AccueilComprendre la complexité urbaine : un regard croisé sur les centres et les périphéries

*  *  *

Publié le vendredi 02 octobre 2009 par Delphine Cavallo

Résumé

Ce simposium interroge deux processus urbains qui cristallisent les mutations actuelles des villes latino-américaines, en termes de renouvellement urbain et de création de nouveaux espaces : la gentrification et la construction de zones émergentes périphériques. Saisir les différentes dimensions de ces processus, éclairer leurs relations (convergentes, complémentaires, contradictoires), nous permet de dépasser les limites d’une approche strictement sectorielle. Nous pouvons ainsi aborder la gentrification à travers l’évolution concomitante des usages commercial et résidentiel des centres historiques ; comme les relations de dépendance entre une ville-centre et ses zones émergentes par les aspects liés entre eux tels l’emploi, les transports, les services, etc. C'est ce regard croisé qui permet de décortiquer la complexité des villes latino-américaines.

Annonce

Simposium, dans le cadre du VIème congrès Européen d'Américanistes du CEISAL

Dans les villes latino-américaines, la convergence de différents processus (économiques, politiques, sociaux ou autres) génère une complexité croissante dans l’organisation des territoires urbains. Parmi l’éventail de processus qui sont aujourd’hui mis en avant dans la construction de la ville, nous en interrogeons deux particulièrement marquants, en outre caractéristiques de deux types d’espaces urbains emblématiques : la gentrification des centres historiques et la construction de zones émergentes dans les périphéries. Ces processus ont un rôle clé parce qu’ils cristallisent clairement les mutations que connaissent actuellement les villes latino-américaines, tant en termes de renouvellement urbain que de création de nouveaux espaces.

Ce symposium est alors l’occasion de saisir différentes dimensions de chacun de ces processus, souvent considérées de façon séparée malgré leurs interdépendances. Eclairer les relations entre plusieurs aspects (convergences, complémentarités, contradictions) nous permet de dépasser les limites d’une approche strictement sectorielle.
Ainsi, nous abordons la gentrification à travers l’évolution concomitante de certains usages urbains caractéristiques des centres historiques, tels les usages commercial et résidentiel ; comme les relations de dépendance qui s’instaurent entre une ville-centre et ses zones émergentes par les aspects liés entre eux tels l’emploi, les transports, les services, etc.

Nous considérons que la mise en relation de diverses dimensions de chaque processus à l’étude, permet de décortiquer la complexité des villes latino-américaines, regard croisé qui justifie ce symposium. En ce sens, il est heuristique d’appréhender les centres et les périphéries à l’aune du thème du VIè congrès du CEISAL : indépendance, dépendance et interdépendance.

Les propositions de communications (1 page de résumé) sont à envoyer aux deux coordinateurs (npulido@ula.ve et sabatno@univ-tlse2.fr), avant le 15 décembre 2009

Lieux

  • Université Toulouse 2- Le Mirail
    Toulouse, France

Dates

  • mardi 15 décembre 2009

Mots-clés

  • complexité urbaine, regard croisé, gentrification, périphéries émergentes

Contacts

  • Bruno Sabatier
    courriel : sabatno [at] yahoo [dot] fr
  • Nubis Pulido
    courriel : npulido [at] ula [dot] ve

URLS de référence

Source de l'information

  • Bruno Sabatier
    courriel : sabatno [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Comprendre la complexité urbaine : un regard croisé sur les centres et les périphéries », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 02 octobre 2009, http://calenda.org/199048