AccueilLes morisques et leur héritage

Les morisques et leur héritage

D’hier à aujourd’hui

*  *  *

Publié le mardi 20 octobre 2009 par Marie Pellen

Résumé

En Espagne, l’année 1609 et le siècle qu’elle inaugure ont constitué un tournant décisif. Ils ont façonné profondément son devenir historique. Leur incidence continue du reste d’agir, suscitant la curiosité des historiens et des chercheurs. En effet, au-delà des circonstances à l’origine des édits d’expulsion, le départ forcé des Morisques a représenté une tragédie humaine. L’expérience historique de ces derniers est d’autant plus singulière qu’elle coïncidait, dans le contexte général d’alors, avec une fragilité politique, un affaissement économique, des embarras religieux et une fracture socioculturelle qui a distendu les liens entre les musulmans et les chrétiens d’Espagne, augurant d’une impasse historique.

Annonce

  En Espagne, l’année 1609 et le siècle qu’elle inaugure ont constitué un tournant décisif. Ils ont façonné profondément son devenir historique. Leur incidence continue du reste d’agir, suscitant la curiosité des historiens et des chercheurs. En effet, au-delà des circonstances à l’origine des édits d’expulsion, le départ forcé des Morisques a représenté une tragédie humaine. L’expérience historique de ces derniers est d’autant plus singulière qu’elle coïncidait, dans le contexte général d’alors, avec une fragilité politique, un affaissement économique, des embarras religieux et une fracture socioculturelle qui a distendu les liens entre les musulmans et les chrétiens d’Espagne, augurant d’une impasse historique.

 Confirmant la cession de Grenade, la convention de 1491, établie par les rois catholiques et le souverain Abu Abd Allah, a eu pour effet de mener à terme la conversion des andalous en mudéjars. Par suite de la résiliation de l’accord, de la remise en cause notamment des clauses relatives à la garantie des droits, à la question de l’identité et de l’appartenance, le statut des mudéjars évolue une nouvelle fois. Ils deviennent des Morisques. Cette modification inaugure le cycle de l’exil collectif forcé, premier jalon posé en vue de l’expulsion définitive.

 Les édits d’expulsion ont été émis entre 1609 et 1614. La pression exercée par les dignitaires religieux et politiques, accentuée par la précarité politique, économique et religieuse du règne, y a constitué un ressort capital. Plus grave, la monarchie s’est servi de la décision d’expulsion  afin de contourner ses crises. L’opinion générale l’y avait conforté, identifiant les Morisques à une menace et les accusant de résistance et d’alliance avec les Turcs. On leur a tenu rigueur d’avoir fondé une « république » andalouse indépendante au Maroc et la mauvaise foi quant à l’intégration religieuse. On a mis en avant enfin leur refus de l’assimilation sociale et culturelle. Depuis, le drame des Morisques s’est exacerbé dans des manifestations dont la rigueur a obéi à un processus général complexe.

 Les documents officiels, la littérature religieuse, les rapports de l’Inquisition et les annales de l’époque apportent des preuves tangibles concernant le sort de cette communauté. L’historiographie morisque en témoigne également, adoptant des fois une allure pédagogique mais semble parfois disparate et moins crédible. Elle présente néanmoins une vision singulière d’une expérience humaine pénible. Les Morisques, à travers la voix de ceux d’Espagne et des exilés, ont exprimé des convictions ambivalentes, ils ont tergiversé entre le conflit et la concorde, l’incrimination et la nostalgie, la séparation et le rêve du retour.

 En réalité, l’édit d’expulsion et les articles afférents n’auraient jamais pu existé en l’absence de textes établis par les religieux, de procédures militaires engagées par les politiques et de l’historiographie qui l’a justifié, habillant l’iniquité et la turpitude de justice et de vérité.

