Accueil Des temps qui se regardent - Dialogue entre l'art contemporain et l'archéologie

*  *  *

Publié le lundi 21 septembre 2009 par Marie Pellen

Résumé

Cette manifestation, la première à faire dialoguer en France ces disciplines peu habituées aux confrontations, fera se rencontrer des archéologues, historiens de l'art et du cinéma, philosophes, de jeunes chercheurs comme des personnalités de renom. Trois tables rondes autour d’artistes reconnus seront l’occasion de faire intervenir le public sur les questions soulevées au cours des différentes communications.

Annonce

Apparue au xviiie siècle sous l'impulsion des fouilles de Pompéi et Herculanum, l'archéologie s'est peu à peu constituée en véritable discipline scientifique au cours du xxe siècle. Son objectif se définit comme l'étude des traces matérielles des civilisations et de leur environnement passé, dont les motivations et les interrogations renseignent sur le contexte disciplinaire et sociétal présent. Malgré la précision de ses pratiques et l'apport de méthodes archéométriques, l'archéologie n'en est pas moins, depuis ses origines, une fabuleuse source d'imaginaire ayant inspiré artistes, écrivains et savants.
La ruine s'est affirmée comme motif puis comme genre pictural, de la Renaissance au Romantisme ; parallèlement, le modèle archéologique a connu son essor en littérature ; puis a servi de métaphore à Freud pour traduire la méthode psychanalytique. À partir des années 1960 le cinéma s'est emparé à plusieurs reprises de l'archéologie. L'art contemporain est venu y puiser un vocabulaire plastique : Land Art ou Arte Povera avec le travail de matières organiques et archaïques, et l'usage de modèles antiques.

Ce colloque souhaite réfléchir sur la dialectique art contemporain / archéologie, pour cela les spécialistes des disciplines convoquées se donneront la réplique et feront également intervenir d’autres savoirs des sciences humaines : les cinq thématiques soulevées feront alterner et se correspondre une vision métaphorique et poétique que l’art distille dans l’archéologie avec, au contraire, une approche beaucoup plus scientifique et méthodologique de celles-ci. 

Nous partirons de la ruine, spontanément associée à l’archéologie, en tentant de comprendre ce qu’elle représente dans le temps des civilisations et le temps humain ; puis nous nous intéresserons à l’in situ qui est une préoccupation à la fois partagée par des artistes performeurs ou land artistes que, bien évidemment, par les archéologues. La première journée se concluera sur le thème de l’empreinte du temps : ou comment artistes et archéologues s’interrogent sur les traces, la permanence de formes et de gestes anciens, voire millénaires, dans le temps présent. Interprètes de la matière - matière résiduelle, matière visuelle - tous deux travaillent avec le temps en le re-montant.
La seconde journée ouvrira sur un regard technique et méthodologique : il s’agira de s’interroger sur des pratiques purement archéologiques, relevant de techniques et de méthodes, récupérées par certains artistes contemporains. On se demandera alors ce que ces choix esthétiques révèlent et comment l’archéologie doit percevoir ces emprunts. Enfin nous analyserons l’archéologie aux travers des médiums symboles du modernisme, la photographie et le cinéma. Oscillant du documentaire à la fiction, de quelles images de l’archéologie sont-ils les vecteurs ? Et comment l’imaginaire archéologique résonne-t-il à travers eux ?
En plus des temps de discussions, trois tables rondes en présence d’artistes permettront au public de participer et de réagir.

Lundi 5 et mardi 6 octobre 2009, Auditorium de l’Institut National d’Histoire de l’Art, Paris.

LUNDI 5 OCTOBRE

9h00 Introduction
Michaël Jasmin (Docteur en archéologie. Rattaché à l'UMR 70.41. ArScAn - Archéologies et Sciences de l'Antiquité) et Audrey Norcia (Doctorante en Histoire de l'art contemporain, université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne. HiCSA - Histoire Culturelle et Sociale de l'Art. CIRHAC - Centre Interuniversitaire en Histoire de l'Art contemporain).

Session 1 : Visions de l'antique, Ruines passées et futures

Président de séance : Eric Darragon (Professeur d’Histoire de l’art contemporain, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Directeur de l’Equipe d’Accueil 4100-HiCSA).

9h20    La pierre et le temps.
Alain Schnapp – Professeur en Archéologie grecque, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
UMR 70.41.ArScan.

9h50    De la ruine dans l'art.
Sophie Lacroix – Docteur en philosophie, université de Paris IV-Sorbonne. Ancien professeur de philosophie en Classes Préparatoires Littéraires.

10h20    L'archéologie selon Gordon Matta-Clark.
Roula Matar-Perret – Architecte Dplg et Docteur en Histoire de l’art, université de Rennes 2 Haute-Bretagne.

10h50    Pause

11h30    Giulio Paolini, entre fragment et fragmentation.
Barbara Satre – Doctorante en Histoire de l’art contemporain, université de Provence, Aix-Marseille 1.
   
12h00    Le malentendu archéologique dans la démarche d'Anne et Patrick Poirier.
Evelyne Toussaint – Maître de conférences en Histoire de l'art contemporain et Esthétique, université de Pau et des Pays de l'Adour (lab. ITEM, EA 3002).

12h30    Table ronde autour d'Anne et Patrick Poirier.

13h00    Déjeuner

Session 2 : In situ

Président de séance : Pierre-Jean Trombetta (Service Régional d'Archéologie d'Ile-de-France, ministère de la Culture, enseigne dans les universités Paris I et Paris IV).

