AccueilSites du patrimoine et tourisme

Sites du patrimoine et tourisme

World heritage and tourism

Managing for the global and the local

*  *  *

Publié le lundi 24 août 2009 par Marie Pellen

Résumé

Depuis son inauguration en 1972, près de 900 sites ont été inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Bien que le label de l’UNESCO apparaît recevoir une certaine reconnaissance de la part d’organisations internationales, on peut se demander s’il est reconnu ou utilisé par les organisations politiques ou touristiques des villes ou pays concernés. De plus, au-delà des considérations promotionnelles, il apparaît pertinent de comprendre les raisons pour lesquelles les individus choisissent de visiter ces sites en particulier, s’ils visitent plusieurs de ces sites dans le monde et de savoir s’ils s’attachent et deviennent fidèles à ces lieux ou à la reconnaissance de l’UNESCO. Que doivent alors faire les gestionnaires pour conserver l’esprit du lieu ? Quels rôles les communautés locales peuvent-eles jouer dans la gestion des sites du patrimoine ?

Annonce

Depuis son inauguration en 1972, près de 900 sites ont été inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Les prévisions en matière de fréquentation touristique prévoient une croissance du nombre de visiteurs sur ces sites. L’inscription sur la Liste du patrimoine mondial peut donc se présenter comme un argument promotionnel. Bien que le label de l’UNESCO apparaît recevoir une certaine reconnaissance de la part d’organisations internationales, on peut se demander s’il est reconnu ou utilisé par les organisations politiques ou touristiques des villes ou pays concernés. De plus, au-delà des considérations promotionnelles, il apparaît pertinent de comprendre les raisons pour lesquelles les individus choisissent de visiter ces sites en particulier, s’ils visitent plusieurs de ces sites dans le monde et de savoir s’ils s’attachent et deviennent fidèles à ces lieux ou à la reconnaissance de l’UNESCO. Si certains sites sont aux prises avec une fréquentation qui dépasse leur capacité de charge, d’autres sites sont peu visités. Que doivent alors faire les gestionnaires pour conserver l’esprit du lieu ? Est-ce que la gestion des sites du patrimoine de l’UNESCO doit correspondre à des particularités distinctes compte tenu du caractère culturel du produit touristique ? Comment développer ces sites tout en préservant le patrimoine culturel ? Quels rôles les communautés locales peuvent-eles jouer dans la gestion des sites du patrimoine ? Comment certains sites du patrimoine peuvent-ils développer des politiques de tourisme durable afin de réduire la pauvreté et d’accroître l’adhésion des communautés ? Pourquoi les touristes visitent-ils les sites du patrimoine mondial ? Quelles expériences ces touristes cherchent-ils à vivre ? Parmi ces nombreuses interrogations, le colloque vise à répondre à diverses thématiques associées à la gestion.

Nous encourageons les auteurs à soumettre dans une perspective multidisciplinaire, des travaux de recherche empiriques, méthodologiques, pratiques ou conceptuels qui portent sur des thématiques associées à la gestion des sites du patrimoine de l’UNESCO.   

  • Rôle du marketing dans la gestion des sites du patrimoine de l’UNESCO
  • Gestion des visiteurs sur les sites du patrimoine de l’UNESCO
  • Financement des sites du patrimoine
  • Labellisation des sites du patrimoine
  • Identité du territoire et le label de l’UNESCO.
  • Perception des visiteurs et des résidents face au site
  • Rôle des gestionnaires publics et privés dans la gestion du site
  • Sentiment d’attachement des visiteurs et des résidents face au site
  • Gestion de la fidélité des visiteurs envers les sites du patrimoine de l’UNESCO
  • Gestion et commercialisation du patrimoine
  • Évolutions de la fréquentation des sites du patrimoine
  • Gestion de l’expérience sur les sites du patrimoine de l’UNESCO
  • Site du patrimoine et gestion du patrimoine
  • Gestion des infrastructures sur les sites du patrimoine mondial
  • Politiques de gestion des sites du patrimoine mondial par les administrations
  • Comparaison avec d’autres réseaux et labels internationaux associés au tourisme et à la protection de sites (ex. site de biosphère, Grands sites de France, etc.)
  • Contraintes à la gestion des sites du patrimoine.

Les propositions de communication rédigées en français ou en anglais (titre + 500 mots) doivent être transmises par courriel (format .doc ou .pdf) au plus tard le 21 janvier 2010 aux professeurs Maria Gravari-Barbas (Maria.Gravari-Barbas@univ-paris1.fr) ou Laurent Bourdeau (laurent.bourdeau@fsa.ulaval.ca).

Pour plus d’information à propos de la conférence, vous êtes invités à visiter les sites internet suivants : www.tourism-culture.com or http://www.fsa.ulaval.ca/tourisme.

La conférence est organisée par le réseau « Culture - tourisme - développement » UNESCO/UNITWIN NETWORK, la faculté des sciences de l’administration de l’Université Laval, l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et le Centre for Tourism and Cultural Change du Leeds Metropolitain University. Ce colloque sera l’occasion de développer une coopération entre des universitaires et des gestionnaires associés aux sites du patrimoine de l’UNESCO.

Lieux

  • Université Laval, Québec
    Québec, Canada

Dates

  • jeudi 21 janvier 2010

Mots-clés

  • Patrimoine, UNESCO, culture, tourisme, site, gestion, durable

Contacts

  • Maria Gravari-Barbas
    courriel : maria [dot] gravari-barbas [at] wanadoo [dot] fr
  • Laurent Bourdeau
    courriel : laurent [dot] bourdeau [at] fsa [dot] ulaval [dot] ca

Source de l'information

  • Laurent Bourdeau
    courriel : laurent [dot] bourdeau [at] fsa [dot] ulaval [dot] ca

Pour citer cette annonce

« Sites du patrimoine et tourisme », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 24 août 2009, http://calenda.org/198779