 De la rive sud, limitrophe et contemporaine en permanence, l’Institut des Etudes Hispano-Lusophones (Unité de Recherche sur la Moriscologie) de l’Université Mohammed V-Agdal, Rabat et la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de Ben Msik, Casablanca (Laboratoire Maroc et monde occidentaux) s’apprêtent à commémorer le 400ème anniversaire de l’expulsion des Morisques. Ils organisent un congrès international scientifique et interdisciplinaire dont l’objet sont le patrimoine et l’histoire morisques.

 Nous aspirons à voir émerger des visions et des opinions diverses,  des réflexions et des apports inédits. Nous visons à créer un espace scientifique de rencontre, indispensable pour des débats et des critiques riches et constructifs. Les organisateurs s’attendent à des lectures de l’histoire morisque et à des études de la documentation de l’époque, en mesure de révéler en profondeur  leur vie religieuse, leur condition socio-économique et leur vicissitude identitaire, à même également d’analyse les causes, les préambules et les conséquences de leur expulsion. Retracer leur expérience d’exilés dans des pays à stabilité précaire, comme le Maroc, ne manquera pas d’intérêt. Les Morisques ont dû exprimer leur vie et leurs sentiments, c’est pourquoi un des chapitres du congrès est consacré à leur production intellectuelle et littéraire et à leur patrimoine matériel.

 L’histoire est irréversible. La cohabitation entre les nations a ses règles, le dialogue entre les peuples ses fondements. Si dans le récit de l’histoire, cette cohabitation a brillé par son absence, à présent le destin et l’avenir de l’humanité sont liés à notre capacité de la réactiver au lieu d’en faire un simple hymne. Une relecture et une réécriture de l’histoire sont donc nécessaires  pour pouvoir édifier un nouveau message. Cette entreprise est possible si nous parvenons à nous affranchir des idées reçues et à démanteler les stéréotypes au profit de postures équilibrées et raisonnables.

 Les séances de cette rencontre scientifique articulent les thèmes suivants :

 1-      Historiographie morisque : état des lieux

2-      Les antécédents et les répercussions de l’expulsion des Morisques

3-      Les Morisques de la diaspora

4-      Les transferts culturels et techniques

5-      Le dialogue entre les peuples : leçons d’histoire et perspectives d’avenir.

Programme

Institut des Etudes Hispano-Lusophones -Rabat, 28-29 octobre 2009

Mercredi 28 octobre

9h-10h Séance d’ouverture

  • M. Hafid Boutaleb Jouteï, Président de l’Université Mohammed V-Agdal, Rabat-Maroc
  • Mme. Rahma Bourqia, Présidente de l’Université Hassan II, Mohammedia-Maroc
  • Mme. Fatiha Benlabbah, Directrice Adjointe de l’Institut des Etudes Hispano Lusophones, Université Mohammed V-Agdal, Rabat-Maroc
  • M. Abdelmajid Kaddouri, Doyen de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines Ben Msik, Casablanca- Maroc
  • M. Jerónimo Páez, Directeur de la Fondation l’Héritage Andalou, Grenade-Espagne

10h-10h30 Cocktail de bienvenue

10h30-12h Séance inaugurale: Historiographie morisque : état des lieux

Présidents :

  • Abdelmajid Kaddouri, Université Hassan II Ben Msik, Casablanca
  • Fadoua El Heziti, Université Hassan II-Ain Chock, Casablanca

10h30-10h50 Louis Cardaillac, Institut de Recherches Historiques, UNAM-Mexique

Visión de los moriscos y de su expulsión 400 años después

10h50-11h10  Bernard Vincent, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Paris-France

De l’individu à la communauté : politiques et stratégies morisques

11h10-11h30 Miguel Angel de Bunes Ibarra, CSIC, Madrid-Espagne

La historiografía morisca, del olvido a la regionalización del estudio de una minoría

11h30-11h50 Mustapha Adila, Université Abdelmalek Essaâdi, Tétouan-Maroc

Planteamientos españoles actuales en torno a la expulsión de los Moriscos en 1609

11h50-12h20 Débat

15h-18h Séance 2 : Les antécédents et les répercussions de l'expulsion des Morisques