14h30    Pratiques de médiation de l’art contemporain et de l’archéologie : paysage – parcs et itinéraires.
Laura Castro – Doctorante à Faculdade de Belas Artes, universidade do Porto.

15h00    Le Cretto d’A. Burri : archéologie plastique de la ruine entre genèse des formes et formes de l’histoire.
Morad Montazami – Doctorant à l’EHESS. CEHTA (Centre d’histoire et de théorie des arts).

15h30    « Art-chéologie », l’archéologue comme performeur.
Dragos Gheorghiu – Professeur d'anthropologie culturelle et de céramique préhistorique, National University of Arts, Bucarest.

16h00    Pause

Session 3 : Temps et empreinte du temps

Président de séance : Philippe Dagen (Professeur d'Histoire de l’art contemporain, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. HiCSA-CIRHAC).

16h20    Des formes retrouvées : l'art contemporain en quête d'origine.
Audrey Norcia – Doctorante en Histoire de l’art contemporain, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. HiCSA-CIRHAC.

16h50    Ouvrir les champs, ouvrir les temps.
Georges Didi-Huberman – Maître de conférences, E.H.E.S.S.

17h20    Table ronde autour de Pascal Convert, Virginie Di Ricci et Jean-Marc Musial, Ernest Pignon-Ernest.

18h00     Fin de la journée.

MARDI 6 OCTOBRE

Session 4 : Techniques archéologiques empruntées par l’art et méthodologie

Président de séance : Laurent Olivier (conservateur du département des Ages du Fer au Musée des Antiquités Nationales, Saint-Germain-en-Laye).

9h00    L’empreinte comme phénomène archéologique dans l’art contemporain.
Jérôme Moreno – Docteur en Arts plastiques, université de Toulouse II-Le Mirail.

9h30    À l’aube de la représentation : le travail archéologique des artistes de Supports/Surfaces.
Luisa Giacobbe – Doctorante en Histoire de l'art contemporain, université de Florence.

10h00    De la collecte au collecté : d’une pratique scientifique à une revendication artistique.
Virginie Serna – Conservateur du patrimoine, Service Régional d'Archéologie Centre.

10h30    Sciences de l’art et sciences de l’homme : le monde selon Ernst Grosse.
Catherine Breniquet – Professeur d’Histoire de l’art et d’archéologie antiques, université Blaise Pascal-Clermont II et Dominique Jarassé – Professeur d’Histoire de l’Art contemporain, université Michel de Montaigne-Bordeaux 3.

11h00    Pause

11h30    Archéologie, déchets et art contemporain.
Jean-Paul Demoule – Archéologue et professeur à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ancien président de l’INRAP (2001-2007).

12h00    L’art de la fouille. Artistes intervenant sur sites : typologie, généalogie, temporalité.
Michaël Jasmin – Docteur en archéologie. Rattaché à l'UMR 70.41. ArScAn - Archéologies et Sciences de l'Antiquité.

12h30    Joan Fontcuberta, La Sirène d’Annecy.
Juliette Singer – Conservateur stagiaire INP.

13h00    Déjeuner

Session 5 : Archéologie et images : présenter-représenter

Président de séance : Dimitri Vezyroglou (Maître de conférences en Histoire du cinéma, université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne. HiCSA-CERHEC (Centre d'Etudes et de Recherche en Histoire et Esthétique du Cinéma). Institut d'Histoire du Temps Présent (CNRS).

14h30    Vers une archéologie des images : la représentation de l’homme dans les archives de l’École française d’Athènes.
Io Paschou – Maître de conférence en Photographie à l’université de Ioannina, Grèce.

15h00    Des images contre le temps. La mission archéologique du 93.
Yves Le Béchennec – Archéologue.

15h30    Pause

16h00    Archéologie du regard, iconologie du paysage et image de l’inconscient dans L’Avventura de Michelangelo Antonioni.
Marie Martin – Docteur en Etudes cinématographiques à l'université Paris-Ouest Nanterre.
HAR (Histoire des Arts et des Représentations).

16h30    Fellini-archéologue : de la Rome antique à la planète Mars, retour vers le futur.
Anne-Violaine Houcke – Doctorante en Histoire du cinéma à l'université Paris-Ouest Nanterre.

17h00    Table ronde en présence d’Elizabeth Lennard et Éric Rondepierre.

17h45 – 18h00 Clôture du colloque.

Pour se rendre à l'auditorium de l'INHA : 6, rue des Petits Champs ou 2, rue Vivienne. Paris 2e.
Métro : Bourse / Pyramides / Palais royal.

Contacts : audrey.norcia@malix.univ-paris1.fr - mjasmin@magic.fr

Lieux

  • 2, rue vivienne ou 6, rue des petits champs
    Paris, France

Dates

  • lundi 05 octobre 2009
  • mardi 06 octobre 2009

Mots-clés

  • art contemporain, archéologie, ruines, in situ, empreintes, méthodologie, représentations

Contacts

  • Norcia Audrey
    courriel : audrey [dot] norcia [at] malix [dot] univ-paris1 [dot] fr
  • Jasmin Michaël
    courriel : mjasmin [at] magic [dot] fr

Source de l'information

  • Audrey Norcia
    courriel : didsoftly [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Des temps qui se regardent - Dialogue entre l'art contemporain et l'archéologie », Colloque, Calenda, Publié le lundi 21 septembre 2009, http://calenda.org/198947