AccueilArchéologie du paysage. L'Égypte et le monde méditerranéen

Archéologie du paysage. L'Égypte et le monde méditerranéen

Landscape archaeology. Egypt and th Mediterranean world

*  *  *

Publié le mercredi 30 septembre 2009 par Delphine Cavallo

Résumé

Le colloque international de géoarchéologie du Caire sera consacré à l’Égypte, et de manière plus générale à l’espace méditerranéen. Dans l’optique de l’étude des relations homme / environnement, cette réunion scientifique s’intéresse aux dynamiques du Nil, axe majeur du paysage égyptien, et leurs conséquences sur les espaces périphériques (littoraux, plaines alluviales, déserts, wadis tributaires). La thématique est élargie à l’ensemble des milieux méditerranéens afin de proposer des exemples complémentaires à ceux du territoire égyptien.

Annonce

Le colloque international de géoarchéologie du Caire sera consacré à l’Égypte, et de manière plus générale à l’espace méditerranéen. Dans l’optique de l’étude des relations Homme/Environnement, cette réunion scientifique s’intéresse aux dynamiques du Nil, axe majeur du paysage égyptien, et leurs conséquences sur les espaces périphériques (littoraux, plaines alluviales, déserts, wadis tributaires). La thématique est élargie à l’ensemble des milieux méditerranéens afin de proposer des exemples complémentaires à ceux du territoire égyptien.

Le colloque se tiendra au Caire. La séance d’ouverture se fera dans la salle de conférence de la Société de Géographie d’Égypte qui a gardé son caractère historique. Les sessions plénières seront organisées au Centre Français de Culture et de Coopération (CFCC), bénéficiant d’une situation privilégiée en centre-ville à proximité de l’Ifao.

Le colloque est organisé par l’Institut français d’archéologie orientale (Ifao) en association avec le Centre Européen de Recherche et d’Enseignement des Géosciences de l’Environnement (CEREGE, CNRS, UMR 6635) et le Centre Franco-Égyptien d’Étude des Temples de Karnak (CFEETK), USR 3172 du CNRS sous le patronage du Groupe de travail en géoarchéologie de l’Association internationale des géomorphologues.

Présentation

A la charnière des sciences de la Terre et des sciences humaines, la géoarchéologie se définit comme l’étude des paysages du passé. Cette approche réunissant les géo-sciences et les méthodes géographiques s’applique à la préhistoire, à l’archéologie et à l’histoire. Elle produit des modèles de dynamiques environnementales et paysagères à différentes échelles spatio-temporelles en lien avec l’occupation humaine des sites archéologiques. L’approche géoarchéologique, nécessairement interdisciplinaire, nécessite une approche multiscalaire du régional à l’intra-site, et une approche régressive des paysages actuels à ceux du passé.

La compréhension du contexte d’un site archéologique débute par une réflexion taphonomique. Celle-ci est indissociable de l’analyse des dynamiques géomorphologiques, qu’il s’agisse de fossilisation, d’altération ou de destruction du site. L’approche géoarchéologique permet de comprendre les mécanismes de mise en place des sédiments. Or, comme les sédiments peuvent être eux-mêmes source d’information archéologique, d’autant plus quand il s’agit de sédiments produits sur les sites par les activités humaines, l’approche paléoenvironnementale est indispensable pour caractériser les milieux et la part des activités humaines dans ces processus. La géoarchéologie apporte ainsi des données indispensables, qui permettent de mieux comprendre les géo-systèmes au cours des derniers millénaires.

Au cours de ces dernières décennies, beaucoup d’études archéologiques ont permis de mieux comprendre la dynamique du peuplement des milieux anciens et les différents systèmes d’aménagements proposés par les sociétés humaines. L’approche géoarchéologique s’intègre de plus en plus dans cette recherche qui porte sur l’évolution à long terme des paysages. De nombreux chercheurs sont maintenant convaincus que, pour aborder des problèmes tels que les processus de formation de sites ruraux, les politiques de gestion de l’eau, la reconstitution des paléoenvironnements, l’occupation des territoires ou la localisation du peuplement, il est impératif d’intégrer davantage ces approches. En même temps, de telles études intégrées sont capables d’identifier les éléments visuels les plus marquants de l’occupation humaine des milieux anciens et d’inventorier ceux qui méritent une préservation et une valorisation dans l’environnement actuel.

Le colloque international de géoarchéologie du Caire sera consacré à l’Égypte, et de manière plus générale à l’espace méditerranéen. L’Égypte se caractérise par la diversité de ses milieux naturels et un potentiel archéologique exceptionnel. En termes de dynamique, son originalité principale réside dans la juxtaposition d’un espace à très fort alluvionnement et très forte fossilisation, la vallée du Nil, avec un espace désertique à faible transport de formations superficielles. Dans l’optique des relations Homme/Environnement, le sujet s’intéresse aux évolutions du Nil, axe majeur du paysage égyptien, et leurs conséquences sur les espaces périphériques (littoraux, plaines alluviales, déserts, wadis tributaires). La thématique élargie à l’ensemble des milieux méditerranéens se justifie, d’un point de vue comparatif, par la nécessité de proposer des exemples complémentaires à ceux d’Egypte et de mieux mettre en valeur les spécificités égyptiennes.

Thèmes

Les thèmes développés pendant le colloque concernent l’ensemble des aspects de l’archéologie des paysages. Des sessions plénières successives seront consacrées aux thèmes suivants :

  • Paysages fluviaux
  • Paysages côtiers
  • Le Nil et son delta
  • Paysages désertiques
  • Paysages urbains
  • Archéologie et changements climatiques
  • Archéologie et risques naturels
  • Archéologie et géomatique
  • Techniques de prospection
  • Sources historiques et paysages

Langues du colloque

Français et anglais

Communications

Les communications pourront prendre deux formes, orale ou poster. Elles se feront en français ou en anglais. Elles devront correspondre aux thèmes proposés ci-dessus.