Président :

  • Abderrahim Benhadda, Université Mohammed V-Agdal, Rabat

15h00-15h20 Trevor Dadson, Queen Mary, Université de Londres-Grande Bretagne

La expulsión de los moriscos y la oposición interna a ella

15h20-15h40 Rafael Benítez Sánchez Blanco, Université de Valence-Espagne

La presunta amenaza marroquí como justificación de la expulsión de los moriscos

15h40-16h00 María Filomena Lopes de Barros, Université de Evora-Portugal

La première expulsion des musulmans de la Péninsule Ibérique: le cas portugais

16h00-16h20 Miguel Angel de Bunes Ibarra, CSIC, Madrid-Espagne

Los moriscos y el mundo Mediterráneo

16h20-16h40 Abdelmajid Kaddouri, Université Hassan II Ben Msik, Casablanca

L'Andalus dans la perception officielle à partir d'une lettre sultanienne

16h40-16h50     Pause

Président :

  • Louis Cardaillac, Institut de Recherches Historiques, UNAM-Méxique

16h50-17h10 José María Perceval, Université Autonome de Barcelone-Espagne

El memorial de Núñez Muley (1566) a la vista de los estudios poscoloniales o ¡qué difícil es bañarse en Granada!

17h10-17h30 Fadoua el Heziti, Université Hassan II-Ain Chock, Casablanca-Maroc

Las profecías moriscas: ¿vocación peninsular visionaria o más plantos por la pereçiosa Isla de Sapaña?

17h30-17h50 Rafael Peinado Santaella, Université de Grenade-Espagne

Los moriscos y las élites dirigentes del reino de granada a comienzos del siglo XVI

17h50-18h10 María Ghazali, Université de Nice-Sophia Antipolis-France

La phobie du complot morisque: le royaume de Valence dans les années 1580

18h10-18h30 Débat

20h  Concert du Groupe espagnol Acapella de musique morisque, à la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc - Rabat

Jeudi 29 octobre

9h-11h Séance 3 : Les transferts culturels et techniques 1

Présidente :

  • Fatiha Benlabbah, Institut des Etudes Hispano-Lusophones-Rabat

09h00-09h20 Qassim Al-Samarrai, Université Leiden-Hollande

التغيرات النصية في كتاب ناصر الدين على القوم الكافرين للحجري

09h20-09h40 Manuel Barrios Aguilera, Université de Grenade-Espagne

Los libros plúmbeos de Granada. ensayo de interpretación de un fraude morisco 

09h40-10h00 Leila Maziane, Université Hassan II Ben Msik, Casablanca-Maroc

Morisques et transferts linguistiques au Maroc (au XVII-XVIII siècles)

10h00-10h20 Manuela Cortés García, Université de Grenade-Espagne

Apuntes interdisciplares sobre los tratados musicales moriscos y su conexión con los recopilatorios marroquíes

10h20-10h40 Gamal Abdel Rahman, Université de Al Azhar, Caire-Egypte

الأدب الموريسكى فى المهجر:لاجئ تونس نموذجا

10h40-11h00 Virgilio Martínez Enamorado, Ecole des Etudes arabes, CSIC, Grenade-Espagne

Libro de Apeos en el Occidente del reino de Granada

11h-11h30 Débat

30 octobre 2009, Faculté des Lettres et des Sciences Humaines Ben Msik, Casablanca

9h-9h40 Conférence

Pedro Martínez Montávez, Université Autonome de Madrid-Espagne

Moriscos, Al-Andalus y España : pensando en el futuro

9h40-10h Débat

10h-10h15 Pause

10h15-12h Séance 4 : Les morisques de la diaspora 1

Président :

  • Sadok Boubaker, Université de Tunis

10h15-10h35  Louis Cardaillac, Institut de Recherches Historiques, UNAM-Méxique

Presencia morisca en América Latina. Nuevas aportaciones y líneas de investigación

