penser l’après-guerre dans le sens d’un intérêt à plus long terme ?

Comité scientifique

Marcel Boldorf, université de Bochum
Dominique Barjot, université Paris IV, centre Roland Mousnier
Olivier Dard, université Paul Verlaine Metz
Jean-Claude Daumas, université de Franche-Comté, Institut universitaire de France
Jean-François Eck, université Lille 3, IRHIS
Danièle Fraboulet, université Paris XIII, IDHE/CNRS
Patrick Fridenson, EHESS, CRH
Hervé Joly, CNRS, LARHRA, directeur du GDR
René Leboutte, université du Luxembourg
Michel Lescure, université de Paris X Nanterre, IDHE/CNRS
Dirk Luyten, CEGESOMA, Bruxelles
Michel Margairaz, université Paris VIII, IDHE/CNRS
Kenneth J. Mouré, université de Santa Barbara, Californie
Sylvain Schirmann, IEP de Strasbourg
Philippe Verheyde, université Paris VIII, IDHE/CNRS, secrétaire général du GDR
Sébastien Guex, université de Lausanne

Comité d’organisation

Olivier Dard
Hervé Joly
Philippe Verheyde

Informations :

site Internet du GDR  : http://gdr2539.ish-lyon.cnrs.fr
Renseignements colloque :
Hervé Joly : gdr2539@ish-lyon.cnrs.fr
Olivier Dard : dard@univ-metz.fr)
Renseignements CRULH et inscriptions aux repas :
Christelle Creusat
Creusat@univ-metz.fr

Lieu du colloque

Salle Ferrari, Université de Metz, Île du Saulcy.

Pour se rendre à l’Université Paul Verlaine – Metz :
en bus à partir de la gare :
ligne U, trottoir en face du hall de départ de la gare SNCF
ligne 2 devant le hall d’arrivée ;

en voiture depuis l’autoroute A31 :
sortie Metz-Pontifroy, suivre « Université ».

Les horaires du colloque sont prévus pour permettre un aller-retour depuis Paris en TGV direct le jeudi matin (Paris Est 7 h 09 – Metz Ville 8 h 32) et le vendredi soir (Metz Ville 19 h 48 – Paris Est 21 h 19).

ENTREE LIBRE

Repas et cocktail de clôture

Les auditeurs ont la possibilité de participer aux repas (payants) du colloque (déjeuners du jeudi et du vendredi près de l’université ; dîner en ville le jeudi soir) et au cocktail de clôture (gratuit) en s’inscrivant impérativement avant le 30 septembre auprès de Christelle Creusat (Creusat@univ-metz.fr).

Lieux

  • université Paul Verlaine, île du Saulcy, salle Ferrari
    Metz, France

Dates

  • jeudi 22 octobre 2009
  • vendredi 23 octobre 2009

Mots-clés

  • entreprises, industrie, Occupation, guerre 1939-1945, Libération, reconstruction, Trente Glorieuses

Contacts

  • Hervé Joly
    courriel : Herve [dot] Joly [at] ish-lyon [dot] cnrs [dot] fr

Source de l'information

  • Hervé Joly
    courriel : Herve [dot] Joly [at] ish-lyon [dot] cnrs [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les entreprises françaises, l'Occupation et le second XXe siècle », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 15 juillet 2009, http://calenda.org/198681