AccueilLa carte dans tous ses états

*  *  *

Publié le lundi 24 août 2009 par Marie Pellen

Résumé

La carte, objet et outil fondamental de l’enseignement de l’histoire et de la géographie, n’a plus fait l’objet de réflexions à la fois théoriques et didactiques depuis une bonne dizaine d’années. Or, l’évolution des programmes montre qu’elle se situe toujours au centre de la construction de compétences fondamentales. En outre, de nouveaux outils sont apparus qui peuvent concurrencer la carte (SIG, Google Earth, nouveaux atlas), alors que pour certaines sociétés, elle ne semble pas signifiante (exemple des Aborigènes d’Australie).

Annonce

 

La carte dans tous ses états…

Objectifs généraux de la publication : Faire un état des lieux, débattre en prenant en compte l’état de la recherche, ancrer et renouveler les pratiques liées à « la carte dans tous ses états ».

Argumentaire : La carte, objet et outil fondamental de l’enseignement de l’histoire et de la géographie, n’a plus fait l’objet de réflexions à la fois théoriques et didactiques depuis une bonne dizaine d’années. Or, l’évolution des programmes montre qu’elle se situe toujours au centre de la construction de compétences fondamentales. En outre, de nouveaux outils sont apparus qui peuvent concurrencer la carte (SIG, Google Earth, nouveaux atlas), alors que pour certaines sociétés, elle ne semble pas signifiante (exemple des Aborigènes d’Australie).

Le rapport à la carte a évolué dans le sens où celle -ci s’est vulgarisée sans pour autant faire l’objet de pratique courante dans les classes. Pourtant, la manipulation de la carte reste d’une actualité brûlante et c’est pour cela qu’il est toujours aussi important d’expliciter ses usages et ses fonctions avec les élèves, et en amont en formation des futurs enseignants et enseignants.  Notre intention est donc d’ouvrir une réflexion sur les significations et  les utilisations de la carte en ouvrant le débat vers d’autres champs disciplinaires que ceux de la géographie. Aussi les disciplines concernées sont-elles la géographie bien sûr, mais également l’histoire (cartes anciennes, représentations visuelles de l’espace terrestre …) et toutes les disciplines en lien avec cet objet : arts plastiques et visuels par exemple, littérature, etc.

Publics visés par l’ouvrage : enseignants du primaire et du secondaire, étudiants préparant les concours, stagiaires, formateurs, etc.

Echéancier : 

  • 30 novembre 2009 pour les abstracts et les propositions de contribution
  • 1er semestre 2010 pour le retour des articles

Calendrier  et  contraintes techniques : 35 000 signes environ ; maquette (le document sera joint après le retour des propositions de communication).

En partenariat avec L’association Enseigner autrement ; l’Université de Rennes II et L’Université de Brest occidentale

Contacts /coordination de l’ouvrage

  • Magali Hardouin, maître de conférences en géographie à l’Université de Brest occidentale:   magali.hardouin@bretagne.iufm.fr
  • Nicole Lucas agrégée et docteur en histoire, chercheure associée au  CERHIO de l’université de Rennes II : nicole.lucas0285@orange.fr

Dates

  • lundi 30 novembre 2009

Mots-clés

  • Géographie, carte, représentations

Contacts

  • Nicole LUCAS
    courriel : nicole [dot] lucas0285 [at] orange [dot] fr
  • Magali Hardouin
    courriel : magali [dot] hardouin [at] bretagne [dot] iufm [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Vincent Marie
    courriel : vincent [dot] europe [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La carte dans tous ses états », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 24 août 2009, http://calenda.org/198763