10h35-10h55  Fernando Branco Correia, Université de Evora-Portugal

Los mudéjares de Elvas- una comunidad entre fronteras

10h55-11h15  Mohamed Razouk, Université Hassan II Aïn Chock, Casablanca-Maroc

الهجرة المورسكية الى المغرب : مقاربة أولية

11h15-11h35  Enrique Gozalbes Cravioto, Université de Castilla la Mancha-Espagne

La presencia morisca en Tetuán. Un debate historiográfico (1950-2000)

11h35-12h Débat

15h-16h20 Séance 4 : Les Morisques de la diaspora 2

Présidente :

  • Leila Maziane, Université Hassan II Mohamedia-Casablanca

15h00-15h20 Luis Alberto Anaya, Université des Iles Canaries-Espagne

Los moriscos canarios: una excepción a la expulsión

15h20-15h40 Hassan Amili, Université Hassan II Mohamedia-Casablanca

شروط الاستقرار الأندلسي بمصب أبي رقراق: الاحتضان ومعيقاته

15h40-16h00 Manuel Lomas Cortés, Université de Valence-Espagne

En ávito de cristianos. El retorno clandestino de expulsados durante el destierro morisco

16h00-16h20 Nabile Mouline, Institut des Sciences Politiques, Paris-France

Les ambitions andalouses d’Ahmad al-Mansūr (1578-1603) :Véritable projet ou simple propagande ?

16h20-16h50 Débat

16h50-17h Pause

17h-18h Présentation du Laboratoire : Maroc et monde occidentaux de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines Ben Msik, Casablanca

Abdelaziz Debouz, Laazri Mohamed, Sebbar Khadija, Ouassou Khalid

31 octobre 2009, Fondation du Roi Aboul Aziz Al Saoud pour les Etudes Islamiques et les Sciences Humaines, Casablanca

9h-11h Séance 5 : Les transferts culturels et techniques 2

Président :

  • Bernard Vincent, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Paris-France

09h00-09h20  Mohamed Jadour, Université Hassan II Ben Msik, Casablanca-Maroc

Apports morisques en matière des techniques militaires au Maroc

09h20-09h40  Sadok Boubaker, Université de Tunis

La place des morisques dans l’économie de la régence de Tunis : XVII è – début XIX è siècles

09h40-10h00  Chakib Benafri, Université d’Alger

La inserción socio-económica de los moriscos en Argelia siglos XVI-XVII

10h00-10h20  Xavier Casassas Canals, Université de Salzbourg-Autriche

La literatura aljamiado-morisca en el marco de la literatura islámica española: siglos XIII-XVII

10h20-10h40  Miguel Angel Vázquez, Université Florida Atlantic-USA

Antecedentes árabes de leyendas aljamiadas sobre la muerte 

10h40-11h10 Débat

11h30-12h30 Table ronde : Le dialogue entre les peuples : leçons d’histoire et perspectives d’avenir

Président : Abdelmajid Kaddouri, Université Hassan II Mohamedia-Casablanca

  • Bernard Vincent, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), Paris
  • Qassim Al-Samarrai, Université Leiden-Hollande
  • Pedro Martínez Montávez, Université Autonome de Madrid-Espagne
  • Louis Cardaillac, Institut de Recherches Historiques, UNAM-Méxique
  • Sadok Boubaker, Université de Tunis

12h30 Clôture

15h Visite de la ville et de la Mosquée Hassan II de Casablanca

Lieux

  • Rabat, Maroc

Dates

  • mercredi 28 octobre 2009
  • samedi 31 octobre 2009
  • vendredi 30 octobre 2009
  • jeudi 29 octobre 2009

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Morisques ,expulsion ,diaspora ,Maroc ,Maghreb , transferts culturels techniques

Contacts

  • Leila Maziane
    courriel : maziane_l [at] hotmail [dot] com

Source de l'information

  • Leila Maziane
    courriel : maziane_l [at] hotmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Les morisques et leur héritage », Colloque, Calenda, Publié le mardi 20 octobre 2009, http://calenda.org/199162