AccueilReprésenter la ville

Représenter la ville

Representing the City

*  *  *

Publié le vendredi 02 octobre 2009 par Delphine Cavallo

Résumé

La première journée sera consacrée aux représentations cartographiques des villes-ports au Moyen Âge et à l’Époque moderne ; la seconde journée aux modes actuels de cartographie historique de la ville. Ce colloque a lieu conjointement à la parution de l’Atlas historique de Bordeaux, sous la coordination de S. Lavaud, dans la collection Atlas historique des villes de France, Ausonius-Éditions, et à l’inauguration d’une exposition à l’Archéopôle d’Aquitaine « Représenter Bordeaux, XVIe-XXIe siècle » (15 octobre-19 décembre 2009).

Annonce

15-16 octobre 2009,
Institut Ausonius, salle de conférences de la Maison de l'Archéologie, Domaine universitaire, Pessac

Coordination : S. Lavaud et B. Schmidt.

Le colloque entend proposer une démarche comparatiste, dans l’espace et dans le temps, des modes de représentation de la ville. Deux axes d’étude y seront développés :  

1. Portraits et représentations des villes-ports au Moyen Âge et à l’Époque moderne

Lors de cette session, seront analysées les façons et les manières picturales, planimétriques et cartographiques de représenter la ville. Le cadre chronologique retenu est le Moyen Âge et l’Époque moderne, alors que la production iconographique sur la ville devient abondante et traduit la conception que l’on se fait de l’Urbs.

L’espace urbain apparaît dans l’iconographie dès le XIIe siècle en Italie, soit dans une conception réaliste (voir le plan de Venise levé en 1100 par Hellia Magadizzo sur les ordres du doge Ordelaffo Falier), soit sous une forme schématique et idéelle, telles les nombreuses représentations des villes saintes (Jérusalem, Rome, Constantinople). Au XVe siècle, la peinture italienne et flamande, qui s’ouvre au paysage, insère, dans une optique plus réaliste, des portions d’espace urbain ; une nouvelle représentation de la ville voit le jour, alliant géométrisation de la forme urbaine et perspective des principaux monuments. La redécouverte de l’œuvre de Ptolémée ainsi que l’essor de l’imprimerie et de la gravure portent ces premières expériences artistiques vers l’émergence d’une géographie humaniste. S’imposent alors deux nouveaux modes de représentation : les vues chorographiques, mode de cartographie urbaine dominant au XVIe siècle, et les représentations géométrales. Celles-ci se développent, dès la fin du XVIe siècle, sous la forme de « plans perspective » puis, au XVIIIe siècle, de plans géométraux.  Parallèlement, les vues naturelles multiplient les portraits de ville.

Le colloque souhaite faire un état des études actuelles, menées au niveau européen, sur cette histoire des représentations urbaines. Comment et pourquoi ont été cartographiées les villes ? Quelle sémiotique y est mobilisée ? Quels paradigmes ? Comment les évolutions picturales et techniques ont conduit à la suprématie du plan géométral ? Parmi les villes représentées, quelles similitudes et quelles singularités ? Quelle modélisation les chercheurs peuvent initier ?

Pour mieux fonder la démarche comparatiste, ne seront retenues que des villes-ports européennes, afin de mesurer la spécificité de leur mode de représentation, particulièrement le rapport entre la ville et son espace portuaire, et la place accordée au port dans la figuration. On pourra y repérer les éventuels transferts culturels et les modèles et conventions picturales qui sont véhiculés.

2. Les productions actuelles en cartographie historique

Le colloque souhaite faire un point sur les avancées réalisées, aujourd’hui, en matière de cartographie historique de l’espace urbain. Celle-ci a investi le champ de l’histoire par le biais de la géographie historique et de l’archéologie et s’est développée conjointement à l’histoire urbaine. Depuis deux décennies, l’essor de l’espace comme objet d’histoire, l’utilisation des Systèmes d’Information Géographique ont profondément renouvelé cette cartographie, d’où l’opportunité d’un bilan. Il doit permettre de faire le point sur les différentes « écoles » actuelles, notamment sur l’outillage conceptuel et la méthodologie qu’elles ont mis en oeuvre pour restituer la fabrique urbaine et la traduire par une cartographie.

On axera le propos sur la production d’une cartographie à vocation d’analyse spatiale et de SIG, concernant des ensembles urbains plutôt que des approches sectorielles ou ponctuelles. On réfléchira à l’élaboration des sources spatiales à partir des documents anciens d’une grande diversité.

