AccueilFrontières, barrières, horizons : réinterroger l’histoire et les mémoires de la migration

Frontières, barrières, horizons : réinterroger l’histoire et les mémoires de la migration

Frontiers, Barriers, Horizons. Re-examining the History and Memories of Migration

Appel à contribution

Call for Papers

*  *  *

Publié le lundi 05 octobre 2009 par Marie Pellen

Résumé

Le présent numéro de « Conserveries mémorielles » étudiera les déplacements humains dans la complexité de leurs trajectoires historiques, expressions sociales, portées économiques et consonances identitaires et mémorielles dans une perspective interdisciplinaire. Les contributions abordant les questions liées aux défis de l’intégration, aux marqueurs identitaires et à la figure du sujet migrant, à la mémoire et à l’imaginaire du processus migratoire, de même que celles focalisées sur le dialogue des cultures sont fortement encouragées. Nous incitons spécialement les chercheurs à nous soumettre des études qui examinent les dimensions mémorielles des récits migrants (récits de vie, journaux intimes, biographies), la construction d’identités narratives (représentations symboliques, image du Soi et de l’Autre) ainsi que la constitution de « Lieux de mémoire » de la migration (rues et quartiers ethniques, centres culturels, commémorations, etc.).

Annonce

Numéro dirigé par Maria Neagu et Olivier Côté, doctorants en histoire à l’Université Laval, Québec, Canada.

Évoluant entre un « ici » et un « ailleurs », le sujet migrant intègre à son vécu les sensibilités des sociétés qu’il quitte et de celles qui l’accueillent. Il peut agir en acteur, observateur ou médiateur entre ses « lieux » de départ et de destination. Fruit d’expériences aussi diverses que complexes, le migrant porte un regard de fascination, rêveur, inquisiteur ou accusateur sur ses univers de références. Au point même de tourner une certaine idéalisation ou violence vers l’Autre et Soi-même. Autant dire que les mémoires et identités migrantes reconfigurent la carte des échanges entre les humains.

Repenser l’expérience migrante en termes de frontières, de barrières et d’horizons sous l’angle de l’histoire et de la mémoire, participe donc d’un effort de compréhension et de renouvellement d’un questionnement qui tire sa source dans l’actualité même.

Le présent numéro étudiera les déplacements humains dans la complexité de leurs trajectoires historiques, expressions sociales, portées économiques et consonances identitaires et mémorielles dans une perspective interdisciplinaire. Les contributions abordant les questions liées aux défis de l’intégration, aux marqueurs identitaires et à la figure du sujet migrant, à la mémoire et à l’imaginaire du processus migratoire, de même que celles focalisées sur le dialogue des cultures sont fortement encouragées. Nous incitons spécialement les chercheurs à nous soumettre des études qui examinent les dimensions mémorielles des récits migrants (récits de vie, journaux intimes, biographies), la construction d’identités narratives (représentations symboliques, image du Soi et de l’Autre) ainsi que la constitution de «Lieux de mémoire» de la migration (rues et quartiers ethniques, centres culturels, commémorations, etc.).

Ce numéro offre une tribune privilégiée aux jeunes chercheurs intéressés aux questions de la migration. Les intéressés pourront s’inspirer de cette liste non exhaustive de thématiques potentielles selon une approche synthétique, historicisante, sociocritique, de micro histoire et des récits de vie, sans égard à une inscription géographique particulière :

• Réflexions théoriques sur les modèles d’intégration et de « vivre-ensemble »;

• Historique et historicité des phénomènes de migration. La migration comme composante de la civilisation humaine;

• Causes, prémisses et raisons des migrations;

• Acteurs et sujets (individuels, institutionnels ou étatiques) de la migration;

• Les modes migratoires (migration individuelle, familiale ou en chaîne, migration économique, professionnelle, etc.);

• Systèmes, champs et trajectoires migratoires;

• La migration comme dialogue des cultures : entre nouvelles ouvertures et préjugés dominants;

• La constitution de repères mémoriels dans les groupes migrants;

• « Lieux d’origines » et « lieux d’accueil » : univers des références identitaires du migrant;

• Les représentations mémorielles du (et sur le) sujet migrant et son passé comme support de coexistence ou d’intolérance;

• Les lieux de mémoire de la migration;

• Politiques d’immigration et d’intégration et le rôle des institutions;

• Représentations de la migration et du migrant par les acteurs sociaux et l’État;

• La migration comme mobile démographique et de métissage ethnique;

• La migration comme enjeu économique et géopolitique;

• La migration comme vecteur du développement et de transformation sociale;

• La migration et les droits de la personne.

Conserveries mémorielles est une revue scientifique avec comité de lecture publiée sur Internet et diffusée par le réseau revues.org.

Nous invitons les auteurs à soumettre des propositions de contributions (250 mots) avant le 1er décembre 2009.

Les articles des propositions retenues (maximum 10 000 mots) seront attendus pour le 1er mars 2009. Les contributions seront acceptées en français et en anglais. Envoyez vos propositions accompagnées d'un résumé de 250 mots et d'un court CV d’une page à l’adresse suivante : migrationshorizons@yahoo.ca.

Pour plus d'informations, visitez le site Internet suivant : http://www.celat.ulaval.ca/histoire.memoire/revue.htm

Dates

  • mardi 01 décembre 2009

Mots-clés

  • migration, représentations, lieux de mémoire, récits de vie, modèles d'intégration, politiques d'immigration, repères mémoriels, références identitaires

Contacts

  • Maria Neagu et Olivier Côté ~
    courriel : migrationshorizons [at] yahoo [dot] ca

URLS de référence

Source de l'information

  • Olivier Côté
    courriel : cote2043 [at] yahoo [dot] ca

Pour citer cette annonce

« Frontières, barrières, horizons : réinterroger l’histoire et les mémoires de la migration », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 05 octobre 2009, http://calenda.org/199077