AccueilLa narratologie face à la nouvelle dimension sociale des récits

La narratologie face à la nouvelle dimension sociale des récits

Narratology and the New Social Dimension of Narratives

*  *  *

Publié le mardi 13 octobre 2009 par Marie Pellen

Résumé

Bien que l’analyse de la spécificité du récit demeure au cœur de notre programme de recherche, nous considérons, contrairement aux positions de la narratologie classique, que les paramètres cognitifs et sociaux sont une part intégrante du discours narratif, fictionnel comme factuel. Il s’agira ainsi de faire à nouveau écho au postulat selon lequel le récit serait une forme de cognition socialement partagée. Sans renoncer à l’usage des outils analytiques opératoires mis en place par les théories narratologiques antérieures le développement dans le temps, la circulation et les changements dus aux récentes évolutions technologiques imposent une meilleure prise en compte des fonctions symboliques et sociales du discours narratif entendu comme forme de sémiosis.

Annonce

Présentation et objectifs de la journée

Né en 2003 le séminaire Narratologies Contemporaines de l’EHESS s’est rapidement imposé en France comme l’un des principaux lieux de réflexion transdisciplinaire pour l’étude de la théorie narrative. Narratologies Contemporaines a le double statut de séminaire de recherche propre au Centre de Recherches sur les Arts et le Langage (EHESS/CNRS), et d’enseignement dispensé au titre de la mention « Théories et pratiques du langage et des arts » du Master en sciences sociales de l’EHESS. Dans ce cadre il s’attache à être un lieu de discussion, pour les chercheurs, et de présentation, pour les étudiants, des horizons nouveaux qui sont ceux de la théorie narrative post-classique internationale : à ce titre, il invite régulièrement, à côté de chercheurs français, des collègues étrangers à présenter et à débattre de leurs travaux. Une première journée d’étude est ainsi organisée avec la finalité de nouer des nouveaux et plus strictes liens entre les centres de recherche européens s’occupant de narratologie en particulier en favorisant les échanges entre doctorants et jeunes chercheurs.

Thématiques de la journée

Dans le cadre de la thématique abordée pour l’année universitaire 2009/10 cette journée d’étude sera consacrée aux nouveaux usages sociaux des récits.

Bien que l’analyse de la spécificité du récit demeure au cœur de notre programme de recherche, nous considérons, contrairement aux positions de la narratologie classique, que les paramètres cognitifs et sociaux sont une part intégrante du discours narratif, fictionnel comme factuel. Il s’agira ainsi de faire à nouveau écho au postulat selon lequel le récit serait une forme de cognition socialement partagée. Cette dimension sociale remplie par les récits et rarement reconnue par les théories antérieures n’a pas été pour rien dans leur déclin et nécessite d’être réintroduite dans les actuelles méthodes d’analyse.

Sans renoncer à l’usage des outils analytiques opératoires mis en place par les théories narratologiques antérieures le développement dans le temps, la circulation et les changements dus aux récentes évolutions technologiques imposent une meilleure prise en compte des fonctions symboliques et sociales du discours narratif entendu comme forme de sémiosis.

Sans chercher à établir une liste exhaustive des problématiques soulevées, les questions qui se posent à partir de cette approche peuvent être les suivantes :

  • Interfaces entre narratologie et sciences cognitive
  • Le récit comme forme de cognition socialement partagée
  • Le récit comme forme de connaissance et de sémiosis
  • Le rôle des pratiques d’interprétation dans la définition du récit
  • Nouveaux média et nouvelles formes du récit
  • Nouveaux rôles sociaux du récit (récit et politique, récit et entreprise récit et contrôle social…)
  • Récit, interactivité et transmédialité

Les enregistrements des interventions de la journée seront mis en ligne sur le site du séminaire (http://narratologie.ehess.fr). Une publication des actes sous forme électronique est également prévue.

Soumissions et dates importantes

Les auteurs sont invités à soumettre par courrier électronique (simone.morgagni@ehess.fr) leur proposition d’intervention consistant en un résumé de 500 mots environs. Le sujet et le cadre théorique dans lequel l’intervention se situe ainsi que les relatives implications sur le plan théorique et méthodologique devront être clairement définies.

Date limite pour la soumission des résumés : 01 décembre 2009

Notifications aux auteurs : 08 décembre 2009

Réception des textes des interventions : 21 janvier 2010

Organisation

Simone Morgagni (LIAS – IMM, EHESS / Istituto Italiano di Scienze Umane – Università di Bologna)

Comité scientifique

  • Annick Louis (Université de Reims/CRAL –EHESS)
  • John Pier (Université de Tours/CRAL – EHESS)
  • Philippe Roussin (CNRS/CRAL – EHESS)
  • Christian Salmon (CNRS/CRAL – EHESS)
  • Jean-Marie Schaeffer (CNRS/CRAL – EHESS)

Lieux

  • Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS)
    Paris, France

Dates

  • mardi 01 décembre 2009

Fichiers attachés

Mots-clés

  • narratologie, récit, médias, fiction, cognition, pratiques, interprétation, société

Contacts

  • Simone Morgagni
    courriel : simone [dot] morgagni [at] ehess [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Simone Morgagni
    courriel : simone [dot] morgagni [at] ehess [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La narratologie face à la nouvelle dimension sociale des récits », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 13 octobre 2009, http://calenda.org/199194