Programme

Jeudi 15 octobre 2009

8h45 :  Accueil des participants

9h00 :  Introduction Valérie Fromentin

Première session
Portraits et représentations des villes-ports au Moyen Âge et au début de l’Époque moderne
sous la présidence de Jean-Bernard Marquette

9h15 : Guenièvre Fournier-Antonini, Entre diversité et cristallisation des  images urbaines : Barcelone, Gênes et Marseille à l’Époque moderne.

9h45 : Emmanuelle Vagnon-Chureau, L’usage stratégique des plans dans les villes de Méditerranée orientale au Moyen Âge

10h15 : Discussion

10h30 : Pause

10h45 : Ezéchiel Jean-Courret, L’hommage de Bordeaux au roi de France (1525-1580)

11h15 : Peter Sahlmann, Une ville portuaire fluviale. Les représentations de la ville de Lübeck du Moyen Âge à l´Époque moderne

11h45 : Antjekathrin Grassmann, The Baltic Sea for example: The Cartographical History of the Port of Lübeck

12h15 : Discussion

12h30 : Déjeuner

Deuxième session
Portraits et représentations des villes-ports aux périodes moderne et contemporaine
sous la présidence d’Agnès Vatican

14h00 : Janis Kreslins, Distinctiveness through Interchangeability:  the Early Modern City in the Baltic

14h30 : Burghart Schmidt, Les représentations de la ville de Hambourg à l´Époque moderne

15h : Guy Saupin, Place et représentation du port dans les vues perspectives et les plans géométraux de Nantes des XVIIe et XVIIIe siècles

15h30 : Discussion et Pause

15h45 : Marc Favreau, Bordeaux : images d'un port fluvial à l'Époque moderne (XVIIe-XVIIIe siècle)

16h15 : Émilie Sureau-Gaborit, Les villes-ports de la Côte Vermeille entre 1850 et 1950 : quelles représentations ?

16h45 : Jean-Luc Arnaud, De l’usage de la figuration des villes-ports en Méditerranée, entre édiles et marins (XVIIe-XIXe siècle)

17h15 : Discussion

18h : Cocktail à l’Archéopôle ; inauguration de l’exposition « Représenter Bordeaux » et parution de l’Atlas historique de Bordeaux.

Vendredi 16 octobre 2009

9h00 : Accueil des participants

Troisième session
Les productions actuelles en cartographie historique : case-studies
sous la présidence de Christian Grataloup

9h15 : Keith Lilley, Imagined landscapes? Mapping medieval Chester through literature, cartography and information technology

9h45 : Xavier Rodier et Laure Saligny, Représenter les dynamiques urbaines de Tours antique et médiéval

10h15 : Discussion

10h30 : Pause

10h45 : Bastien Lefebvre, La chronographie ou la représentation des temps de la formation d’un tissu urbain à Tours (Ve-XVIIIe siècle)

11h15 : Sandrine Lavaud, Histoire d’atlas. L’Atlas historique de Bordeaux, un nouveau modèle ?

11h45 : Visite de l’exposition « Représenter Bordeaux », Archéopôle

12h30 : Déjeuner

Quatrième session
Les productions actuelles en cartographie historique : approches possibles
sous la présidence de Dany Barraud

14h00 : Terry Slater, Medieval urban topographies: insights from urban morphology

14h30 : Brigitte Boissavit-Camus, Dorothée Chaoui-Derieux, La chrono-chorématique : essai de modélisation urbaine.

15h00 : Discussion

15h15 : Pause

15h30 : Françoise Pirot, De la modélisation de l'Information Géographique à la création des données géo-spatiales

16h00 : Alexandre Mélissinos, Gilles Séraphin, Vivek Pandhi, De l’utilisation des anciens compoix, terriers et autres plans anciens lors de l’élaboration des plans de protection.

16h30 : Christian Grataloup, Rapport conclusif 

17h : Discussion

18h : Vernissage de l’exposition « Représenter Bordeaux, regards de photographes », atelier Isidore Krapo, 17, rue Élie-Gintrac, Bordeaux.

Lieux

  • Maison de l'Archéologie, 8, Esplanade des Antilles
    Pessac, France

Dates

  • vendredi 16 octobre 2009
  • jeudi 15 octobre 2009

Fichiers attachés

Mots-clés

  • ville, représentation, cartographie historique

Contacts

  • Sandrine Lavaud
    courriel : sandrine [dot] lavaud [at] wanadoo [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Sandrine Lavaud
    courriel : sandrine [dot] lavaud [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Représenter la ville », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 02 octobre 2009, http://calenda.org/199039