AccueilL’histoire des formations commerciales en France aux XIXe et XXe siècles

L’histoire des formations commerciales en France aux XIXe et XXe siècles

Trade and Business education in France, 19-20 th C.

*  *  *

Publié le mercredi 07 octobre 2009 par Delphine Cavallo

Résumé

Si l’histoire de l’enseignement technique porte depuis ses débuts une attention privilégiée aux formations industrielles, elle délaisse encore aujourd’hui les formations aux métiers du commerce et du bureau. Dès la fin du XIXe siècle pourtant, un travail de légitimation et de définition de cet enseignement est entrepris, au sein duquel les stéréotypes de genre sont largement convoqués, qui attribuent les métiers subalternes du bureau et du commerce aux filles, les métiers de responsabilités et d’encadrement aux garçons. Toutefois, cette ligne de genre peut se déplacer sous l’effet notamment de la mixité introduite dans certaines formations. La journée d’études propose d’éclairer ces questions en adoptant un point de vue élargi sur l’histoire des formations commerciales.

Annonce

Si l’histoire de l’enseignement technique porte depuis ses débuts une attention privilégiée à l’étude des formations aux métiers de l’industrie, elle délaisse encore quelque peu aujourd’hui celle des formations aux métiers du commerce et du bureau. Cette absence de travaux est doublement surprenante d’une part pour une économie qui se tertiarise (le quart de la population active avant 1914, plus du tiers au lendemain de la Seconde guerre mondiale) et d’autre part du fait que les contemporains discutent beaucoup de la nécessité de développer l’enseignement commercial (dans les congrès, au sein des revues spécialisées). C’est que la légitimité de cet enseignement n’est pas acquise : le commerce s’apprend-t-il ? Les chefs d’établissements, les inspecteurs de l’Enseignement technique, les professionnels travaillent alors à le définir afin de le hisser au niveau de l’enseignement industriel. Dans ce travail de légitimation et de définition, les stéréotypes de genre sont largement convoqués qui attribuent qui attribue les métiers subalternes du bureau et du commerce aux filles, les métiers de responsabilités et d’encadrement aux garçons. Pourtant, cette ligne de genre peut se déplacer, voire se brouiller : en effet, si les écoles de niveau intermédiaire ne sont pas mixtes en France, les contenus de formation proposés dans les écoles de garçons et dans celles de filles ne sont pas si différents de même que les nouveaux diplômes créés, les CAP étant mixtes pour certains métiers  comme ceux de comptable, d’employé de bureau et dactylographe. De même, la mixité introduite dans certains établissements d’enseignement commercial (à Strasbourg dans les années 1930, un cours commercial public mixte est fondé, neuf écoles supérieures de commerce de province s’ouvrent aux filles à partir de la Première guerre mondiale) peut contribuer à modifier les perceptions qu’ont les jeunes filles des carrières professionnelles  auxquelles elles peuvent aspirer, autant dans l’administration des entreprises que dans la vente.

La journée d’études propose de faire le point sur ces questions  en adoptant plusieurs angles de vues qui privilégient tous le genre comme grille d’analyse  :

  • état des lieux national des formations commerciales à partir des premières enquêtes locales sur ces formations
  • repérage des divers acteurs qui défendent et développent l’enseignement commercial, autant au niveau local que national (Chambres de commerce, syndicats, particuliers, organisation internationales, secteur privé de formation…)
  • définition et évolution des contenus et niveaux de formation
  • sociologie des élèves et des enseignant-e-s
  • liens entre formations et débouchés professionnels

Les propositions de communication (une page) sont à envoyer avant le 30 janvier à
Marianne.thivend@unv-lyon2.fr

Lieux

  • INRP
    Lyon, France

Dates

  • samedi 30 janvier 2010

Mots-clés

  • histoire, formations, commerciales, genre

Contacts

  • Marianne Thivend
    courriel : marianne [dot] thivend [at] ish-lyon [dot] cnrs [dot] fr
  • Gérard Bodé
    courriel : gerardbode [at] aol [dot] com

Source de l'information

  • Marianne Thivend
    courriel : marianne [dot] thivend [at] ish-lyon [dot] cnrs [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L’histoire des formations commerciales en France aux XIXe et XXe siècles », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 07 octobre 2009, http://calenda.org/199088