AccueilDarwin a deux cents ans

Darwin a deux cents ans

Colloque de rentrée du Collège de France

*  *  *

Publié le vendredi 02 octobre 2009 par Delphine Cavallo

Résumé

Ce colloque voudrait répondre aux questions posées par le débat contemporain. D’abord, il fera le point sur l’histoire de l’évolutionnisme et sur nos conceptions actuelles. La théorie de l’évolution, à la différence des dogmes, est elle-même évolutive et fait l’objet de discussions scientifiques souvent passionnées. L’humain sera ensuite exploré suivant les deux angles de l’hominisation et de l’humanisation, façon de lier l’évolution biologique à ses dimensions sociales et culturelles. Les orateurs viennent de nombreuses disciplines, biologie bien sûr, mais aussi philosophie, droit, sociologie, anthropologie. La multiplicité des regards, conformément à l’esprit du Collège de France, devrait enrichir notre compréhension du phénomène humain. Ce sera l’occasion de réfléchir ensemble à l’évolution passée, et future, de notre espèce.

Annonce

2009 marque le bicentenaire de la Philosophie zoologique de Jean-Baptiste Lamarck, celui de la naissance de Charles Darwin, enfin les cent cinquante ans de L’Origine des espèces. Le Collège de France se devait de contribuer de manière originale aux célébrations
de cette « année de l’évolution ».
Darwin a deux cents ans – et heureusement toutes ses dents, a-t-on envie d’ajouter. Car il en a besoin en des temps où, dans divers pays, et non pas les plus attardés scientifiquement, on milite, parfois avec succès, pour que la fable du « dessein intelligent » soit enseignée sur le même pied que la théorie de l’évolution.
Si toutes les espèces étaient soumises au processus évolutif à l’exception de l’homo sapiens, l’offensive serait moins violente et susciterait moins de crédulité. Mais, aujourd’hui comme hier, renvoyer l’homme à son animalité reste inacceptable pour nombre d’humains.
Ce colloque de rentrée voudrait répondre aux questions posées par le débat contemporain. D’abord, il fera le point sur l’histoire de l’évolutionnisme et sur nos conceptions actuelles. La théorie de l’évolution, à la différence des dogmes, est elle-même évolutive et fait l’objet de discussions scientifiques souvent passionnées.
L’humain sera ensuite exploré suivant les deux angles de l’hominisation et de l’humanisation, façon de lier l’évolution biologique à ses dimensions sociales et culturelles. L’examen des
rapports de la science et de l’art sera complété par une « installation ».
Les orateurs viennent de nombreuses disciplines, biologie bien sûr, mais aussi philosophie, droit, sociologie, anthropologie. La multiplicité des regards, conformément à l’esprit du Collège de France, devrait enrichir notre compréhension du phénomène humain. Ce sera l’occasion de réfléchir ensemble à l’évolution passée, et future, de notre espèce.

Comité scientifique :

J.-P. Changeux, A. Compagnon, M. Delmas-Marty, A. Prochiantz
Professeurs au Collège de France.

Entrée libre, sans inscription dans la limite des places disponibles 

Programme

Jeudi 15 octobre

Sous la présidence de Jacques Reisse, Université libre de Bruxelles

9h00 Ouverture par Pierre Corvol, administrateur du Collège de France

9h15 Introduction par Jean-Pierre Changeux, Collège de France

9h45 Armand de Ricqlès, Collège de France
Histoire de l’évolutionnisme

10h30 Pause

11h00 Anne Fagot-Largeault, Collège de France
L’évolutionnisme comme science historique

11h45 Isabelle Olivieri, Université Montpellier II, Institut universitaire de France :
Théorie synthétique et saltationisme

Pause-déjeuner

13h45 Chris Bowler, École normale supérieure
Haeckel et l’évolution, le point de vue des diatomées

14h30 Vincent Colot, École normale supérieure
L’épigénétique au travers des générations : simple bizarrerie ou moteur de l’adaptation ?

15h15 Luis Quintana-Murci, Institut Pasteur et CNRS
Génétique, histoire de l'homme et sélection naturelle

16h00 Pause

16h30 Stanislas Dehaene, Collège de France
Quand le recyclage neuronal prolonge l’hominisation

17h15 Michel Brunet, Collège de France
Hominidés… Nouveaux paradigmes d’une origine africaine

Vendredi 16 octobre

Sous la présidence de Françoise Héritier, Collège de France

9h00 Jean Gayon, Université Paris I Panthéon-Sorbonne
Les origines des facultés mentales et morales chez Darwin et Wallace

9h45 Mireille Delmas-Marty, Collège de France
Hominisation et humanisation

10h30 Pause

11h00 Miguel Nicolelis, Duke University
Computing with Neural Ensembles

11h45 Jean-Michel Besnier, École polytechnique
Comment penser le post-humain

12h30 Pause-déjeuner

13h45 Catherine Malabou, Université Paris X et Buffalo University
Les transformations morphologiques : programme, promesse, ou au-delà ?

14h30 Lorraine Daston, Max Planck Institute, Berlin
Why Does Nature Have Moral Authority – Even If It Shouldn’t

15h15 Allan Young, McGill University
The Traumatic Evolutionary History of Human Nature and Sub-Cortical Brain

16 h00 Pause

16h30 Philippe Descamps, Université Paris IV Sorbonne
Le sacre de l’espèce humaine

17h15 Antoine Compagnon, Collège de France
Darwin en littérature

Pendant toute la durée du colloque la vidéo du spectacle « Les Variations Darwin »,
de Jean-François Peyret et Alain Prochiantz, sera visible en boucle sous la forme d’une «installation ».

Catégories

Lieux

  • 11 place Marcelin Berthelot
    Paris, France

Dates

  • vendredi 16 octobre 2009
  • jeudi 15 octobre 2009

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Darwin, évolutionnisme

Contacts

  • cecile barnier
    courriel : cecile [dot] barnier [at] college-de-france [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • cecile barnier
    courriel : cecile [dot] barnier [at] college-de-france [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Darwin a deux cents ans », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 02 octobre 2009, http://calenda.org/199040