AccueilLittérature pamphlétaire et littérature politique clandestine (1650-1750)

Littérature pamphlétaire et littérature politique clandestine (1650-1750)

Political pamphlets and satirical literature (1650-1750)

*  *  *

Publié le jeudi 01 octobre 2009 par Marie Pellen

Résumé

Ces journées d'études partiront d’une réflexion sur le vaste corpus de libelles et de satires publiés sous le règne personnel de Louis XIV (notamment contre le Roi, sa politique et son entourage). On cernera comment ils traitent un certain nombre d'éléments d'ordre théologico-politique (philoprotestantisme, projansénisme, anti-jésuitisme, tolérantisme, irénisme...) ou politique (anti-bellicisme, anti-absolutisme, républicanisme, anti-aulicisme, travail sur la référence machiavélienne, sur les notions de raison d'État et de raison d'intérêt, critique de l'hyperfiscalité, des partisans et des financiers...).

Annonce

Journées d’études de l’équipe “Histoire des représentations” (EA 2215)

Université François-Rabelais, Tours

5-6 novembre 2009

Lieu : Conseil Général d’Indre-et-Loire

Organisateurs : Jean-Jacques Tatin-Gourier et Pierre Bonnet

Mais il s'agira aussi d'orienter le propos vers une approche générique et chronologique beaucoup plus large de la littérature clandestine à connotation politique de la fin et du tournant du dix-septième siècle : élargir d’une part la réflexion à une littérature interdite, critique ou satirique, mais non strictement pamphlétaire (intrigues galantes et satires de la cour et des grands, biographies non autorisées et histoire non officielle, tableaux critiques de l'Europe et miroirs des princes, controverses théologiques, chansonniers satiriques, périodiques et gazettes à vocation critique...) ; d'autre part, poser la question de la postérité des formes et des contenus de cette littérature de libellistes et de publicistes au cours du premier dix-huitième siècle, jusqu'à la Régence, voire aux premières années du règne de Louis XV. Ainsi prendra-t-on la mesure - à travers la multiplicité des formes, des procédures et des cibles - de l’importance de ces textes pour l’histoire des idées et ses enjeux, mais aussi pour une juste appréciation des intérêts et des horizons d’attente d’un lectorat très nombreux d’amateurs de livres interdits, simples « curieux » ou libraires avisés : contribution capitale pour comprendre en profondeur l’esprit public européen en formation, de l’âge classique à l’aube des Lumières.

Programme :

Jeudi 5 novembre

XVIIe siècle

8 h 30 : Accueil des participants

9 h. : Olivia AYME (Paris XIII) : Du panégyrique au pamphlet : le parcours littéraire de Gregorio Leti (1630-1701)

9 h. 30 : Jean SCHILLINGER (Nancy II) : La Monarchie universelle française dans les pamphlets allemands (1672-1715)

10 h. : Antony McKENNA (Saint-Etienne) : "Les Soupirs de la France esclave "(1689-1690)

10 h. 30 : Discussion et pause

11 h. : Solange RAMEIX (Paris I) : la guerre juste, un outil de dénonciation de la politique de Louis XIV. Guerre juste et littérature clandestine en France (1688-1714)

11 h. 30 : Fadi EL HAGE (Paris I) : La conduite des affaires militaires françaises dans les chansons satiriques composées pendant le gouvernement personnel de Louis XIV (1661-1715)

Déjeuner

14 h. 30 : Pierre BONNET (Tours ; UMR LIRE / CNRS-Lyon II) : Les "Intérêts des Princes" : un genre symptomatique des évolutions de la pensée politique sur l’Europe dans la seconde moitié du XVIIe siècle

15 h. : Stéphane HAFFEMAYER (Caen) : Politique européenne et conduite de l’Etat chez Courtilz de Sandras (1644-1712)

15 h. 30 : Discussion et pause

16 h. : Stanis PEREZ (Paris XIII) : Une chair sans majesté ? L’érotisation du corps royal dans les Nouvelles Amours de Louis le Grand (1696)

16 h. 30 : Mylène TREMBLAY (Laval) : Le missionnaire Louis Hennepin : faire flèche de toute croix

Vendredi 6 novembre

XVIIIe siècle

8 h. 45 : Accueil

9 h. : Sébastien DROUIN (EPHE) : Les Jésuites aux Enfers : l’antijésuitisme chez les jansénistes et les libres penseurs aux XVIIe et XVIIIe siècles

9 h. 30 : Florence LOTTERIE (ENS-LSH) :  De la cause de Dieu à la cause de la littérature : les usages de la controverse sur l’Unigenitus dans les comédies anti-jansénistes du père Bougeant (1730-1732)

10 h. : Henri DURANTON (Saint-Etienne) : La propagande janséniste dans la première moitié du XVIIIème siècle à travers les chansons satiriques

10 h. 30 : Discussion et pause

11 h. : Laurent LEMARCHAND (Rouen) : Les Orléanades de la Régence : des Mazarinades de la deuxième génération ?

Déjeuner

14 h. 30 : Jean-Jacques TATIN-GOURIER (Tours) : La dénonciation pamphlétaire du “Système” de Law, des métaphores allégoriques et mythologiques de l’illusion aux métaphores techniques nouvelles

15 h. : Samy BEN MESSAOUD (UMR LIRE / CNRS-Lyon II) : Voltaire et la "Gazette littéraire de l’Europe"

15 h. 30 : Didier GAMBERT (Poitiers) : "Le Compère Mathieu" et la philosophie clandestine

Discussion et clôture

Lieux

  • Conseil Général d'Indre-et-Loire
    Tours, France

Dates

  • jeudi 05 novembre 2009
  • vendredi 06 novembre 2009

Mots-clés

  • pamphlets, satires, Louis XIV, monarchie, révocation, refuge, intérêts, guerre juste, jansénisme, jésuites

Contacts

  • Tatin #
    courriel : Tatingourier [at] aol [dot] com
  • Bonnet #
    courriel : emmanuel [dot] bonnet [at] univ-lille1 [dot] fr

Source de l'information

  • Pierre Bonnet
    courriel : pmp [dot] bonnet [at] free [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Littérature pamphlétaire et littérature politique clandestine (1650-1750) », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 01 octobre 2009, http://calenda.org/199057