AccueilMichel Ragon, critique d’art et d’architecture

*  *  *

Publié le lundi 21 septembre 2009 par Marie Pellen

Résumé

Colloque organisé par l’INHA en collaboration avec l’université de British Columbia et l’Université de Rennes, ce colloque s’inscrit dans le prolongement du programme d’inventaire des archives du critique d’art Michel Ragon (né en 1924) déposées pour cette occasion en 2008 aux Archives de la critique d’art.

Annonce

Michel Ragon, critique d’art et d’architecture

4-5 juin 2010, Paris, INHA

Organisé par l’INHA en collaboration avec l’université de British Columbia et l’Université de Rennes, ce colloque s’inscrit dans le prolongement du programme d’inventaire des archives du critique d’art Michel Ragon (né en 1924) déposées pour cette occasion en 2008 aux Archives de la critique d’art.

Le colloque s’inscrit également dans la dynamique que signalent de récents colloques et expositions sur l’après-guerre et les années cinquante – signalons l’exposition Be Bomb de Serge Guilbaut à Barcelone (nov. 2007-jan. 2008) ou Repartir à Zéro d’Eric de Chassey et Sylvie Ramon au musée de Lyon (oct. 2008-fév. 2009). Il s’inscrit aussi dans le prolongement du colloque Pierre Restany (INHA, 2006), avec lequel il forme un diptyque autour de la figure du critique, un des acteurs de la scène artistique et l’un des « producteurs » d’archives à partir desquelles la recherche sur l’histoire de l’art du second xxe siècle se renouvelle. Il fait enfin écho à de récentes recherches sur l’historiographie de l’architecture dans l’après-guerre, et à l’intérêt renouvelé des architectes pour les tendances utopiques et les projets « prospectifs » défendus par Michel Ragon dans les années 1960.

Il s’agira d’examiner, à travers l’œuvre critique, l’activité, les réseaux du critique, une histoire de l’art et plus généralement une histoire culturelle et intellectuelle des années cinquante et soixante – depuis l’après-guerre jusqu’aux années soixante-dix, moment où Michel Ragon se retire de la scène artistique pour se consacrer à la fois à l’architecture et à son activité littéraire.

Sujets envisagés

La question de l’École de Paris, Ragon « l’Américain », Cobra, Le lettrisme, l’anarchisme, l’autodidacte, de l’art abstrait à la « nouvelle Figuration », La galerie Arnaud et John Koenig, l’écriture critique, Ragon historien, « l’ami des peintres » (Martin Barré, James Guitet, Atlan, Dubuffet), Culture et consommation en France 1950-1960, Autour de 1964 et du grand prix de Venise, la Biennale de São Paulo de 1967, la Biennale de Venise de 1968 ; l’architecture prospective et l’urbanisme spatial, Ragon historien de l’architecture de 1958 à la fin des années 1970 ; les architectures utopiques, critique et historiographie de l’architecture.

Biographie de Michel Ragon :

http://www.archivesdelacritiquedart.org/outils_documentaires/critiques_d_art/355/biographie

Bibliographie de Michel Ragon :

http://www.archivesdelacritiquedart.org/outils_documentaires/critiques_d_art/355/bibliographie

Archives Ragon

Aux Archives de la critique d’art :

http://www.archivesdelacritiquedart.org/outils_documentaires/fonds_d_archives/show/29

À l’IMEC :

http://www.imec-archives.com/fonds_archives_fiche.php?i=RGN

Opérations associées

Le musée des Beaux-arts de Nantes, ville dont est originaire Michel Ragon fera un accrochage autour du critique au mois de mai 2010 à partir de ses collections et de sa documentation.

Les Archives de la critique d’art présenteront une sélection d’archives à l’École nationale supérieure d’architecture de Bretagne.

Le colloque sera précédé le jeudi 3 juin d’un séminaire doctoral et post-doctoral s’adressant aux chercheurs émergents, qui comprendra une table ronde et une discussion avec Michel Ragon et les intervenants du colloque.

300 lettres inédites relatives à l’activité de critique d’art de Michel Ragon ont été numérisées par l’INHA et seront mises à la disposition des chercheurs associés au colloque à leur demande sous leur forme numérique.

Comité scientifique : Serge Guilbaut (Univ. of British Columbia), Richard Leeman (INHA - Univ. de Bordeaux), Jean-Marc Poinsot (Univ. de Rennes), Hélène Jannière (ENSA Paris-Val-de-Seine - CNRS).

Interventions :

Colloque : 40 minutes maximum.

Séminaire doctoral : 20 minutes maximum.

Les propositions de communications, de 3000-5000 signes, rédigées en français ou en anglais, et accompagnées d’une brève présentation de l’intervenant, devront être adressées avant le 8 novembre 2009 à Richard Leeman, richard.leeman@inha.fr.

Partenaires :

AICA-France, Archives de la critique d’art, Fondation Hartung, IMEC, Musée des Beaux-arts de Nantes, University of British Columbia, Vancouver, Université de Rennes.

Lieux

  • INHA, 2 rue vivienne
    Paris, France

Dates

  • dimanche 08 novembre 2009

Mots-clés

  • Art, critique, Ragon

Source de l'information

  • Marine Acker
    courriel : marine [dot] acker [at] inha [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Michel Ragon, critique d’art et d’architecture », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 21 septembre 2009, http://calenda.org/198961