Les participants désirant présenter une communication doivent envoyer leur proposition au plus tard le 30 mars 2010. La proposition de communication d’une page (3000 caractères espaces compris) devra se conformer aux recommandations disponibles sur le site Internet du colloque. Les auteurs devront indiquer leur préférence pour une communication orale ou un poster.

Ces propositions de communication seront expertisées par un comité scientifique international qui établira la liste des textes retenus. Les organisateurs se réservent le droit de faire passer une communication orale en poster, ou inversement, pour des raisons liées au temps de déroulement du colloque.

Nous vous invitions à nous faire parvenir vos résumés par voie électronique à l’adresse suivante :

Publication des actes du colloque

Toutes les contributions, présentées sous la forme d’une communication orale ou d’un poster, pourront être soumises au comité scientifique international pour publication. Les actes du colloque seront publiés par l’Institut français d’archéologie orientale.

La date limite pour rendre les manuscrits est fixée au 1er janvier 2011. Afin de réduire les délais de publication, le comité scientifique saurait gré aux participants de bien vouloir fournir leur article durant le colloque et de respecter les normes de publications disponibles sur le site de l’IFAO : (http://www.ifao.egnet.net/publications/outils/recommandations).

Lieu du colloque

Le colloque sera organisé au Caire. La séance d’ouverture se fera dans la salle de conférence de la Société de Géographie d’Égypte qui a gardé son caractère historique (sous réserve d’acceptation). Les sessions plénières seront organisées au Centre Français de Culture et de Coopération (CFCC ), bénéficiant d’une situation privilégiée en centre-ville à proximité de l’IFAO , et d’un service de restauration.

Déroulement du colloque

Lors des trois premiers jours du colloque, les orateurs présenteront, en français et en anglais, les résultats d’études multidisciplinaires concernant la géoarchéologie de l’Égypte et du monde méditerranéen. Une session sera spécifiquement dévolue à la présentation des posters. Le quatrième jour sera consacré à une excursion scientifique dans la région du Caire.

  • Dimanche 19 septembre 2010
    • matin : ouverture du colloque, session de communications orales
    • déjeuner sur place
    • après-midi : session de communications orales
    • soirée : réception dans les jardins de l’Ifao
  • Lundi 20 septembre 2010
    • matin : session de communications orales
    • déjeuner sur place
    • après-midi : session de communications orales et de posters
  • Mardi 21 septembre 2010
    • matin : session de communications orales
    • déjeuner dans les jardins de l’Ifao
    • après-midi : session de communications orales et clôture du colloque
    • soirée : dîner de gala (en option)
  • Mercredi 22 septembre 2010
    • excursion dans la région du Caire

Séminaire doctoral

Un séminaire doctoral réservé aux étudiants francophones se déroulera du 23 au 25 septembre 2010 en Haute Égypte. Réservé à une vingtaine de doctorants, ce séminaire se déroulera à Karnak, Coptos, Dendera, Médamoud et dans la vallée des rois. Il proposera aux participants des études de cas en géoarchéologie sur les sites mentionnés et une formation pratique aux différentes techniques utilisées en géoarchéologie. Cette formation sera encadrée par des archéologues, des égyptologues et des géomorphologues.

Modalités d’inscription

Les frais d’inscription sont fixés à 150 € avant le 31 mai 2010 et à 200 € après le 1er juin 2010. Un tarif unique de 100 € est accordé aux doctorants (sur justificatif). Les frais d’inscription comprennent :

  • la participation au colloque
  • les pauses café
  • les déjeuners (sous forme de buffet)
  • l’excursion
  • la mallette du colloque

Les frais de déplacement, d’hébergement et les dîners sont à la charge des participants. Une liste d’hôtels et des indications concernant les hébergements et les restaurants du Caire sera disponible sur le site Internet du colloque.

Cinq bourses (frais d’inscription offerts) seront accordées à des doctorants après évaluation du dossier scientifique des candidats. Nous invitons les doctorants intéressés à nous faire parvenir leur projet de communication ou de poster accompagné d’un curriculum vitae et d’une lettre de recommandation de leur directeur de recherche.

Dates

  • 1er juin 2009 : première circulaire et lancement du site Internet
  • 15 décembre 2009 : seconde circulaire
  • 1er mai 2010 : programme provisoire
  • 31 mai 2010 : date limite pour l’inscription à tarif réduit
  • 1er juillet 2010 : programme définitif

Pour plus d’information

Consultez le site Internet du colloque : http://www.ifao.egnet.net/geoarcheologie2010

Contacter les organisateurs du colloque : archeopaysage2010@ifao.egnet.net

Lieux

  • Institut français d'archéologie orientale
    Le Caire, Égypte

Dates

  • mardi 30 mars 2010

Mots-clés

  • archéologie du paysage, géoarchéologie, Égypte, Méditerranée

Contacts

  • Yann TRISTANT & Matthieu GHILARDI ~
    courriel : archeopaysage2010 [at] ifao [dot] egnet [dot] net

URLS de référence

Source de l'information

  • Yann TRISTANT & Matthieu GHILARDI ~
    courriel : archeopaysage2010 [at] ifao [dot] egnet [dot] net

Pour citer cette annonce

« Archéologie du paysage. L'Égypte et le monde méditerranéen », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 30 septembre 2009, http://calenda.org/198944